Moviken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moviken
logo de Moviken
Logo de Moviken

Création 2002
Disparition cession en 2016 au Groupe Réactis
Fondateurs Jean-Claude Degand
Forme juridique Société anonyme
Slogan Dix années d'innovations!
Siège social Champs-sur-Marne
Drapeau de France France
Direction Jean-Claude Degand
Actionnaires Fondateur, Personnel, Public
Activité Systèmes d'information et équipements pour les transports publics et la multimodalité
Filiales Moviken-SLE, Moviken-Cromateam, Moviken Ltd,
Effectif 60

Moviken était une société française spécialiste des systèmes d'information pour les transports publics (trains, métros, tramways, autobus et autocars), la multimodalité et la mobilité durable[1],[2].

Moviken était cotée sur le marché libre de NYSE Euronext depuis [3].

Historique[modifier | modifier le code]

Moviken reprend à sa création en 2003 le plateau cartographique Iken, sous-traitant des éditeurs cartographiques ( Michelin, Pages Jaunes,..). L'entreprise créée l'année suivante la première carte de France des transports en partenariat avec la SNCF[4] et la première carte de l'infrastructure ferroviaire pour le compte de RFF.

En 2006, Moviken reçoit le Prix de l'Innovation Transports pour le lancement de iTransports, premier serveur cartographique des transports de voyageurs, réalisé avec l'appui du ministère des Transports, de l'ADEME et d'Oséo[5]. iTransports devient une plate-forme nationale de calcul d'itinéraires par les transports l'année suivante[6].

En 2008, Moviken lance le premier serveur mobile d'information transports en France en partenariat avec SFR et avec l'appui du GART ; Bouygues Telecom lance Ici Info, serveur national de réalité augmentée, en partenariat avec Moviken pour l'information transports[7]. Deux ans plus tard, Moviken lance Navibus, un logiciel de navigation pour les véhicules de transports de voyageurs[8]. Un accord de partenariat avec Vinci Park est signé en 2013 pour l'équipement en bornes d'information multimodales et pour la fourniture d'un contenu au service multimodal Mobiway[9]. En 2014, Moviken signe un accord de partenariat avec le groupe Kanoo[10]. Moviken équipe six nouveaux réseaux de son logiciel Navibus en 2014 dont Londres et Dubaï[11].

L'entreprise est placée en redressement judiciaire le et liquidée le . Ses actifs sont cédés au Groupe Réactis[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Désavie, « Île-de-France : moteur de la région capitale », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne)
  2. Patrick Désavie, « Le cluster de la mobilité durable », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne)
  3. Romain Lepetit, « Moviken s'introduit en Bourse », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  4. Moviken : la cartographie au service de l'information voyageurs, sur le site documentation.developpement-durable.gouv.fr
  5. Trophées de l’innovation du transport public 2006, sur le site objectiftransportpublic.com
  6. 19/09/2009 : itransports se décline en 2.0 et perce en région, sur le site sig-la-lettre.com
  7. Il a inventé le GPS des transports, sur le site leparisien.fr
  8. « MOVIKEN-SLE lance Navibus à l'occasion du Salon Européen des Transports Publics », Capital,‎ (lire en ligne)
  9. Dominique Malecot, « Moviken met du contenu dans les réseaux », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  10. Dominique Malecot, « Moviken s'exporte en Arabie Saoudite », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  11. « Moviken déploie la dixième solution Navibus », sur zonebourse.com,