Naver (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis NHN (entreprise))
Aller à : navigation, rechercher
Naver Corporation
logo de Naver (entreprise)

Création
Fondateurs Lee Hae Jin
Personnages clés Han Seong-sook, CEO
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Green Factory, Bundang, Seongnam
Drapeau de Corée du Sud Corée du Sud
Activité Internet
Produits Portail internet, moteur de recherche
Filiales LINE
SNOW
Camp Mobile
Naver Labs
Naver Webtoon
Naver Business Platform
Works Mobile
Effectif 8,105 (2017)
Site web Naver (Anglais)

Chiffre d’affaires $3.65 milliards (2016)
Résultat net $696.5 millions (2016)

Naver (coréen: 네이버) est une entreprise sud-coréenne d'informatique qui gère le premier moteur de recherche coréen Naver. Naver s'est imposé en tant que pionnier du contenu généré par les utilisateurs (CGU) grâce à la création de services tels que la première plate-forme de Q&A en ligne Knowledge iN. Aujourd'hui, la page d'accueil de Naver compte 26 millions de visiteurs qui saisissent plus de 300 millions de requêtes de recherche et diffusent 18 millions de vidéos chaque jour[1]. Naver gère également des services mobiles globaux tels que la messagerie instantanée LINE, la messagerie vidéo Snow et le service de communication de groupe BAND.

Le 1er août 2013, Naver a décidé de se séparer de Hangame, une société dont elle avait été opérée ensemble sous le nom de NHN Corporation pendant 13 ans[2]. Le 1er octobre 2013, l'entreprise a adopté son nom actuel Naver Corporation afin de refléter le changement. Hangame est maintenant supervisé par NHN Entertainment. Les filiales actuelles de Naver comprennent Line Corporation, Snow, Camp Mobile, Naver Labs, Naver Webtoon, Naver Business Platform et Works Mobile. Naver coopère actuellement avec des start-up en informatique pour continuer d'évoluer vers une plate-forme technologique.

En 2016, l'entreprise a investi avec sa filiale de messagerie instantanée Line 100 millions d'euros dans le fonds d'investissement Korelya Capital créé par Fleur Pellerin[3]. En 2017, Naver a racheté les activités de recherche de Xerox à Grenoble. L'entreprise a aussi annoncé des plans pour développer des partenariats avec les grandes écoles françaises[4].

Historique[modifier | modifier le code]

1999-2000[modifier | modifier le code]

Naver Corporation a été créée en juin 1999 sous le nom de Naver Comm. Avec son moteur de recherche Naver, la société a également lancé un service pour les enfants nommé Junior Naver. En juillet 2000, Naver a fusionné avec Hangame Communications Inc. et plusieurs autres sociétés, dont Oneque et Search Solutions. La combinaison du moteur de recherche le plus influent de Corée avec le premier portail de jeux en ligne a permis à l'entreprise de renforcer sa position en tant que la plus grande entreprise Internet du pays.

En août 2000, Naver a lancé son service de «recherche intégrée» qui permet aux utilisateurs d'obtenir une variété de résultats d'une recherche sur une seule page, organisée par type (par exemple blogs, sites Web, images, cafés, etc.) cinq ans avant que Google a lancé une offre similaire avec sa fonction de «recherche universelle». En septembre 2000, Naver a établi Hangame Japan.

2001-2012[modifier | modifier le code]

En 2001, NAVER Comm a été renommée NHN Corporation (Next Human Network) bien que les deux divisions (Naver et Hangame) aient continué à fonctionner sous leurs marques originales.

En 2002, NHN a été enregistrée au KOSDAQ et a lancé le premier service de Q&A en ligne au monde, Naver Knowledge iN. En 2003, NHN a fusionné toutes les filiales japonaises en NHN Japon. En 2005, Naver a lancé le premier service de dons en ligne au monde: Happy Bean. Il a également établi sa filiale américaine sous le nom de NHN USA. En 2007, elle a lancé Naver Japan afin de poursuivre son activité de moteur de recherche au Japon. Pendant ce temps, NHN USA a officiellement ouvert son service de jeu américain, ijji.

En 2008, NHN est apparu sur la liste Forbes Global 2000 pour la première fois. La même année, NHN détenait la plus grande capitalisation boursière parmi les sociétés cotées au KOSDAQ avant d'être transférée sur le marché KOSPI en novembre. En 2009, Kim Sang-Hun de NHN et Jing-Wan Kim de Samsung étaient les seuls PDG sud-coréens à apparaître sur les Fab 50 en Asie.

