Monchoachi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Monchoachi, pseudonyme de André Pierre-Louis, né en 1946 à Saint-Esprit en Martinique est un écrivain français. En 2003, il obtient le Prix Carbet de la Caraïbe et le Prix Max-Jacob pour son œuvre "L'Espère-geste".

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

En langue créole
  • Dissidans’, La Ligue, 1980
  • Konpè lawouzé, Impr. Libres, 1979
  • Nostrom, Paris, Éditions caribéennes, 1982
  • Bèl-bèl zobèl, Imprimerie Desormeaux, 1983
  • Samuel Beckett, La ka èspéré Godot, traduction de En attendant Godot par Monchoachi, New legend, 2002
  • Samuel Beckett, Jé-a bout, traduction de Fin de partie par Monchoachi, New legend, 2002
  • Lakouzémi, avec Georges-Henri Léotin, Juliette Smeralda-Amon, Lakouasos, 2007
En langue française
  • Nuit gagée ; suivi de Quelle langue parle le poète, Schœlcher, Presses universitaires créoles-GEREC ; Paris, Éd. l'Harmattan, 1992
  • La Case où se tient la lune, Bordeaux, William Blake & Co éd., 2002
  • Espère-geste, Sens, Obsidiane, 2002 - Prix Carbet de la Caraïbe et Prix Max Jacob en 2003
  • Paris Caraïbe : le voyage des sens, Atlantica, 2002
  • Lémistè, Obsidiane, Obsidiane 2012
  • Partition noire et bleue (Lémistè 2), Obsidiane 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges-Henri Léotin, Monchoachi, préface de Raphaël Confiant, Schœlcher, Presses universitaires créoles-GEREC ; Paris, Ed. l'Harmattan, 1994

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]