Morphologie urbaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La morphologie urbaine est l'étude des formes urbaines. La morphologie urbaine vise à étudier les tissus urbains au-delà de la simple analyse architecturale des bâtiments et à identifier les schémas et structures sous-jacents[1]. La morphologie urbaine étudie les formes et les caractéristiques de la ville (la voirie, le parcellaire, le découpage du sol, les densités, les usages), et les phénomènes qui en sont à l'origine: topographie, histoire, influence culturelle, économie, règles d'urbanisme, contexte technologique ou encore énergétique[2]. Elle s'appuie sur les différentes échelles constitutives du monde urbain : le bâtiment, l'îlot, le tissu urbain, la ville, l'agglomération. Elle est interdisciplinaire, entre histoire et géographie urbaines, urbanisme et archéologie.

La morphologie urbaine s'inscrit dans la longue lignée des analyses morphologiques et morphogénétiques, depuis Aristote jusqu'à Alan Turing, en passant par Goethe, d'Arcy Thompson, ou encore René Thom.

Différentes écoles[modifier | modifier le code]

École anglo-saxonne[modifier | modifier le code]

Dans la géographie anglo-saxonne, la morphologie urbaine comme domaine d'études particulier doit ses origines à Lewis Mumford, James Vance et Sam Bass Warner et Peter Hall.

École italienne[modifier | modifier le code]

En Italie, la discipline a été fortement influencée par Saverio Muratori ou Gianfranco Caniggia.

École française[modifier | modifier le code]

En France, la discipline s'est structurée autour des écoles d’architecture de Versailles et de Marne-la-Vallée, avec la contribution notamment de Philippe Panerai, Jean Castex et David Mangin via différents ouvrages: Formes urbaines, de l'îlot à la barre (1997), Analyse urbaine (1999), Paris métropole : Formes et échelles du Grand-Paris (2008).

École morphogénétique[modifier | modifier le code]

Christopher Alexander et le mathématicien Nikos Salingaros ont créé une école de morphologie urbaine basée sur les principes de morphogenèse et d'émergence. Dans The Nature of Order, Alexander fait l'analogie entre le développement urbain et un processus computationnel analogue à la croissance cellulaire dans un organisme.

En Europe, deux centres de référence travaillent sur ces thèmes:

  • L'Institut des Morphologies Urbaines (Serge Salat), qui  développe un cadre analytique appuyé sur l'analyse des régularités mathématiques, l'analyse fractale et l'analyse de distribution[3]
  • Le Center for Advanced Spatial Analysis (Michael Batty), qui développe un cadre analytique appuyé sur l'analyse fractale et des modèles multi-agents[4]

Morphologie urbaine et développement durable[modifier | modifier le code]

En 1989, Newman et Kenworthy publient une courbe montrant une corrélation inverse entre densité urbaine et consommation énergétique pour le transport individuel[2] : moins la ville est dense, plus la consommation énergétique par tête pour les transports est élevée. Dans le contexte actuel de raréfaction de ressources et de changement climatique, cette étude a ouvert la voie à de nombreux travaux étudiant l'impact de la morphologie urbaine sur le comportement énergétique des villes.

En France, deux centres étudient les relations entre morphologie urbaine, énergie et environnement  :

Ouvrages de référence[modifier | modifier le code]

  • Alexander, C., A Structure of Pattern Language, Oxford Press, 1977.
  • Panerai, P., Depaule, J.-C., Demorgon, M. & Veyrenche, M., Elements d'analyse urbaine, 1980.
  • Salingaros, N., Principles of Urban Structure, 2005.
  • Batty, M. & Longley, P., Fractal Cities, 1994.
  • Salat, S., Les Villes et les Formes: sur l'Urbanisme Durable, Hermann Ed., 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christopher Alexander, The structure of pattern languages
  2. a et b Newman and Kenworthy,1989, Cities and Automobile Dependance
  3. http://www.urbanmorphologyinstitute.org/approche/
  4. http://www.bartlett.ucl.ac.uk/casa
  5. www.urbanmorphologyinstitute.org
  6. Serge Salat, Les villes et les formes, sur l'urbanisme durable, 2011
  7. http://rp.urbanisme.equipement.gouv.fr/puca/activites/actions_morpho_dyn_urbaines.htm#