En 2010, NHN a acheté Livedoor, un fournisseur d'accès à Internet et une plateforme de blog japonaise. Dans la même année, l'entreprise a emménagé dans son nouveau siège connu à ce jour sous le nom de Green Factory.

En juin 2011, NHN Japan a lancé Line, une application de messagerie qui a rapidement grimpé en flèche. En 2012, NHN Japan, Naver Japan et Livedoor ont toutes été fusionnées en une seule société: NHN Japan. En août, NHN a également établi sa succursale à Singapour, NHN Singapore.

2013-2015[modifier | modifier le code]

En 2013, NHN a lancé ses filiales Camp Mobile et Line Plus. NHN s'est également scindé en Naver Corporation et NHN Entertainment, anciennement connu sous le nom de Hangame. D'une manière similaire, NHN Japan s'est séparé en Line Corporation (services Internet) et Hangame Japan (services de jeux). En juin, Naver est devenue la première société Internet en Corée à construire et diriger son propre centre de données, Data Center GAK, qui a été construit à Chuncheon, dans la province de Gangwon.

En 2015, Naver a lancé Works Mobile pour les entreprises de collaboration B2B et a fusionné avec Entry Education Labs, une société de plate-forme d'éducation logicielle. La même année, les revenus mondiaux ont commencé à dépasser 1 billion de wons (909,5 millions de dollars) grâce à la croissance des services mondiaux tels que LINE.

2016-présent[modifier | modifier le code]

Le chiffre d'affaires annuel de Naver pour 2016 était de 4,02 billions de wons. En 2016, Line Corporation a été cotée sur NYSE et sur TSE et en août, Naver a établi sa filiale SNOW. Naver a également lancé Project Flower, un projet qui vise à soutenir les petites entreprises et les créateurs en coopérant avec eux. En septembre, Naver et sa filiale Line ont annoncé qu'elles allaient investir 100 millions d'euros (112 millions de dollars) ensemble dans K-Fund 1. K-Fund 1 est un fonds européen d'accélération opéré par Korelya Capital, une société d'investissement établie par Fleur Pellerin[5].

En 2017, Naver a créé ses filiales Snow, Naver Labs et Naver Webtoon. Naver a aussi ouvert Space Green, qui est un espace à l'intérieur de la Station F, le plus grand espace d'incubation pour startups au monde situé en France[6]. Naver a également acquis Xerox Research Center Europe, situé dans la ville française de Grenoble, et l'a rebaptisée Naver Labs Europe[7].

Produits et services[modifier | modifier le code]

Moteur de Recherche[modifier | modifier le code]

Naver est le premier fournisseur de services Web coréen à développer son propre moteur de recherche. Il est également le premier opérateur au monde qui a introduit le service de «recherche intégrée» (c'est-à-dire des résultats de recherche optimisés à partir de diverses catégories telles que des nouvelles, des cartes, des images, etc., tous présentés sur une seule page). Depuis, le moteur de recherche s'est transformé en site qui offre une plus grande variété de services, y compris le courrier électronique, le shopping, la poste, la musique, le paiement, la vidéo, et ainsi de suite. En septembre 2017, le moteur traitait 74,7% de toutes les recherches sur le Web en Corée du Sud et comptait 42 millions d'utilisateurs inscrits. Plus de 25 millions de Coréens ont Naver comme page de démarrage sur leur navigateur par défaut et l'application mobile a 28 millions de visiteurs quotidiens. Naver est constamment appelé le «Google de la Corée du Sud»[8].

Junior Naver[modifier | modifier le code]

Junior Naver, aussi connu sous le nom de Juniver, est un service de recherche pour enfants qui a débuté en 1999. Junior Naver fournit des services pour les enfants de chaque tranche d'âge, par exemple Pororo Play Time (contenu éducatif pour les 3~5 ans), Pany's Room (simulateur de décoration utilisant des caractères de Pany Pang), une zone Disney pour les spectacles Disney Channel, et d'autres jeux. Il y a aussi du contenu éducatif comme Homework Helper et Hanja Adventure. En outre, Junior Naver est actuellement classé en première position en termes de visiteurs et de pages vues parmi les moteurs de recherche coréens pour les enfants. L'application et la version web mobile ont chacune été lancées en 2011 et 2012. Junior Naver a également un système de surveillance parentale qui bloque les informations inappropriées.

