Mkhitar d'Ayrivank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mkhitar d'Ayrivank
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Activités
Enlumineur, compositeur, historienVoir et modifier les données sur Wikidata

Mkhitar (ou Mekhitar) d'Ayrivank, Mkhitar Ayrivanetsi (en arménien Մխիթար Այրիվանեցի) ou Mkhitar d'Erevan (né à Erevan en 1222, mort vers 1290) est un historien, poète, musicien, copiste, enseignant et religieux arménien du XIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mkhitar naît à Erevan[1] en 1222[2]. Hautement instruit[2], il est responsable dès 1269 de l'enseignement au monastère d'Ayrivank (aujourd'hui Geghard)[1].

Sa date de mort est incertaine et est généralement fixée aux alentours de l'année 1290[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Mkhitar est principalement connu pour son Histoire chronologique, une chronique débutant à la Création et se terminant en 1289[1], reprenant notamment les travaux de Hovhannès Sarkavag[2]. On lui attribue également des chants religieux, des lais, des prières[1], une Sélection (reprenant des textes de treize auteurs anciens) et une Théorie du calendrier[4].

Mkhitar est également connu en tant que copiste : une Bible contenue dans le Ms. 1500 du Matenadaran (Erevan) lui est ainsi attribuée[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Hacikyan 2002, p. 572.
  2. a, b, c et d Aragione, Junod et Norelli 2005, p. 286.
  3. Bedrosian 2004, p. 242.
  4. Hacikyan 2002, p. 573.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aragione, Éric Junod et Enrico Norelli, Le canon du Nouveau Testament : Regards nouveaux sur l'histoire de sa formation, Labor et Fides, (ISBN 978-2-8309-1177-0).
  • (en) Robert Bedrosian, « Armenia during the Seljuk and Mongol Periods », dans Richard G. Hovannisian (dir.), Armenian People from Ancient to Modern Times, vol. I : The Dynastic Periods: From Antiquity to the Fourteenth Century, Palgrave Macmillan, (ISBN 978-1403964212), p. 241-271.
  • (en) Agop Jack Hacikyan (dir.), The Heritage of Armenian Literature, vol. II : From the Sixth to the Eighteenth Century, Détroit, Wayne State University Press, (ISBN 978-0814330234).

Liens externes[modifier | modifier le code]