Monastère Santa Giulia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Monastère Santa Giulia
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Partie de
The monumental area with the monastic complex of San Salvatore-Santa Giulia (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Diocèse
Style
Religion
Patrimonialité
Bien culturel italien (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Adresse
Coordonnées
Intérieur de l'église San Salvatore.

Le monastère Santa Giulia est un ancien monastère situé à Brescia, en Lombardie, dans le nord de l'Italie. Dans son complexe se trouve également l'église San Salvatore.

Il est intégré aux sept sites listés dans « Les Lombards en Italie. Lieux de pouvoir (568-774 après J.-C.) » par l'UNESCO avec l'aire archéologique du forum romain dans la même ville[1].

Ce monastère a été construit en 753 par Didier de Lombardie. L'endroit a été le lieu d'exil de Désirée de Lombardie, fille de Didier de Lombardie et épouse de Charlemagne, après l'annulation de leur mariage en 771.

Il est devenu musée archéologique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Longobards in Italy. Places of the Power (568-774 A.D.) », sur unesco.org (consulté le )