Musicalisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le musicalisme est un courant artistique créé par le peintre Henry Valensi, en 1932, avec Charles Blanc-Gatti, Gustave Bourgogne et Vittorio Straquadaini. Les peintres musicalistes utilisent la matière-couleur pour ses vibrations — Valensi parle de résonances sentimentales. Ils cherchent à synchroniser couleurs et formes dans l'espace de leur toile à la façon du musicien qui agence sa matière sonore en relation directe avec les émotions à exprimer.

D’après Raymond Bayer, « le musicalisme est plus qu’une école, c’est une doctrine d’art. Il dépasse même la doctrine tout en la contenant, car c’est un ensemble de connaissances constituant un système… »

Le musicalisme est à la fois un mouvement artistique et l'art du mouvement lui-même. Valensi ira jusqu'à animer ses toiles… avec une caméra et les premières pellicules couleurs en 1936, dans un studio au-dessus de son atelier. La cinépeinture est née.

Henri Valensi organise le premier des vingt-trois salons musicalistes à la galerie Renaissance à Paris. En 1936, pas moins de six salons auront lieu dans toute l’Europe, d’Amsterdam à Budapest.

À chaque salon, de nouveaux artistes s'associent au mouvement : Louis Baudon, Jean-Marie Euzet, Georges Filiberti, Arne Hosek, Louise Janin, Ernst Klausz, František Kupka, Marcel Lempereur-Haut, Felix Del Marle, Lancelot Ney, Jan et Joël Martel, Otto Freundlich, Ossip Zadkine, Rob Mallet Stevens, etc[1],[2],[3],[4].

La galerie Drouart organise en 1990 une exposition d'œuvres musicalistes et publie le premier ouvrage sur ce mouvement : Qu'est-ce que le musicalisme ?

Depuis 2010, les ayants droit du peintre Valensi, réunis en association (AADPHV), ont créé :

  • un site de référence pour mieux faire connaître ce mouvement : www.musicalisme.fr
  • un blog, pour expliquer leur démarche : http://musicalisme.wordpress.com
  • une somme biographique de 300 pages écrite par Marie Talon qui retrace également, de façon à situer Valensi, toute l'histoire des avant-gardes artistiques de l'époque. Le livre sort en octobre 2013, pour l'exposition « Modernités plurielles » à Beaubourg qui offre au peintre, enfin redécouvert, une salle entière, avec projection de son film et sept tableaux.
  • Galerie Drouart Paris, exposition 1990, catalogue : Qu'est-ce que le musicalisme ? H. Valensi, L. Janin, C. Blanc-Gatti, J.-M. Euzet, E. Klausz, F. Del Marle, G. Bourgogne, M. Lempereur-Haut, G. Filiberti, E. Beothy, V. Stracquadaini, H. Olive-Tamari, etc.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]