Mwezé Ngangura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mwezé Ngangura
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
BukavuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Mweze Ngangura, né le à Bukavu au Zaïre, est un réalisateur congolais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mwezé Ngangura débarque à vingt ans en Belgique et réalise, pendant ses études à l'Institut des arts de diffusion (IAD), Tamtam-électronique et Rhythm and blood, deux courts métrages.

Pendant une dizaine d'années il tourne des films documentaires pour la télé zaïroise. En 1985, de retour en Europe, il travaille au scénario de La vie est belle, un long métrage qu'il réalise avec Benoît Lamy et qui aura un grand succès en Afrique noire francophone.

En 1994, il signe un documentaire surprenant : Lettre à Makura : les derniers bruxellois, le regard d'un ethnologue africain sur les marolliens, leurs us et coutumes.

En 1998 enfin, il met en scène Pièces d'identités, un long métrage de fiction tourné à Bruxelles (principalement dans le quartier de Matonge - Ixelles) et au Cameroun, qui a obtenu la même année le Prix du public lors du 8e Festival du cinéma africain de Milan et, en 1999, le Grand Prix FESPACO 99 à Ouagadougou.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]