Aristakès Lastivertsi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aristakès Lastivertsi
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Domaine

Aristakès Lastivert(t)si (en arménien Արիստակես Լաստիվերտցի ; né en 1002, mort en 1080) ou Aristakès de Lastivert est un historien et chroniqueur arménien du XIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1002 à Lastiver (près d'Artsn)[1] ou à Lastivert (province de Karin, actuelle Erzurum), le clerc Aristakès, dont on ne sait pas grand-chose, rédige une Histoire d'Arménie (ou Récit des malheurs de la nation arménienne[2]) entre 1072 et 1079[3]. Cet ouvrage, qui est la seule source arménienne contemporaine pour cette période qui voit les royaumes arméniens annexés par Byzance puis ravagés par les Seldjoukides, couvre les années 1002 à 1072[3]. Témoin de la chute de la capitale bagratide Ani en 1063, il est aussi l'un des rares à offrir des descriptions précises de ce qu'était le petit royaume d'Ani et des massacres et des pillages seldjoukides durant la prise de la ville[4].

Son style et son écriture lui ont valu le titre de « Jérémie arménien »[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hy) Gurgen Manukyan, « Introduction » dans A. Abrahamyan (dir.), Արիստակես Լաստիվերցի: Պատմություն (Aristakès Lastivertsi : Histoire), Hayastan Publishing, Erevan, 1971, p. vii-viii.
  2. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Éd. Privat, (1re éd. 1982), 991 p. [détail de l’édition] (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 265.
  3. a et b (en) Agop Jack Hacikyan (dir.), The Heritage of Armenian Literature, vol. II : From the Sixth to the Eighteenth Century, Détroit, Wayne State University Press, (ISBN 978-0814330234), p. 332.
  4. Jacques de Morgan (préf. Constant Vautravers et Edmond Khayadjian), Histoire du peuple armémien, Académie de Marseille, Venise, 1981, p. 144-156.
  5. Jacques de Morgan, op. cit., p. 311.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]