Naoki Hattori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Naoki Hattori
{{{alternative}}}
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Drapeau du Japon Tokyo, Kantō, Japon
Nationalité Drapeau du Japon japonais
Années d'activité 1991
Qualité Pilote automobile
Équipe Coloni Racing Srl
Nombre de courses 2 (0 départ)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Naoki Hattori (服部尚貴?, né le à Tōkyō) est un journaliste sportif et pilote automobile japonais. Il a notamment remporté le Championnat du Japon de Formule 3. Il a une très courte expérience en Formule 1 lorsqu'il fut contacté par Coloni, alors en cessation de paiements. Grâce à ses sponsors, il pilote lors des deux derniers Grand Prix de la saison 1991, sans réussir à qualifier sa voiture pour la course.

Historique[modifier | modifier le code]

Hattori débute en 19888 sa carrière par le championnat du Japon de Formule 3, qu'il remporte deux ans plus tard. En 1991, il remporte les 24 Heures de Spa avec David Brabham et Anders Olofsson.

Plus tard dans l'année, l'écurie Coloni, exsangue financièrement et sans pilote suite au départ de Pedro Chaves, l'engage pour disputer les deux derniers Grands Prix du championnat du monde de Formule 1 1991. Pour compléter le budget de la petite écurie italienne, Hattori obtient de l'argent de la part de citoyens lambda, qui, en échange, voient leur nom inscrit sur sa monoplace[1]. Pour sa course nationale, il ne parvient pas à se préqualifier, tournant quatorze secondes plus lentement que Mark Blundell, l'autre pilote non préqualifié pour le reste de l'épreuve[2]. Le Japonais ne fait guère mieux en Australie, où il réalise un temps de préqualification plus lent de quatre secondes que Gabriele Tarquini, trente-et-unième et premier non préqualifié, comme le pilote Coloni[3].

Ne disposant plus de budget, Naoki Hattori s'engage dans le championnat japonais de Formule 3, où il obtient quelques podiums. En 1995, il participe à deux manches du championnat international de Formule 3000 avec l'écurie Auto Sport Racing, ainsi qu'aux 24 Heures du Mans au volant d'une Honda NSX, qu'il pilote avec Philippe Favre et Hideki Okada. Après avoir remporté le championnat du Japon des voitures de tourisme et terminé second de l'édition 1996 du championnat du Japon de Formule 3, il s’exile aux États-Unis où il prend part au championnat d'Indy Lights, où il réalise quelques podiums en 1998. L'année précédente, il essaie la monoplace de Formule 1 conçue par Dome, qui prépare une entrée dans la discipline-reine du sport automobile, sans succès. Après une brève apparition en Champ Car l'année suivante, il retourne disputer le championnat du Japon de Formule 3 jusqu'en 2005[1].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats de Naoki Hattori en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1991 Coloni Racing Srl C4 Ford-Cosworth V8 Goodyear 0 0 Non classé

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats de Naoki Hattori aux 24 Heures du Mans[4]
Année Équipe no  Châssis Moteur Catégorie Équipier Tours Résultat
1995 Drapeau : Japon Honda Motor Co. Ltd 46 Honda NSX GT1 Honda V6 GT1 Drapeau : France Philippe Favre
Drapeau : Japon Hideki Okada
121 Non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Naoki Hattori », sur statsf1.com (consulté le 1 août 2015)
  2. « Qualifications du Grand Prix du Japon 1991 », sur statsf1.com (consulté le 1 août 2015)
  3. « Qualifications du Grand Prix d'Australie 1991 », sur statsf1.com (consulté le 1 août 2015)
  4. « Palmarès de Naoki Hattori au 24H du Mans », les24heures.fr (consulté le 1 août 2015)

Sur les autres projets Wikimedia :