Knowledge iN[modifier | modifier le code]

En 2002, Naver a mis en place la première plate-forme Q&A en ligne au monde, Knowledge iN. C'est une communauté où les utilisateurs peuvent poser des questions sur n'importe quel sujet, et choisir parmi les réponses fournies par d'autres utilisateurs, en attribuant des points à ceux qui fournissent les meilleures réponses. De cette façon, Knowledge iN est un premier exemple d'exploitation du contenu généré par les utilisateurs pour augmenter la quantité d'informations disponibles sur le Web. Bradley Horowitz, vice-président de la stratégie produit chez Yahoo!, a cité le service sud-coréen comme la source d'inspiration pour Yahoo! Réponses, qui a été lancée trois ans après Knowledge iN.

Knowledge iN propose également une fonction appelée Open Dictionary, qui est une base de données d'articles informatifs générés par les utilisateurs. Les utilisateurs peuvent créer un article par eux-mêmes ou permettre à d'autres utilisateurs de collaborer en créant un fil d'articles sur le même sujet. Il existe également une catégorie «Demandez à un expert» où des médecins, vétérinaires, pharmaciens et avocats répondent aux questions des utilisateurs. En mai 2016, Knowledge iN comptait 100 millions de questions, 200 millions de réponses et 47 millions d'utilisateurs cumulés.

Cafe et Blog[modifier | modifier le code]

Naver Cafe et Blog sont des plateformes de contenu générées par les utilisateurs (CGU) où les utilisateurs publient des contenus spécialisés sur de différents thèmes. Cafe permet aux utilisateurs de créer des communautés Internet sur divers sujets, et Blog donne à tout utilisateur la possibilité de gérer son propre blog personnel. Il y avait 10,5 millions de cafés Naver en mai 2017, faisant de Naver la plateforme de café la plus visitée au pays. 800 000 nouveaux contenus sont générés chaque jour dans 23 millions de blogs et 10 millions de cafés.

Dictionaire and Encyclopédie[modifier | modifier le code]

Le Dictionaire de Naver compte 34 langues: anglais, coréen, chinois, caractères chinois, japonais, vietnamien, ouzbek, indonésien, thaï, arabe, cambodgien, tamoul, mongol, hindi, persan, népalais, swahili, français, allemand, espagnol, russe, italien, latin, portugais, turc, géorgien, albanais, ukrainien, roumain, néerlandais, suédois, hongrois, polonais et tchèque. C'est le plus grand nombre de langues parmi les dictionnaires coréens. La reconnaissance de l'écriture manuscrite est disponible pour les caractères japonais et chinois. Naver est entrain d'investir 10 milliards de wons pour le développement des dictionnaires de langues depuis 2016.

L'Encyclopédie de Naver consiste d'une base de données professionnelle avec plus de 3 millions d'entrées provenant de nombreuses encyclopédies différentes.

V LIVE[modifier | modifier le code]

V LIVE est une plateforme mondiale de diffusion en direct avec des vidéos et des contenus de haute qualité allant de diffusions de concerts à des originaux (par exemple, des émissions privées en temps réel faites par des célébrités). Il existe également un service de sous-titrage appelé V FANSUB qui permet aux utilisateurs d'insérer leurs propres sous-titres en langue étrangère dans les vidéos. La fonctionnalité de sous-titres a attiré un grand nombre de téléspectateurs étrangers, notamment grâce au k-pop. V LIVE compte 35 millions de téléchargements et 19 millions d'utilisateurs mensuels.

Papago[modifier | modifier le code]

In July 2017, Naver launched Papago, which is an AI-based mobile translator that uses a large neural network technology named N2MT (Naver Neural Machine Translation). It can translate text and phrases in six different languages (Korean, English, Chinese, Japanese, Spanish, French) by analyzing context instead of statistical analysis[9].

Whale[modifier | modifier le code]

En juillet 2017, Naver a lancé Papago, un traducteur mobile basé sur l'IA qui utilise une technologie de réseau neuronal appelée N2MT (Naver Neural Machine Translation). Il peut traduire des textes et des phrases dans six langues différentes (coréen, anglais, chinois, japonais, espagnol, français) en analysant le contexte au lieu de faire une analyse statistique.

Clova[modifier | modifier le code]

Clova est une plate-forme IA intégrant la reconnaissance de la parole et de l'image et la traduction de réseau de neurones artificiels pour fournir un moteur interactif. Clova est en cours d'intégration dans les services Naver, le haut-parleur intelligent WAVE et d'autres appareils.

