Mohammed Haydar Zammar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Mohammed Haydar Zammar
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité

Mohammed Haydar Zammar (arabe : محمد حيدر زمار), né en 1961 à Alep en Syrie, est un membre important d’Al-Qaïda. Il fonde la cellule de Hambourg et recrute nombre des pirates de l'air des attentats du 11 septembre 2001 dont Mohammed Atta.

Zammar est un citoyen allemand né en Syrie. À l’âge de 10 ans Zammar déménage avec ses parents pour s’installer en Allemagne. Dès son jeune âge, sa dévotion à la religion étonne son entourage. Il sera très connu auprès des mosquées allemandes, notamment à Hambourg. Pendant ses années de collège, Zammar commencera à s‘associer à des groupes extrémistes dont celui du Syrien Mamoun Darkazanli, le financier d'al-Qaida.

Zammar a suivi une formation de métallurgiste car il se destinait à travailler chez Mercedes-Benz ; il travailla aussi comme traducteur en Arabie saoudite et chauffeur de camion à son retour à Hambourg. En 1991, il s'engage dans le djihad.

À la demande des États-Unis, il a été arrêté au Maroc le 27 octobre 2001, où il a été interrogé par la CIA, avant d'être transféré à Far'Falastin en Syrie, un exemple d'extraordinary rendition[1],[2].

Début 2014, le groupe armé syrien Ahrar al-Sham soutenu par l'Arabie saoudite obtient sa libération[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mitch Frank, « Help from an Unlikely Ally », Time,‎ (lire en ligne).
  2. (en) Vivienne Walt, « Inside the CIA's Secret Prisons Program », Time,‎ (lire en ligne), citant (en) Stephen Grey, Ghost Plane : The True Story of the CIA Torture Program, New York, St. Martin's Press, , 372 p. (ISBN 0-312-36023-1).
  3. Frédéric Pichon, Syrie : Pourquoi l'Occident s'est trompé, Monaco, Éditions du Rocher, , 132 p. (ISBN 978-2-268-07605-8), p. 80-81.