Mondher Kilani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mondher Kilani
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Mondher Kilani, né le , est un anthropologue de nationalité suisse et tunisienne, professeur honoraire de l'Université de Lausanne[1]. Il s'est fait notamment remarquer au sein de la discipline lors de la publication en 1992 d'un ouvrage intitulé : L'invention de l'autre : essais sur le discours anthropologique[2]. Ce dernier a été précédé d’un manuel d’Introduction à l’anthropologie, publié pour la première fois en 1989 et régulièrement réédité depuis, notamment dans une édition remaniée et augmentée en 2009 et 2012 sous le titre Anthropologie. Du local au global.

Ses travaux portent principalement sur l'histoire et l'épistémologie de l'anthropologie, l'anthropologie religieuse et du symbolique, l'ethnicité et le multiculturalisme, la mémoire et le patrimoine, la guerre et la violence extrême, enfin le sacrifice et le cannibalisme[3] auquel il a consacré son dernier livre Du goût de l'autre. Fragments d'un discours cannibale paru en 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après sa thèse de doctorat consacrée aux mouvements socio-religieux mélanésiens dits « cultes du cargo » et un séjour dans la région du Sépik en Papouasie-Nouvelle-Guinée, il a effectué plusieurs terrains de recherche : dans les Alpes valaisannes autour du tourisme et de l’élevage des vaches de combat; dans les oasis du sud tunisien autour du système hydraulique et de l’organisation sociale ; au Niger parmi les sédentaires hausa et les semi-nomades peuls ; enfin en Malaisie autour de la diversité culturelle et la gestion du patrimoine[3].

Parallèlement à son enseignement principal à l’Université de Lausanne, il a dispensé des cours, des séminaires et des conférences dans de nombreuses universités[1].

Il est actuellement co-rédacteur, avec Francine Saillant de l’Université Laval, Québec, Canada, du dictionnaire en ligne et en libre accès Anthropen[4].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Mondher Kilani a reçu le « premier prix » de l’École des sciences sociales et politiques, de l'Université de Lausanne pour sa licence en sociologie en 1976. Ensuite, en 1983, le prix « François Hauser », « Mention Lauréat de l’Université », de l'Université de Lausanne, pour sa thèse de doctorat en anthropologie, ainsi qu'en 1989, le prix du « 450e anniversaire de l’Université de Lausanne ». Dès 2013, il devient membre de l’Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts « Beit al-Hikma », Carthage, Tunisie[5].

Bibliographie, vidéographie et entretiens radiophoniques[modifier | modifier le code]

Mondher Kilani est auteur de 20 ouvrages (dont 9 en collaboration), de 120 articles de revues et chapitres de livres[3] et de 35 interventions dans des quotidiens, hebdomadaires et mensuels de plusieurs pays (Suisse, France, Italie, Tunisie). Il a en outre effectué près de 33 interviews et entretiens à la radio et à la télévision (Suisse, France) et fait l'objet de 26 vidéos (parmi les dernières « Mondher Kilani. Les possédés. Livre 10. Le souci de la réflexivité et celui d’offrir des instruments… »[6])

