Nathalie Dau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nathalie Dau
Description de cette image, également commentée ci-après

Nathalie Dau en mai 2016

Alias
Nathalie Letailleur
Naissance (51 ans)
Antibes, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Prix découverte Histoires de Romans 2012
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Nathalie Dau, née le à Antibes, est un écrivain français de fantasy, explorant entre autres des thèmes liés au folklore et à la mythologie. Elle est également conteuse, chanteuse traditionnelle, et fait partie du groupe The Deep Ones.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée en 1986 d'un DUT Techniques de Commercialisation de l'IUT de Nice, puis en 1988 d'une maîtrise d'Information et Communication, option marketing-publicité, du CELSA, Nathalie Dau se consacre cependant principalement à son écriture tout en multipliant les petits boulots à côté (responsable des achats à mi-temps dans une entreprise de reliure industrielle, opératrice de saisie, secrétaire, standardiste, réceptionniste, correctrice, vendeuse en bureautique, intérimaire, gardienne de maison, animatrice d'ateliers d'écriture...) En 1991, elle publie sous le nom de « Nathalie Letailleur » (du nom de son premier époux Pierre Letailleur, décédé en 1992) son premier roman, Bleu puzzle, aux éditions Tacussel. Qualifié de conte fantastique par Jacques Sadoul, Bleu puzzle est nommé pour le prix du premier roman de la ville de Sablet (Vaucluse), remporté par Les Fourmis (Werber), le premier volume de la trilogie de Bernard Werber. Ce roman est republié en 2013, dans une version revue et corrigée suivie de six nouvelles, au sein du recueil Tangram (éditions Black Coat Press dans la collection Rivière Blanche). Tangram bénéficie d'une préface signée Ayerdhal. Sa version numérique est publiée par Lune-Ecarlate Editions.

À partir de 1999, plusieurs de ses nouvelles paraissent en anthologies comme en revues professionnelles ou semi-pro (Faeries, Lunatique, Place aux Sens, Solstice…), en fanzines (Horrifique, Piments et Muscade…) et sur le net (webzine Univers & Chimères, site Reims : destination Noël, blog C(h)oeurs de Citoyens). En 2011, elle figure au sommaire de l’anthologie officielle du festival Les Imaginales d’Épinal, Victimes et Bourreaux, dirigée par Stéphanie Nicot et publiée par les éditions Mnémos, et récidive l'année d'après en participant à l'anthologie des Imaginales 2012, Reines et Dragons, mais dirigée cette fois-ci par Sylvie Miller et Lionel Davoust. Sa nouvelle dans Reines et Dragons, intitulée "Cet œil brillant qui la fixait", est republiée sous forme numérique en 2014 dans la collection Alternative des éditions Mythologica.

Elle participe, toujours en 2012, à l'anthologie Fragments d'une Fantasy antique dirigée par David K. Nouvel, aux éditions Mnémos, dans le cadre du colloque Antiquité et Fantasy organisé par la Sorbonne et l'université de Rouen, et se trouve donc mentionnée dans les actes publiés en 2014 aux éditions Classiques Garnier sous le titre L'Antiquité gréco-latine dans l'imaginaire contemporain : fantasy, science-fiction, fantastique.

En 2013, c'est le festival belge Trolls et Légendes qui l'invite au sommaire de Trolls et Légendes, anthologie Semi-hommes, aux éditions Asgard. En 2014, on la retrouve au sommaire de l'anthologie du festival Zone Franche, Lancelot, aux éditions ActuSF. Et en 2016, dans l'anthologie du festival Salon Fantastique, Légendes abyssales, aux éditions Mythologica.

En 2006, sa nouvelle Le Violon de la fée, parue dans la revue Faeries no 17, a été récompensée par le prix Merlin. Ce texte figure également au sommaire du premier recueil de Nathalie Dau, Contes myalgiques 1 : les terres qui rêvent (2007, éd. Griffe d’Encre), salué par la critique et particulièrement le quotidien belge Le Soir. Cet ouvrage, postfacé par Jean Millemann, reçoit en 2008 le prix Imaginales de la nouvelle. Ce recueil (et le suivant, Contes myalgiques 2 : les atouts du diable, qui paraît en 2010, toujours aux éd. Griffe d'Encre) tire son nom de la fibromyalgie, dont Nathalie est atteinte. Elle espère contribuer via ses écrits à la reconnaissance de cette maladie et des souffrances invisibles (dont les souffrances morales). Elle s'amuse souvent à déclarer qu'elle est certes fibromyalgique mais qu'elle a surtout la fibre magique. En septembre 2015, elle participe à l'anthologie caritative L'Imaginaire se mobilise destinée à collecter des fonds pour les associations ElanSEP[1] et Fibromyalgie France[2]. Cette anthologie n'existe qu'au format numérique et est publiée par les éditions Mythologica dans la collection Alternative.

À noter que certains textes au sommaire des Contes Myalgiques, notamment la nouvelle "Le Violon de la fée", ont été adaptés pour la forme orale par le conteur Jean-Marie Back dit le Bobleur, et font partie du répertoire de ce Vosgien qui désormais officie en Bretagne dans maints festivals de contes.

