Moulay Ali Skalli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Skalli.
Moulay Ali Skalli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Moulay Ali Skalli est un diplomate et poète francophone marocain né à Fès en 1927 et décédé le 11 octobre 2007 en Suisse après une longue maladie.

Parcours de diplomate[modifier | modifier le code]

Après des études de droit et de sciences politiques à Paris, il embrasse la carrière diplomatique en 1959. Il a dirigé plusieurs directions au ministère des Affaires étrangères à Rabat avant d’être affecté à l’ambassade du Maroc à Paris. Nommé successivement ambassadeur en République fédérale d’Allemagne, secrétaire général au ministère à Rabat, ambassadeur représentant permanent à Genève et enfin ambassadeur représentant permanent auprès des Nations unies à New York.

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Il a publié en français quatre recueils de poèmes :

  • Regards (1981)
  • Au gré des sens[1] (1985)
  • Sous le chêne et sous le charme (1989)
  • Les Chants du Sagittaire (1999)

Un recueil de nouvelles : Ils - d’ici et d’ailleurs (1993)

Un recueil d’aphorismes : Par-delà l’apparence (1998).

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Il est lauréat de l’Académie française : prix de poésie en 1981.
  • Le prix du rayonnement de la Langue française aux Rencontres littéraires de Cannes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'invité du lundi, entretien de M. Ali Skalli rapporté par Abdelkader Mana, sur le site rivagesdessaouira.hautetfort.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]