Grafolio[modifier | modifier le code]

Grafolio est un espace communautaire créatif où les artistes peuvent partager leurs œuvres. Grafolio soutient les créateurs actifs et les connecte avec le public pour qu'ils puissent rencontrer plus de fans et faire des profits[10].

Sociétés filiales[modifier | modifier le code]

Line[modifier | modifier le code]

LINE Corporation a été créée en septembre 2000 sous le nom de NHN Japan et est aujourd'hui considérée comme la filiale mondiale de Naver Corporation. L'entreprise gère des divers services centrés sur son produit phare, le LINE Messenger, qui est une messagerie instantanée gratuite disponible sur les appareils mobiles et PC. Line compte à peu près 430 millions d'internautes dans le monde. En 2016, l'entreprise a entrée en Bourse[11].

LINE Corporation gère également la plateforme de curation numérique Naver Matome, le site d'informations complet Livedoor News et le plus grand blog du Japon, Livedoor Blog. Des autres services familiaux comprennent B612, Play, Manga, Nouvelles, Pay, Taxi, BAITO et Musique. Le service Line News dépasse les 12 millions d'utilisateurs actifs mensuels et LINE Manga compte plus de 11 millions de téléchargements cumulés. Il existe également des jeux de marque Line tels que LINE POP, LINE: Disney Tsmu Tsmu et LINE RANGERS.

L'entreprise emploie actuellement 1979 personnes et le siège social est situé à Shinjuku, Tokyo.

Line Plus[modifier | modifier le code]

LINE PLUS (LINE+) Corporation a été créée en février 2013 dans pour étendre LINE sur le marché mondial. Il s'occupe principalement des opérations commerciales mondiales, du marketing et des partenariats pour les pays à l'extérieur du Japon. Il est situé à Seohyun-si Bundang-gu en Corée du Sud et emploie 1785 personnes dont le PDG Shin Jung-ho.

CAMP Mobile[modifier | modifier le code]

CAMP Mobile a été créé en mars 2013 et se concentre sur le développement de services mobiles. Alors qu'il était à l'origine un projet de petite entreprise, Camp Mobile a lancé plus de 10 applications différentes dans des domaines tels que les services publics, les réseaux sociaux et le commerce électronique dans les quatre mois suivant sa création.

BAND, la première application de CAMP Mobile lancée en août 2012, est un réseau social fermé. L'application compte plus de 80 millions de téléchargements, les utilisateurs mondiaux représentant 30% de la base d'utilisateurs, et supporte actuellement 10 langues dans plus de 168 pays. Band Game a également été lancé en mai 2014 pour fournir une plateforme concurrentielle pour les utilisateurs et les sociétés de jeux. Selon un sondage réalisé par la firme d'analyse de données d'applications Wiseapp en septembre 2017, Naver BAND est la deuxième application de service de médias sociaux la plus utilisée par les utilisateurs sud-coréens, après Facebook. Son temps d'utilisation total était de 29 millions d'heures, soit une augmentation de 32% par rapport à l'année précédente. Naver Café arrive en troisième position, devançant Instagram, Daum Café, Twitter et Kakao Story.

En 2015, la société a présenté Watchmaster, une application qui permet aux utilisateurs de sélectionner leur propre écran d'accueil pour leur smartwatch.

En novembre 2017, Naver a annoncé que Camp Mobile serait fusionné avec Naver Corporation en février 2018.

Snow[modifier | modifier le code]

SNOW Corporation développe une application photo et vidéo appelée SNOW, qui est considérée plus ou moins similaire à Snapchat, puisque toutes les deux s'appuient sur la vidéo comme outil de communication plutôt que le texte[12]. SNOW a débuté en septembre 2015 en tant que projet de guérilla dans CAMP Mobile, mais s'est séparé en 2016 dans sa propre société afin de donner plus d'attention au marché mondial de la communication visuelle. SNOW permet aux utilisateurs de prendre des photos ou des vidéos (d'une durée maximale de 10 secondes) et de choisir parmi 1 300 autocollants et 50 filtres. Ils peuvent aussi les envoyer comme des messages qui se détruisent eux-mêmes en 48 heures. L'application a plus de 200 millions d'utilisateurs, principalement composé d'adolescents dans les pays asiatiques.