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages

  • Du goût de l'autre. Fragments d'un discours cannibale, Paris, Seuil ("la couleur des idées"), 2018, 384 pages.
  • Tunisie. Carnets d'une révolution, Paris, Pétra, 2014, 321 pages (trad. ital. : Quaderni di une rivoluzione. Il caso tunisino e l'emancipazione nel mondo contemporaneo, Milano, Elèuthera, 2014, 343 pages).
  • Pour un universalisme critique. Essai d'anthropologie du contemporain, Paris, La Découverte, 2014, 350 pages.
  • Anthropologie. Du local au global, Paris, Armand Colin, 2012, 400 pages, nouvelle édition corrigée et augmentée (1re édition 2009), (trad. ital. : Antropologia. Dal locale al globale, Bari, Dedalo, 2012, 471 pages).
  • Guerre et sacrifice. La violence extrême, Paris, PUF, 2006, 140 pages (trad. ital. : Guerra e sacrificio, Bari, Dedalo, 2008, 162 pages).
  • L’universalisme américain et les banlieues de l’humanité, Lausanne, Payot, 2002, 103 pages.
  • Gomba Hausa. Dynamique du changement dans un village sahélien du Niger (avec M. Waziri), Lausanne, Payot, 2000, 180 pages.
  • L’invention de l’Autre. Essais sur le discours anthropologique, Lausanne, Payot, 1992, 319 pages (2e édition 2000), (trad. ital. : L’invenzione dell’Altro, Bari: Edizione Dedalo, 1997, 336 pages, 2e édition 2015; trad. arabe : Ikhtilâq al-Âkher. Fî tabîat al-khitâb al-anthroubouloujî, Tunis, Dar Sinatra, Centre National de la Traduction, 2015, 472 pages).
  • La construction de la mémoire. Le lignage et la sainteté dans l’oasis d’El Ksar, Genève, Labor et Fides, 1992, 342 pages.
  • Introduction à l’anthropologie, Lausanne, Payot, 1989, 368 pages (2e édition revue et corrigée 1992, réédition 1994, 1996, 2000), (trad. ital. : Antropologia. Una introduzione. Bari: Edizione Dedalo, 1994, 346 pages).
  • Les cultes du cargo mélanésiens. Mythe et rationalité en anthropologie, Lausanne, Éditions d’En Bas, 1983, 205 pages.

Ouvrages en collaboration

  • Sogetto, persona e fabbricazzione dell’identità. Casi antropologici e concetti filosofici, avec S. Barberani, S. Borutti, C. Calame, C. Mattalucci, L.Vanzago, Milano, Mimesis, 2015, 162 pages.
  • Manifeste de Lausanne. Pour une anthropologie non hégémonique, avec F. Saillant et F. Graezer Bideau (dir.) , Montréal, Liber, 2011, 142 pages (trad. angl.: The Lausanne Manifesto. For a Non-Hegemonic Anthropology, Montréal, Liber, 2011 ; trad. ital. : Per un’antropologia non egemonica.Il Manifesto di Losanna, Milano, Elèuthera, 2012 et 2017 ; trad. chinoise : 2015).
  • Histoires de vie, témoignages, autobiographies de terrain. Formes d’énonciation et de textualisation, avec Gabriella D’Agostino et Stefano Montès (dir.), Berlin, LIT Verlag, 2010, 289 pages.
  • Figures de l’humain. Les représentations de l’anthropologie. Paris, Éditions de l'EHESS, avec F. Affergan, S. Borutti, C. Calame, U. Fabietti et F. Remotti, 2003, 355 pages (trad. ital. : Figure dell’umano. Le rappresentazione dell’antropologia, Roma: Meltemi, 424 pages, 2005).
  • L’imbroglio ethnique en quatorze mots clés, avec R. Gallissot et A. Rivera, Lausanne, Payot, 2000, 250 pages (trad. ital. : L’imbroglio etnico in quattordici parole-chiave, Bari: Dedalo, 2000, 388 pages).
  • La fabrication de l’humain dans les cultures et en anthropologie, avec C. Calame (dir.), Lausanne, Payot, 1999, 165 pages.
  • Islam et changement social (dir.), Lausanne, Payot, 1998, 348 pages.
  • Universalisme et relativisme. Un débat d’actualité, avec G. Berthoud, P. Centlivres et C. Giordano (dir.), Fribourg, Presses Universitaires de Fribourg, 1993, 187 pages.
  • Le discours anthropologique. Description, narration, savoir, Paris, Méridiens-Klincksieck, avec J.‑M. Adam, M.‑J. Borel, C. Calame, 1990, 306 pages (2e édition revue et corrigée 1995, Lausanne, Payot), (trad. ital. : Il discorso antropologico. Descrizione, narrazione, sapere, Palermo, Sellerio, 2002, 330 pages).

