Moncef Ouannes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Moncef Ouannes
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
UniversitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

Moncef Ouannes (arabe : منصف وناس), né en 1956 et mort le 4 novembre 2020 à Tunis[1], est un universitaire et sociologue tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études classiques, il obtient son doctorat de sociologie à la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis. Ancien chef du département de sociologie dans la même université, il enseigne pendant nombreuses années la sociologie de la culture et la sociologie politique à l'université de Tunis[2].

Directeur général du Centre d'études et de recherches économiques et sociales et membre des comités scientifiques de plusieurs revues européennes, il est membre de jurys nationaux de recrutement pour les différents niveaux de l'enseignement supérieur, de plusieurs commissions internationales et professeur invité dans plusieurs universités arabes[3].

Professeur émérite en sociologie à l'université de Tunis, il est membre correspondant de l'Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts et membre de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique[4]. Ses recherches portent sur l'analyse des dynamiques politiques et sociales dans les pays du Maghreb[5],[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Principales publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages en arabe[modifier | modifier le code]

  • (ar) منطلقات و توجهات التجربة المسرحية في تونس٠ مشروع استقراء سوسيو ثقافي للظاهرة المسرحية [« Les perspectives et les orientations de l'expérience théâtrale en Tunisie »], Tunis, Ministère de la Culture,‎ .
  • (ar) الدولة و المسألة الثقافية في الجزائر٠ دراسة في التغيير الثقافي و الإجتماعي [« L'État et la question culturelle en Algérie : étude de sociologie culturelle »], Tunis, Alif éditions,‎ .
  • (ar) الدولة و المسألة الثقافية في تونس [« L'État et le fait culturel en Tunisie »], Tunis/Le Caire, Al-Mithek éditions/Dar Al-Jamil,‎ .
  • (ar) المشاركة السياسية في المغرب العربي٠ محاولة تفكيكية في النصوص السياسية [« La participation politique au Maghreb : une tentative de déconstruction des textes politiques »], Tunis, Maison tunisienne de l'édition,‎ .
  • (ar) الدولة و المسألة الثقافية في المملكة المغربية [« L'État et la question culturelle dans le royaume du Maroc »], Carthage, Beït El Hikma,‎ .
  • (ar) الخطاب العربي الحدود و التناقضات [« Les limites et les contradictions du discours arabe »], Tunis, Maison arabe du livre,‎ .
  • (ar) الدولة و المسألة الثقافية في المغرب العربي [« La question culturelle dans les pays du Maghreb »], Tunis, Cérès éditions,‎ .
  • (ar) ثورة الصورة : المشهد الإعلامي و فضاء الواقع [« La révolution médiatique »], Beyrouth, Centre for Arab Unity Studies,‎
    Ouvrage collectif
  • (ar) الشخصيّة التونسيّة : محاولة في فهم الشخصيّة العربيّة [« La personnalité tunisienne : réflexions pour comprendre la personnalité arabe »], Tunis, Mediterranean Publisher,‎ [8].
  • (ar) الشخصية الليبية : ثالوث الغنيمة و القبيلة و الغلبة [« La personnalité libyenne : la triade du butin, de la tribu et de la prépondérance »], Tunis, Mediterranean Publisher,‎ .
  • (ar) ليبيا التي رأيت ليبيا التي أرى : محنة بلد [« La Libye que j'ai vu : tragédie d'un pays »], Tunis, Mediterranean Publisher,‎ [9].

Ouvrages en français[modifier | modifier le code]

  • Le phénomène associatif au Maghreb : histoire, processus d'évolution et perspectives, Tunis, Taller, .
  • Islam, élites, modernisation et société dans la Libye contemporaine : approche socio-anthropologique, Tunis, Université de Tunis, .
  • Militaires, élites et modernisation dans la Libye contemporaine, Paris, L'Harmattan, coll. « Histoire et perspectives méditerranéennes », , 446 p. (ISBN 978-2-296-09113-9)[10].
  • Une histoire méconnue, les relations libyo-françaises au Fezzan de 1943 à 1956 : regards croisés, Libye, France, Tunisie, Tunis, Institut de recherche sur le Maghreb contemporain/Cérès éditions, , 191 p. (ISBN 978-9973-19-761-0)
    Sous la direction de Moncef Ouannes et de Pierre-Noël Denieuil[11]
  • Révolte et reconstruction en Libye : le roi et le rebelle, Paris, L'Harmattan, , 206 p. (ISBN 978-2-343-03336-5)[12].

Traductions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Covid-19 : décès de l'académicien tunisien Moncef Ouannes », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 4 novembre 2020).
  2. « Moncef Ouannes », sur babelio.com (consulté le 4 novembre 2020).
  3. « L'académicien et sociologue, Moncef Ouannes décède du coronavirus », sur webdo.tn, (consulté le 4 novembre 2020).
  4. « La liste complète des membres du Conseil de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution », sur leaders.com.tn, (consulté le 4 novembre 2020).
  5. « Décès du sociologue Moncef Ouannes », sur kapitalis.com, (consulté le 4 novembre 2020).
  6. « Moncef Ouannès : "Le sort du pays est aux mains des tribus" », sur lefigaro.fr, (consulté le 4 novembre 2020).
  7. a et b (ar) « Le chercheur Moncef Ouannes parle de l'actualité libyenne », sur assabahnews.tn,‎ (consulté le 4 novembre 2020).
  8. « La personnalité tunisienne par Moncef Ouannès », sur leaders.com.tn, (consulté le 4 novembre 2020).
  9. (ar) « Moncef Ouannes, La Libye que j'ai vu : tragédie d'un pays », Insaniyat, nos 80-81,‎ , p. 95-100 (ISSN 1111-2050, lire en ligne, consulté le 5 novembre 2020).
  10. « Militaires, élites et modernisation dans la Libye contemporaine », sur editions-harmattan.fr (consulté le 4 novembre 2020).
  11. « Une histoire méconnue : les relations libyo-françaises au Fezzan de 1943 à 1956 », sur turess.com, (consulté le 4 novembre 2020).
  12. « Révolte et reconstruction en Libye : le roi et le rebelle », sur editions-harmattan.fr (consulté le 4 novembre 2020).
  13. « Parution de la version arabe du livre Une tête bien faite : Repenser la réforme, réformer la pensée d'Edgar Morin », sur webmanagercenter.com, (consulté le 4 novembre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]