Après une expérience d’anthologiste acquise en dirigeant l’anthologie L’Esprit des bardes, en 2003, pour les éditions Nestiveqnen, Nathalie Dau crée en 2007 les éditions Argemmios, qui publient en 2008 Les Débris du chaudron, un roman construit sur le socle mythologique de la nouvelle éponyme parue dans l’anthologie Royaumes (éd. Fleuve noir). Cette version revue et augmentée a été dirigée par Jean Millemann, est préfacée par Lucie Chenu et est accompagnée d'illustrations signées Magali Villeneuve. Malheureusement, sa santé s'étant dégradée, Nathalie s'est vu contrainte de ralentir puis de cesser, en 2014, son activité de directrice littéraire. En 2016, elle est d'ailleurs reconnue Adulte Handicapé par la MDPH et n'a désormais plus d'autre activité que son écriture.

Nathalie Dau est aussi l’auteur d’ouvrages pour la jeunesse. En 2008, en collaboration avec l'illustratrice Krystal Camprubi, elle publie aux éditions Auzou Légendes, créatures fantastiques. Début 2009 paraît aux éditions Argemmios Voir avec le cœur, une histoire pour enfants illustrée par Alexandre Dainche, avec un CD audio où elle raconte l’histoire mise en musique par David Mille (David Millemann), et un livret de coloriages. La même année, toujours chez Argemmios, elle prête également sa voix au livre-disque Grisemine, le petit chat qui voulait voler écrit et illustré par Isabelle Chatel Merlier et lui aussi mis en musique par David Millemann.

L’ouvrage Légendes, créatures fantastiques, qui s’est vendu en France et dans les pays francophones à 10 000 exemplaires a été traduit et publié en Espagne[3], en Hongrie[4], au Portugal[5] et en Russie [6].

2012 voit paraître aux éditions Asgard son roman La Somme des Rêves, premier tome de son cycle de Fantasy Le Livre de l'Énigme. Nathalie confie, notamment durant son interview télévisée dans l'émission Rêves et cris no 12 sur la chaîne Nolife, qu'elle porte en elle ce monde et ce cycle depuis juillet 1987, et qu'elle le bâtit et le peaufine depuis lors. Ce roman bénéficie d'une préface amicale signée Robin Hobb et reçoit, le 1er janvier 2013, le prix Découverte 2012 décerné par le collectif littéraire Histoires de Romans. Shéradye, nouvelle se situant dans le même univers que le cycle, est publiée en mai 2013 dans le no 0 de la toute nouvelle revue Mythologica, dans laquelle elle publie aussi, à partir du no 1, son roman-feuilleton Chroniques des Terres Mixtes.

D'autres nouvelles, dont certaines ont été republiées dans les bonus de La Somme des Rêves, appartiennent au même univers : "Ton visage et mon cœur", "Cosmogonie", ou encore "Contre-Magie" qui cependant a été écrite et publiée à une époque où les canons du cycle n'avaient pas encore été pleinement fixés. Nathalie n'a jamais caché son intention de réécrire ce texte afin de l'harmoniser avec l'ensemble. Bleu Puzzle, lui, relève de la même cosmogonie que Le Livre de l'Enigme, et fait même apparaître un Ceredawn alternatif.

Cependant, la collaboration avec les éditions Asgard se révèle décevante à maints niveaux, d'autant que la maison finit par fermer. Nathalie révise et surtout enrichit son premier tome, désormais publié par les éditions Les Moutons électriques sous le titre Source des Tempêtes. Cette nouvelle édition comporte 13 chapitres totalement inédits. Les annexes et bonus en sont absents mais peuvent être téléchargés gratuitement, sous forme d'ebook, sur le site de l'éditeur.

Gratifiée souvent de préfaces ou de postfaces, Nathalie Dau s'est également prêtée à l'exercice pour différents ouvrages : Les enfants de Svetambre de Lucie Chenu chez Black Coat Press, Les Sombres Romantiques dirigés par Mathieu Coudray aux éditions du Riez, ou encore L'Aube de la guerrière de Vanessa Terral aux éditions du Chat Noir et, plus récemment, le recueil Intervalles de Denis Labbé chez Lune Ecarlate éditions.

Depuis mai 2013, Nathalie fait partie du groupe The Deep Ones, un collectif de musiciens et d'auteurs de l'imaginaire proposant des lectures de textes en live avec accompagnement musical. Auteurs-lecteurs lors du concert donné le 15 décembre 2013 au Dernier bar avant la fin du monde : Sire Cedric, Nathalie Dau, Mélanie Fazi, Ophélie Bruneau, Patrick Eris, Lionel Davoust, Ghislain Morel. Musiciens : Ophélie Bruneau (chant, flûtes irlandaises), Nathalie Dau (chant, percussions), Shan Millan (harpe), Ghislain Morel (percussions), Christophe Thill (sitar, lap-steel, viole de gambe).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans

  • Bois d'Ombre (Le Livre de l'Enigme, tome 2), éditions Les Moutons électriques, 2017.
  • Source des Tempêtes (Le Livre de l'Enigme, tome 1), éditions Les Moutons électriques, 2016.
  • En revenir aux Fées, roman mosaïque, éditions Mythologica, 2015.
  • Chroniques des Terres Mixtes, roman feuilleton publié au rythme d'un chapitre par numéro dans la revue Mythologica, éditions Mythologica, à partir du numéro 1 (novembre 2013).
  • La Somme des Rêves, éditions Asgard, 2012.
  • Les Débris du chaudron, éditions Argemmios, 2008.
  • Bleu puzzle, éditions Tacussel, 1991.