Sélection d'articles

  • « Les femmes comme enjeu de contrôle. Islamophobie genrée et nationalisme sexuel en Europe et aux États-Unis », Religiologiques, à paraître.
  • « De quelques figures cannibales chez Dürrenmatt », in Friedrich Dürrenmatt. Le grand festin, Neuchâtel, Centre Dürrenmatt Neuchâtel, 2019, Cahier No 23, p. 111-129.
  • « Des dieux, des humains et des cannibales », Le jeu et la règle. Rencontres Recherches et Création du Festival d‘Avignon, C. Courtet, M. Besson, F. Lavocat, A. Viala (dir.), Paris, CNRS Éditions, 2019, p. 193-209.
  • « Femmes, Révolution et nouveau gouvernement des corps en Tunisie », Anthropologie et sociétés, 2018, vol. 42, No 1, p. 57-80 (trad. arabe : «Al-mar`a wa at-thawra wa siyâset al-jased al-jadida fî tounes », Kitâbât mou’âsira, Beyrouth).
  • « Tourisme et patrimoine dans la ville de Malacca, Malaisie. Un couple bien assorti ? » (avec F. Graezer Bideau), Ethnologies, 2016, vol. 38/1-2, p. 83-105.
  • « Is a peripheral Anthropology Possible ? The Issue of Universalism », Kroeber Anthropological Society Papers, 2012, Vol. 101, p. 98-105.
  • «Multiculturalism, Cosmopolitanism and Making Heritage in Malaysia. A View from the Historic Cities of the Straits of Malacca» (avec F. Graezer Bideau), International Journal of Heritage Studies, 2012, vol. 18, No 6, p. 605-623.
  • Article «Cannibalisme», in M. Marzano (dir.), Dictionnaire de la violence, Paris, PUF, 2011, p. 192-195.
  • Article «Sacrifice», in M. Marzano (dir.), Dictionnaire de la violence, Paris, PUF, 2011, p. 1151-1155.
  • Article «Sauvage», in M. Marzano (dir.), Dictionnaire de la violence, Paris : PUF, 2011, p. 1180-1185.
  • «La religion dans la sphère civile. Une critique du “désenchantement”». Esprit, 2011, 2(372), p. 91-111 (trad. angl. : « Religion in the Civil Sphere. A Critical Assesment of “Disenchantment” », Esprit, 2011/2 February, p. 91-111 ; trad. arabe : « Ad-dîn fî dâ`irat al-madanî. Naqd “zaoual al-wahm" », Kitâbât mou’âsira, Beyrouth).
  • «Le cannibale et son témoin. La question de la preuve en anthropologie», Communications, Paris, 2009, No 84, p. 45-58 (trad. arabe : « Akl laham al-bachar wa châhidouhou. Mas`alat al-burhân fî al-anthroubouloujiyya », Kitâbât mou’âsira, Beyrouth).
  • «Religious Act, Public Space : Reflections on Some Geertzian Concepts», The Journal of North African Studies (Islam Re-Observed. Clifford Geertz in Morocco), London, Vol. 14, Nos 3/4, p. 359-368.
  • «Il faut déconfessionnaliser la laïcité. Le religieux imprègne encore les imaginaires», Journal des Anthropologues, 2005, No 100‑101, p. 37‑48.
  • «Western Universalism and the Suburbs of Humanity», Kroeber Anthroplogical Society Paper, 2002, No 88, p. 77‑91.

Sélection de vidéos

Sélection d'entretiens radiophoniques

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Kilani Mondher », sur www.unil.ch (consulté le 4 mai 2019)
  2. Mondher Kilani, L'invention de l'autre essais sur le discours anthropologique, Payot, (ISBN 9782601032673, OCLC 491464843, lire en ligne)
  3. a b et c « Unisciences - UNIL - Mondher Kilani », sur applicationspub.unil.ch (consulté le 19 novembre 2019)
  4. « Anthropen », sur www.anthropen.org (consulté le 19 novembre 2019)
  5. « Membres de l’Académie | Beit al-Hikma » (consulté le 19 novembre 2019)
  6. « Mondher Kilani. Livre 10. Le souci de la réflexivité et celui d’offrir des instruments... | Revue Anthropologie et Sociétés », sur www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca (consulté le 19 novembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]