Nicola Pfund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nicola Pfund
Nicola Pfund.jpg
Nicola Pfund (à droite) lors d'une interview avec Nicole Spirig championne olympique du triathlon à Londres en 2012.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Nicola Pfund, né le à Sorengo, est un écrivain et blogueur suisse de langue italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du canton de Schaffhouse est né à Sorengo (canton du Tessin). Après des études magistrales, il obtient le diplôme de bibliothécaire-documentaliste puis de professeur de culture générale. Il enseigne actuellement dans une école professionnelle et collabore avec plusieurs journaux comme journaliste sportif. Parmi ses livres, des récits de voyage à vélo en Suisse[1],[2].

En 2012 il crée un blog[3] dans le domaine du sport (triathlon, écologie et éthique sportive) qui est devenu rapidement l'un des plus suivis des blogs sportifs en langue italienne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Prose[modifier | modifier le code]

  • La Svizzera in bicicletta, Lugano, Fontana, 2008.

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Triathleta per passione: viaggio alla scoperta di uno sport affascinante, Lugano, Fontana, 2003.
  • Breganzona: echi dalla collina di ponente, Lugano, Fontana, 2005.
  • Sui passi in bicicletta[4], Lugano, Fontana, 2012.
  • La filosofia del Jogger[5],[6], Bellinzona, Salvioni, 2012.
  • A-Z fitness: sport, benessere, salute, Lugano, Fontana Edizioni, 2013.
  • La caduta degli idoli: riflessioni sul mondo dello sport, NP Promotion Sport, 2014.
  • Allenare il corpo, allenare la mente: gli sport di resistenza come palestra di vita, Florence, Giunti Editore, 2015.
  • In bicicletta su e giù per il Ticino: 26 salite imperdibili alla scoperta di un territorio, Lugano, Fontana, 2017.

Didactique[modifier | modifier le code]

  • Fare ricerca a scuola: notizie utili per svolgere piccole o grandi ricerche a scuola[7], Lugano, GLIMI, 2010.
  • L'ABC del perfetto ricercatore, Lugano, Fontana, 2007.

Entretiens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]