Multiply-accumulate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

multiply-accumulate (« multiplie puis accumule », en anglais) est une opération arithmétique très souvent employée en traitement du signal, et correspondant à une instruction machine dans la plupart des DSP.

Elle peut s'écrire :

Cette opération est aussi très utile en virgule flottante, avec un seul arrondi, à la fois pour des questions de précision et de rapidité. Elle est alors appelée fused multiply-add (FMA) ou fused multiply-accumulate (FMAC). Elle a été introduite en 1990 dans le processeur POWER1 d'IBM, et de plus en plus de processeurs l'implémentent. Elle a été ajoutée dans la révision de 2008 de la norme IEEE 754.