Nathalie Handal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nathalie Handal
Nathalie Handal.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
HaïtiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Distinction
Prix littéraire PEN Oakland/Josephine Miles (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Nathalie Handal est une poétesse et une dramaturge franco-américaine née le à Haïti, au sein d'une famille palestinienne. Elle a été élevée en France, en Amérique latine et dans le monde arabe.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Palestinienne d'une famille de Bethléem, elle est née à Haïti que ses parents quittent peu après sa naissance pour la Suisse, puis pour Boston. Elle ne retourne à Haïti qu'à l'âge de 8 ans[1]. Elle a été élevée en France, en Amérique latine et a Bethléem, a étudié la littérature et les arts dramatiques[1],[2] au Royaume-Uni et aux États-Unis et depuis a vécu dans différents pays. Elle possède une diplômé de l'Université de Londres. Elle a obtenu également une maîtrise en beaux-arts du Bennington College dans le Vermont[1].

Elle a publié plus d'une vingtaine d’œuvres cinématographiques ou théâtrales, et des recueils de poésie[2]. Auteure de nombreux ouvrages parmi ses livres les plus récents, Poet in Andaloucia, et Love and Strange Horses, qui a reçu la Médaille d'or Independent Publisher Book 2011 et la mention honorable au Salon du Livre de San Francisco et de Nouvelle Angleterre[3],[4],[5], un livre qui, lit-on dans le New York Times, « frémit d’un sentiment d’appartenance, de désir, d'amour et de sexe. »[6]. Elle a dirigé également un ouvrage collectif consacré aux poétesses dans le monde arabe, The Poetry of Arab Women : a Contemporary Anthology[2].

Nathalie Handal a été traduite en une quinzaine de langues, et elle est lauréate du Pen Oakland Josephine Miles National Book Award, et du Menada Literary Award[1]. Elle a également obtenu le Lannan Foundation Fellow 2011[7].

Son travail a été publié dans de nombreuses anthologies et revues importantes, et elle a collaboré avec la chaîne PBS, NewsHour avec Jim Lehrer, NPR, ainsi que dans le New York Times, The San Francisco Chronicle, Reuters, Vanity Fair, The GuardianWorld Literature TodayThe Virginia Quarterly ReviewPoetry New ZealandGuernica Magazine, and The Nation. Elle signe la chronique La ville et l’écrivain du magazine World without borders. Elle vit à New York et à Paris, et est professeur à l'Université de Columbia.

Principales publications[modifier | modifier le code]

Recueils de poésie[modifier | modifier le code]

  • The Neverfield Poem (1999)[2]
  • The Lives of Rain (2005)[2]
  • Love and Strange Horses (University of Pittsburgh Press, 2010)[2]
  • Poet in Andalucía (University of Pittsburgh Press, 2012)[7]
  • The Invisible Star / La estrella invisible (Valparaiso Ediciones, 2014)
  • The Republics (University of Pittsburgh Press, 2015)[1]

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • The Poetry of Arab Women : a Contemporary Anthology (2001, ed. by Handal)[2]
  • Language for a New Century: Contemporary Poetry from the Middle East, Asia & Beyond (W.W. Norton, 2008, éd. par Handal, Tina Chang et Ravi Shankar)[8]

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • Between Our Lips[9]
  • La Cosa Dei Sogni[9]
  • The Stonecutters[9]
  • The Details of Silence[9]
  • The Oklahoma Quartet[10]
  • Hakawatiyeh
  • Men in Verse[11],[12],[13]

Livre audio[modifier | modifier le code]

  • Traveling Rooms[2]

Essais[modifier | modifier le code]

  • « Mahmoud Darwish : Palestine's Poet of Exile »[14].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Ralp Gardner Jr., « Nathalie Handal, a Queens Poet Without Borders », The Wall Street Journal,‎ (lire en ligne)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Nevine El-Nossery, « Handal, Nathalie [Haïti 1969] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Le dictionnaire universel des créatrices, Éditions des femmes, , p. 1906
  3. (en) « 2011 Independent Publisher Book Awards Results Announcement », sur le site de Independent Publisher Book Awards (prix offert par le périodique américain Independent Publisher)
  4. (en) « 2010 New England Book Festival Annouces Winners », sur newenglandbookfestival.com,‎ =2010
  5. (en) « Winners List », sur sanfranciscobookfestival.com
  6. (en) Dana Jennings, « The Sting of Salt Air, Old Loves and Honey Bees », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  7. a et b (en) Lisa Appignanesi, Susie Orbach et Rachel Holmes, Fifty Shades of Feminism, Hachette UK, (lire en ligne)
  8. (en) « Nathalie Handal », sur le site du Kennedy Center
  9. a, b, c et d (en) « Nathalie Handal: Theatre and Film », sur le site de Nathalie Handal
  10. (en) Holly Hill, « Middle Eastern American Theatre: History, Playwrights and Plays », sur le site de l'Alliance for Inclusion in the Arts,‎
  11. (en) « Writers », sur The Alternative Theatre Company Ltd (The Bush Theatre) (consulté le 13 septembre 2011)
  12. (en) « Sixty-Six Books », sur The Alternative Theatre Company Ltd (The Bush Theatre)
  13. (en) « Nathalie Handal: Men in Verse in response to 2 John », sur The Alternative Theatre Company Ltd (The Bush Theatre)
  14. (en) Nathalie Handal, « Mahmoud Darwish: Palestine's Poet of Exile », sur The Progressive,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]