Recueils de nouvelles

Nouvelles en anthologies

  • "Dame du Val et doux dormeur", anthologie Dimension Brocéliande, éditions Black Coat Press dans la collection Rivière Blanche, 2017
  • "La Plongée", anthologie Légendes abyssales, éditions Mythologica, 2016
  • "Ce que je suis", anthologie L'Imaginaire se mobilise, éditions Mythologica dans la collection Alternative (numérique uniquement), 2015
  • "Sa Chanson", anthologie Dimension Moscou, éditions Black Coat Press dans la collection Rivière Blanche, 2015
  • "Le Donjon noir", anthologie Lancelot, éditions ActuSF, 2014.
  • "Babillante Babiole", anthologie Semi-hommes - Trolls et Légendes, éditions Asgard, 2013.
  • "A couteau", anthologie Fragments d'une Fantasy antique, éditions Mnémos, 2012.
  • "Cet œil brillant qui la fixait", anthologie Reines et Dragons, éditions Mnémos, 2012.
  • "Dans trois jours nous nous retrouverons", anthologie Ghost Stories 1, éditions Asgard, 2011.
  • "Ton visage et mon cœur", anthologie Victimes et Bourreaux, éditions Mnémos, 2011.
  • "Vale Frater", collectif Flammagories, éditions Argemmios, 2010.
  • "La Bouche", anthologie L, éditions CDS, 2009.
  • "Entre chien et loup", anthologie Le Crépuscule des Loups, éditions le calepin jaune, 2008.
  • "Owein", anthologie De Brocéliande en Avalon, éditions Terre de Brume, 2008.
  • "Le Goût du miel", anthologie Ouvre-toi !, éditions Griffe d'Encre, 2007.
  • "Nouveau-Né", anthologie (Pro)Créations, éditions Glyphes, 2007.
  • "Terra Amata", anthologie Pouvoirs Critiques, éditions Nestiveqnen, 2002.
  • "Les Débris du Chaudron", anthologie Royaumes, éditions Fleuve noir, 2000.
  • "Contre-Magie", anthologie Légendaire, éditions Mnémos, 1999.

Direction d'anthologies

  • Chants de Totems, éditions Argemmios, 2012 (codirection avec Hélène Pedot)
  • Les Héritiers d’Homère, éditions Argemmios, 2009 (codirection avec Jean Millemann)
  • L’Esprit des bardes, éditions Nestiveqnen, 2003.

Ouvrages pour la jeunesse

  • Voir avec le cœur, éditions Argemmios, 2009.
  • Légendes, créatures fantastiques, éditions Auzou, 2008.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Prix reçus 
  • Pour Le Violon de la fée (nouvelle, dans la revue Faeries, no 17) : prix Merlin 2006.
  • Pour Contes myalgiques 1 : les terres qui rêvent : prix Imaginales 2008.
  • Pour Contes myalgiques 1 : les terres qui rêvent : Coup de Cœur 2009 des Bibliothèques de Paris.
  • Honneur partagé puisque figurant au sommaire de l'anthologie (Pro)Création dirigée par Lucie Chenu (éditions Glyphe) : prix Bob-Morane 2008
  • Pour La Somme des Rêves : Prix Découverte 2012 Histoires de romans.
Nominations 
  • Pour Bleu Puzzle : prix du premier roman de la Ville de Sablet (Vaucluse), 1991
  • Pour Légendes, créatures fantastiques, avec Krystal Camprubi : prix Imaginales 2009 (catégorie prix Spécial)
  • Pour Les Débris du Chaudron : prix Merlin 2009 (catégorie roman)
  • Pour Notre-Dame des algues (nouvelle, dans le recueil Contes Myalgiques 2 : les atouts du Diable) : prix Masterton 2011
  • Nomination partagée puisque figurant au sommaire du collectif Flammagories (éditions Argemmios) : prix Masterton 2011
  • Pour Raven Party (nouvelle, dans le recueil Contes Myalgiques 2 : les atouts du Diable) : prix Imaginales 2011
  • Pour Ton visage et mon cœur (nouvelle, dans l'anthologie Victimes et Bourreaux dirigée par Stéphanie Nicot, éditions Mnémos) : prix Bob-Morane 2011
  • Pour La Somme des Rêves : prix Bob-Morane 2013
  • Pour La Somme des Rêves : prix Imaginales 2013
  • Pour En revenir aux fées : V&S Awards 2015 (catégorie meilleur ouvrage de Fantasy)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]