Mohand Chérif Hannachi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hannachi.
Mohand Cherif Hannachi
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe 1993-2017 président de JS Kabylie
Biographie
Nationalité Algérien
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
Lieu Larbaâ Nath Irathen
Parcours senior 1
Saisons Clubs M (B.)
Flag of Algeria.svg JS Kabylie
Sélections en équipe nationale
Années Sélection M (B.)
- Flag of Algeria.svg Algérie 3 (1)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Mohand Cherif Hannachi, né le dans la commune de Larbaâ Nath Irathen en Algérie, est un joueur de football, devenu dirigeant sportif algérien. il était président du club sportif de la Jeunesse sportive de Kabylie entre 1993 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant son parcours en tant que président il remporte quatre championnats (1995, 2004, 2006 et 2008) ainsi que trois coupes de la CAF consécutives (2000, 2001, 2002) et deux coupes d'Algérie, la Coupe d'Algérie 2011 étant le dernier titre en date. Depuis la saison 2010 - 2011, 16 entraineurs se sont succédé à la barre technique du club, soit une moyenne de plus de 2 entraîneurs par saison. La JSK club craint par le passé par ses adversaires au niveau national et africain trouve des difficultés à se maintenir en ligue une[1].

Après la mort tragique d'Albert Ebossé pendant la rencontre contre l'USM Alger, il déclare que le joueur n'est pas mort du jet de pierre mais d'un malaise cardiaque[2], alors même que le médecin de l'hôpital de Tizi Ouzou avait expliqué que selon lui, le traumatisme crânien avait causé la mort du Camerounais, une thèse démentie par une contre-autopsie [3].

En dehors du domaine footballistique, Hannachi est un homme d'affaires ayant notamment fait fortune dans l'extraction de sable[4].

Oppositions[modifier | modifier le code]

Le 4 août 2015 Maître Salah Meriem, ex-avocat du club, révèle que les dettes de la JSK dépassent largement son capital social et que la JSK était sans président depuis août 2012 jusqu'au 9 juillet 2015 ![5]

Face à la mauvaise gestion du club les opposants au président Hannachi créent « Le comité de sauvegarde de la JSK ». Plusieurs marches auxquelles prendront part plusieurs anciens joueurs du club sont organisées pour exiger son départ [6]. Pour Ali Fergani, ancien joueur et entraîneur du club, et capitaine de la grande équipe d'Algérie des années 80, Hannachi n'est pas à la hauteur de ce grand club et que ce club mythique qui était respecté en Algérie n'est désormais qu'une équipe quelconque qui a perdu son âme et n'est plus en symbiose avec son public[7].

Le 11 septembre Hannachi annonce dans l'émission hebdomadaire Football Magazine de la radio chaine III « Celui qui ramène 20 milliards, je lui donne la JSK »[8]. Djamel Menad, ancien joueur du club, le défie « Qu'il vienne chez le notaire, notre investisseur mettra les 20 milliards qu'il exige dès demain ! » [9] Hannachi se défile .

Durant sa longue carrière de président de la JSK Hannachi, pour faire diversion face aux échecs et aux difficultés que son club rencontre, a plusieurs fois annoncé sa démission avant de faire volte-face en expliquant qu'il ne pouvait pas abandonner « son club » jusqu'à trouver une personne qu'il jugera apte à lui succéder[10] .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « JSK/ Y a-t-il une autre alternative au départ de Hannachi pour sauver le club? - Algérie Focus », Algérie Focus,‎ (lire en ligne)
  2. Competition.dz, « Décès Ebosse: Hannachi : «Ebossé a fait un arrêt cardiaque» », sur www.competition.dz (consulté le 11 mars 2016)
  3. « Algérie - Albert Ebossé a succombé à un tabassage, pas à un projectile », sur Eurosport, (consulté le 11 mars 2016)
  4. Abdou Semmar, « La fortune discrète de Mohand Chérif Hannachi », sur algeriepart.com, (consulté le 8 septembre 2017)
  5. « JSK: de graves révélations contre Hannachi | Info & Actualités depuis 2007 », sur Info & Actualités depuis 2007 (consulté le 15 janvier 2016)
  6. « L'Expression - Le Quotidien - Hannachi maintient sa résistance », sur www.lexpressiondz.com (consulté le 16 janvier 2016)
  7. « JSK, le printemps kabyle », sur France Football (consulté le 7 décembre 2016)
  8. « Hannachi (Pdt. JSK) : « Celui qui ramène 20 milliards, je lui donne la JSK » | Info & Actualités depuis 2007 », sur Info & Actualités depuis 2007 (consulté le 16 janvier 2016)
  9. « Ligue 1 & 2 : Menad défie Hannachi : «Qu'il vienne chez le notaire, notre investisseur mettra les 20 milliards qu'il exige dès demain !» », sur http://www.lebuteur.com (consulté le 16 janvier 2016)
  10. « Hannachi annonce son départ: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com », sur http://www.liberte-algerie.com/ (consulté le 16 janvier 2016)