Vanessa Arraven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vanessa Arraven
Description de cette image, également commentée ci-après
Vanessa Arraven sur le stand des éditions du Chat noir
Alias
Vanessa Lamazère, Vanessa Terral
Naissance (37 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Vanessa Arraven, née le , est une écrivain française d'urban fantasy et de fantastique[1],[2]. Ses textes, qui mettent en scène des héroïnes fortes[3], s'apparentent souvent à la bit-lit. Elle s'inspire de mythes et légendes issus de cultures diverses, à travers le monde. Cependant, elle situe la plupart de ses intrigues en France.

Après des débuts dans le fanzinat (association MéluZine ; auteure dans les revues Borderline et Étreinte) sous le nom « Vanessa Lamazère »[4], elle prend celui de Vanessa Terral. En 2009, elle crée un projet d'édition amateur et fonde pour cela l’association Transition. Son premier roman, L'Aube de la guerrière, est publié en 2012[5],[6],[4], puis Cinq pas sous terre en 2013, d'abord édité sous forme de feuilleton numérique[7] avant la parution du livre[8]. Sort ensuite Le Gardien de la Source en 2016, où le fantastique devient moins présent pour se faire sentir avant tout dans l’ambiance, un parti pris qu’elle renouvelle pour son quatrième roman : Seul un homme[9]. C’est avec cette publication qu’elle change de nom de plume pour l’actuel

Conteuse, elle donne aussi des conférences, en particulier sur le chamanisme[10]. Son intérêt pour le développement personnel et les spiritualités l’a amenée à se former à la CNV (Communication NonViolente, méthode de Marshall Rosenberg), au Reiki et auprès de Laurent Huguelit, enseignant pour la branche française de la Foundation for Shamanic Studies,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans
  • Seul un homme, 2020, Éditions Pygmalion
  • Le Gardien de la source, 2016, éditions Pygmalion
  • Cinq pas sous terre[11], 2013, éditions du Petit Caveau
  • L'Aube de la guerrière, 2012, Éditions du Chat Noir[12]
Romans courts
  • L'Ivresse du djinn (anthologie Black Mambo), 2015, éditions du Chat noir
Recueil de nouvelles
  • Ainsi commence la Nuit, 2012, Thebookedition
Nouvelles isolées
  • Contes nippons au coin du feu, 2017, Éditions Hystérie, (ISBN 979-10-96218-01-1).
  • Par ton regard, 2014, éditions Láska
  • Ceux qu'on caillasse (Anthologie Zombies et autres infectés), 2014, éditions Griffe d'Encre
  • L’Étincelle en moi (Anthologie Saisons Païennes), 2012, éditions du Chat Noir[13]
  • Le Dernier Ours d'Arctique, anthologie Chants de Totems, 2012, Éditions Argemmios
  • Au fond des solitudes de métal et d'agate, anthologie Ghost stories, 2011, Éditions Asgard
  • Les Flûtes enchantées : Une nouvelle enquête d'Hélianthe Palisède, Éditions du Chat noir, collectif Les Enfants de Walpurgis, 2011

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • L'Aube de la guerrière : prix "Coup de cœur ados" du Salon du livre de Saint-Lys, en [14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.imaginales.fr/vanessa-terral/
  2. http://www.onirik.net/Interview-de-Vanessa-Terral
  3. Critique du roman "Cinq pas sous terre"
  4. a et b « Urban fantasy au Poivre d'Ane » dans La Provence, 22 septembre 2012
  5. Mathilde Przymenski, Chronique de l'Aube de la guerrière dans Jeu de rôle magazine no 21, 2012, p. 22
  6. Recueilli par G.F., « Grenade. Le salon Fantasville une rencontre avec les auteurs », La Dépêche,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2020).
  7. Chronique du feuilleton numérique sur Nolife TV
  8. Chronique du livre sur Nolife TV
  9. Vanessa Arraven, « Vanessa Arraven - livres et romans de l'auteur aux Editions Pygmalion », sur www.editions-pygmalion.fr (consulté le 26 février 2020)
  10. « Valjoly'maginaire : les vampires et autres créatures sont au Val Joly » dans La Voix du Nord, samedi 3 novembre 2012
  11. Voir article dans La Provence
  12. Voir chronique sur Nolife TV : http://online.nolife-tv.com/emission-32524/reves-et-cris-11
  13. Voir chronique sur Nolife TV : http://online.nolife-tv.com/emission-34808/reves-et-cris-14
  14. Voir article dans La Dépêche

Annexes[modifier | modifier le code]