La société est dirigée par le PDG Kim Chang-wook et le bureau est situé à Pangyo, en Corée du Sud, avec environ 200 employés.

Naver Labs[modifier | modifier le code]

NAVER LABS Corp. est la filiale R & D de Naver développant des futures technologies dans des domaines tels que la conduite autonome et l'intelligence artificielle[13]. NAVER LABS a d'abord commencé en tant que division de R & D au sein de Naver en 2013, et a été officiellement établi à Pangyo en janvier 2017 avec le PDG Song Chang-Hyeon. NAVER LABS a travaillé dans des domaines tels que Papago (une application de traduction basée sur l'IA), Whale (un navigateur omni-tasking) et des robots. Les produits incluent le robot autonome Around, la plateforme d'information et de divertissement Away, ainsi qu'un projet de véhicule autonome[14].

Naver Labs Europe[modifier | modifier le code]

En août 2017, Naver Labs a acquis Xerox Research Center Europe (XRCE) pour un montant non divulgué et l'a renommé Naver Labs Europe. Naver a déclaré que l'acquisition du centre de recherche high-tech situé à Grenoble comprend 80 spécialistes de recherche et de développement IA et de technologies[15].

Naver Webtoon[modifier | modifier le code]

En 2004, Naver a lancé son service de bande dessinée en ligne Naver Webtoon, qui est aujourd'hui l'une des plus grandes plateformes webtoon coréennes. Le service a gagné beaucoup de traction à partir de la fin des années 2000 et a reçu plus de 6 millions de visites par jour, en accumulant plus de 29 milliards de visites totales en juin 2014. En juillet 2014, Naver a lancé une version mondiale du service sous le nom de Line Webtoon. La base d'utilisateurs de Line Webtoon s'est développée rapidement après la diffusion du service à travers le monde, avec 18 millions de personnes par mois qui utilisent le service à l'étranger en 2017. Line Webtoon fournit environ 870 œuvres dans cinq langues: anglais, mandarin, cantonais, taïwanais et indonésien[16]. De divers films, feuilletons, séries animées et jeux vidéo ont été produits à partir des webtoons de Naver. Parmi les œuvres connues, il y a The Sound of Your Heart, qui a été développé en série web, Noblesse et Tower of God. Fashion King et Cheese in the Trap ont également été adaptés en film et en feuilleton. En 2017, Naver a scindé son activité webtoon en filiale Naver Webtoon, également connue sous son autre nom Line Webtoon dans les marchés étrangers.

En outre, Naver Webtoon gère également une section de romans spécialisée dans les romans de genre en ligne depuis 2013. L'un de ses romans les plus célèbres est Love in the Moonlight, qui a été adapté en série télévisée avec Park Bo-gum et Kim Yoo-jung.

Naver Business Platform[modifier | modifier le code]

NAVER Business Platform (NBP) fournit des solutions globales de gestion d'infrastructure informatique et d'entreprise pour Naver et ses filiales. NBP a lancé un service de cloud appelé Naver Cloud Platform et a également créé un centre de données appelé GAK, une première pour un opérateur Internet coréen.

Le centre de données GAK a été ouvert en juin 2013 afin de protéger les données de plusieurs millions d'utilisateurs sur ses serveurs. Il se compose de 4 bâtiments de serveur construits sur un espace équivalent à 7 stades de football (54 229m2). Le nom du centre vient de «Jang Gyung Gak», un bâtiment traditionnel qui abrite le célèbre Tripitaka Koreana. Jang Gyung Gak est respecté pour avoir protégé en toute sécurité d'importants documents historiques, même face à une invasion étrangère, et continue de les préserver d'une manière à la fois respectueuse de l'environnement et scientifiquement reconnue. De la même manière, il est dit que le centre Gak hérite cet esprit de protection pour les documents actuels afin qu'ils puissent être transmis à l'avenir. Le Centre utilise une technologie qui refroidit la chaleur générée par les serveurs en utilisant l'air naturel[17]. En 2009, il a reçu le meilleur prix LEED platinum avec 95 points, soit le meilleur score au monde pour un centre de données.

Works Mobile[modifier | modifier le code]

Works Mobile Corporation fournit un service pour bureaux appelé Line Works. Les fonctions comprennent le courrier, le calendrier, la messagerie instantanée et le carnet d'adresses. Les utilisateurs de Works Mobile sont principalement situés en Corée et au Japon, mais le service cible également le marché B2B mondial avec l'aide de NBP (Naver Business Platform) et de Naver.

