Moulin de Bonnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moulin de Bonnes
Moulin de Bonnes 01.jpg
Façade sud du moulin (aval)
Présentation
Type
Style
Statut patrimonial
non classé
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Charente

(Voir situation sur carte : Charente)
Point carte.svg

Le moulin de Bonnes est un moulin à eau de type « à l’anglaise »[2], des XIIIe et XVIIIe siècles, situé à Bonnes, dans le département de la Charente, en région Nouvelle-Aquitaine. Il est inscrit par arrêté du à l’inventaire des sites[réf. nécessaire] et donc protégé.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le moulin de Bonnes se situe sur le territoire de la commune de Bonnes, en Sud-Charente, à 4 km d’Aubeterre-sur-Dronne, dans la vallée de la Dronne, qui se partage entre les départements de la Charente et de la Dordogne ; la commune occupe les deux berges de la rivière. Il est situé à 600 m en aval du château et du bourg[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des moulins de la Dronne, l’édification du moulin de Bonnes remonte au XIIIe siècle. Figurant sur les cartes de Cassini et de Belleyme, cet ouvrage, produisant farine et huile de noix, est fondé en titre, c'est-à-dire qu'il possède un droit d'usage particulier de l'eau car il a été construit avant l'apparition des lois sur ce sujet[4].

De droit banal, le moulin appartient aux seigneurs de Bonnes, les Bouchard d’Esparbès de Lussan, avant d’être cédé, à l’aube de la Révolution française, au meunier Clément Lavergne. Sa famille en demeurera propriétaire, à travers sa descendance Énard, jusqu’en 2008.

Le moulin de Bonnes a servi de décor au cinéaste Patrice Énard, qui a investi les lieux pour plusieurs de ses films[réf. souhaitée]. L’actuelle propriétaire, Martine Boyer, s’applique à mettre en avant l’aspect patrimonial et esthétique de l’endroit, dont elle ouvre les portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine et des Journées européennes des moulins et du patrimoine meulier[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Moulin de Bonnes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées prises sur Géoportail
  2. Pascale Moisdon et Catherine Tijou, « Les moulins à l'anglaise : Les débuts de la rationalisation de la meunerie », sur inventaire.poitou-charentes.fr, (consulté le 1er février 2019).
  3. Carte IGN sous Géoportail
  4. « Les droits fondés en titre », sur www.france-hydro-electricite.fr (consulté le 1er février 2019).
  5. « Description du moulin de Bonnes », sur www.journees-europeennes-des-moulins.org (consulté le 1er février 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]