Projets et fondations[modifier | modifier le code]

Fondation Happy Bean[modifier | modifier le code]

Happy Bean est la première plate-forme de dons en ligne coréen. Elle s'est démarrée en juillet 2005, reliant des contributeurs potentiels à des organisations publiques ayant besoin d'assistance. Son concept était de rendre le don en ligne plus pratique en utilisant une monnaie numérique spéciale appelée «beans», tout en fournissant également des informations sur des organisations et des campagnes de dons. Depuis, Happy Bean permet aux utilisateurs de faire des dons plus facilement, sans avoir à passer par des processus compliqués. La Fondation Happy Bean a officiellement été créée en mai 2009 afin de gérer les opérations commerciales globales de Happy Bean. En octobre 2017, la fondation a reçu un don total de 75 milliards de wons avec 14 millions de participants et environ 6 000 organisations participantes.

Deview[modifier | modifier le code]

Deview est une conférence organisée par Naver depuis 2008, où les développeurs de différents pays partagent leurs expertises. A travers plusieurs dizaines de sessions, les participants partagent leurs connaissances dans des domaines tels que le web, le mobile, l'IA, le big data la robotique etc. En 2017, 2 500 billets ont été épuisés en 15 secondes.

Fondation Culturelle[modifier | modifier le code]

La Fondation culturelle de Naver, officiellement créée en 2009, se consacre à la création d'espaces culturels où les gens peuvent redécouvrir et discuter des diverses formes de culture telles que les livres. En 2010, la fondation culturelle a lancé un programme de soutien pour les musiciens indépendants. En novembre de la même année, la fondation a ouvert une plateforme en ligne appelée «Onstage» pour présenter de nouveaux groupes indie.

Fondation Connect[modifier | modifier le code]

La fondation Connect est une association à but non lucratif établie par Naver en 2011. Elle sert l'intérêt public en offrant des opportunités éducatives égales pour tous, et favorise la diffusion de l'éducation informatique ainsi que des projets d'éducation de base en sciences et ingénierie. Les programmes comprennent des cours en ligne publics, des formations sur les logiciels, des cours de mathématiques et de sciences et des cours de design. En septembre 2017, Naver a annoncé son intention de faire un don de 7 milliards de wons (6,2 millions de dollars) à la fondation Connect. En conséquence, le montant total des dons de Naver à la Fondation Connect s'est élevé à 12 milliards de wons (10,6 millions de dollars).

D2 Startup Factory[modifier | modifier le code]

D2 Startup Factory (D2SF) est un projet d'investissement lancé en mai 2015 pour dynamiser l'environnement de start-up technologique coréen et promouvoir les talents. À partir de 2017, il a investi dans 16 start-ups dans des domaines tels que l'IA, le matériel, la réalité virtuelle et l'IoT. Par exemple, en août 2017, elle a annoncé qu'elle avait investi dans les startups Furiosa AI, Deepixel et CrowdWorks. En septembre de la même année, D2SF a organisé une journée de démonstration où elle a présenté quatre start-ups dans lesquelles elle avait investi: Buzzmusiq (plateforme de playlist visuelle sociale), Elice (plateforme éducative en ligne pour les codeurs), Widevantage (producteur de stylos intelligents pour iPad) et The Wave Talk (technologie qui filtre automatiquement les bactéries et draine les contaminants dans l'eau courante).

Projet Fleur[modifier | modifier le code]

En 2016, Naver a lancé son Projet Fleur, un projet à long terme qui vise à fournir des services que les petites entreprises et les créateurs de contenu peuvent utiliser pour maximiser leurs résultats et avoir du succès. En tant que plateforme d'affaires et de contenu, Naver compte 1,6 million d'entreprises locales, plus de 400 auteurs de webcomics professionnels, 150 auteurs de romans Web, 10 000 illustrateurs et 3 300 musiciens indépendants. En fournissant plus de soutien aux petites entreprises, la société a déclaré qu'elle veut attirer plus de 10 000 entreprises sur sa plateforme chaque année et prédit que plus de 1 500 d'entre elles gagneront plus de 100 millions de wons en ventes annuelles. Pour les créateurs de contenu, Naver les aide à travailler dans un environnement créatif et les encourage à se mondialiser. Pour ceci, Naver a étendu sa plateforme Grafolio pour inclure non seulement des illustrations mais aussi de la photographie, du design, de l'art et de la musique. Naver organise également des expositions de contenu original et des événements tels que la Journée des créateurs. Naver diversifie également la structure des revenus des créateurs de contenu en les jumelant aux investisseurs et en les reliant aux marchés du contenu numérique.

Affaires corporatives et culture[modifier | modifier le code]

Bibliothèque dans Green Factory
Intérieur du Green Factory

Employés et Culture[modifier | modifier le code]

En 2017, Naver compte 2 533 employés (8 105 y compris les filiales). En 2014, Naver a reçu le prix présidentiel pour l'excellence de l'entreprise dans la division de l'emploi par le ministère du Travail.

Green Factory[modifier | modifier le code]

Le siège de Naver, situé à Bundang-gu Seongnam-si de Corée du Sud, est connu sous le nom de Green Factory.

La construction de l'immeuble a été terminée en mars 2010 avec 27 étages au-dessus du sol et 7 étages souterrains. L'intérieur du bâtiment a été conçu pour offrir un environnement aussi ouvert que possible, où la culture et les valeurs de l'entreprise seraient reflétées. L'intention était de créer un espace de travail qui favorise une meilleure communication entre les employés.

Les espaces de bureaux de Green Factory sont conçus comme des pods, qui se concentrent sur une zone de réunion centrale ouverte. La plupart des espaces de réunion centraux ont des meubles non traditionnels et correspondent à l'atmosphère décontractée représentée à travers le reste de l'intérieur. Le bâtiment dispose également des installations spéciales, notamment d'une bibliothèque et d'un espace pour les magazines, tous les deux ouverts au public, puis une cafétéria, un centre de conditionnement physique et une infirmerie.

La façade en acier et en verre abrite des persiennes verticales réglables qui limitent ou permettent à la lumière du soleil d'entrer dans le bâtiment. Les volets sont automatiquement fermés et ouverts aux heures de lever et de coucher du soleil, ce qui permet au bâtiment d'économiser de l'énergie. Lors d'occasions spéciales, la façade présente de différentes images telles que le logo de Naver.

Le bâtiment est certifié «platinum» dans le cadre du système mondial d'évaluation de bâtiment écologique LEED.

Bureaux Internationaux[modifier | modifier le code]

Naver détient actuellement des bureaux internationaux au Japon, aux États-Unis, en Chine, au Vietnam, à Taiwan et en Thaïlande.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Naver vows to support small businesses, content creators », koreatimes,‎ (lire en ligne)
  2. « 네이버-한게임 13년 만에 분리 '독자경영' 체제로 », sur inews24 (consulté le 6 décembre 2017)
  3. Startups : Fleur Pellerin lève 100 millions auprès de Line et Naver
  4. « Naver, le Google coréen, mise sur l'Europe », lesechos.fr,‎ (lire en ligne)
  5. « Naver et Line investiront 100 mlns d’euros dans le fonds géré par Fleur Pellerin », Agence de presse Yonhap, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  6. « Naver, géant sud-coréen de l'internet bientôt à Station F », sur FIGARO, (consulté le 6 décembre 2017)
  7. BFM BUSINESS, « Le coréen Naver rachète le centre de recherche de Xerox à Grenoble », sur BFM BUSINESS (consulté le 6 décembre 2017)
  8. Sébastien Falletti, « Naver, ce coréen qui défie Google », Le Point,‎ (lire en ligne)
  9. « Le service de traduction de Naver désormais disponible en français et espagnol », Agence de presse Yonhap, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  10. « La Corée du Sud, invitée d’honneur du Salon du livre de Paris 2016 », Agence de presse Yonhap, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  11. Philippe Mesmer (Tokyo correspondance), « Le japonais Line réussit son entrée en Bourse », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  12. Maxence Fabrion, « Line investit dans le «Snapchat sud-coréen» pour résister au raz-de marée WeChat et Facebook », FrenchWeb.fr,‎ (lire en ligne)
  13. « Actualités », sur french.yonhapnews.co.kr (consulté le 6 décembre 2017)
  14. « Actualités », sur french.yonhapnews.co.kr (consulté le 6 décembre 2017)
  15. « Naver, géant coréen du Net, se spécialise dans l'IA et vise le marché européen », RFI,‎ (lire en ligne)
  16. « Actualités », sur french.yonhapnews.co.kr (consulté le 6 décembre 2017)
  17. « Actualités », sur french.yonhapnews.co.kr (consulté le 6 décembre 2017)