Misère et Noblesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Misère et Noblesse
Auteur Eduardo Scarpetta
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie
Version originale
Langue Napolitain
Titre Miseria e nobiltà
Lieu de parution Rome
Date de la 1re représentation 1887
Version française
Traducteur Antonio Braga
Jacques Fabbri
Éditeur L'Avant-scène no 41
Lieu de parution Paris
Date de parution 1956
Nombre de pages 80
ASIN B003N6LO0S
Date de la 1re représentation novembre 1956
Metteur en scène Jacques Fabbri
Lieu de la 1re représentation Théâtre de l'Alliance française
Théâtre de la Madeleine

Misère et Noblesse (en italien, Miseria e nobiltà) est une comédie italienne en 3 actes et en prose d'Eduardo Scarpetta datant de 1887, adaptée en français par Jacques Fabbri et représentée au théâtre de l'Alliance française puis au théâtre de la Madeleine à partir de novembre 1956 avant d'être diffusée à la télévision dans le cadre d'Au théâtre ce soir le .

Résumé[modifier | modifier le code]

Un quartier populaire de Naples, vers l'année 1887. Deux misérables familles cohabitent tant bien que mal, rongées par la faim, crispées dans leurs relations mutuelles, dans un logement dont le loyer n'a pas été réglé depuis cinq mois. Cette comédie met en vedette Felice Sciosciammocca, célèbre héros récurrent de l'auteur Eduardo Scarpetta. Le terme « Sciosciammocca » dans le dialecte napolitain, signifie un personnage béat, « celui qui est bouche bée ». L'histoire traite des amours tourmentées d'Eugenio, jeune noble envers Gemma, fille du riche cuisiner Gaetano. Toutefois, le jeune homme voit restreindre ses ferveurs par son père, le marquis Favetti, lequel s'oppose farouchement au mariage de son fils, pour ne pas ternir le nom de la famille par l'union d'un noble avec une fille de cuisinier. Eugenio tente alors d'élaborer un plan avec un administrateur de justice, pour trouver une solution. Compagné de Pasquale, son colocataire, et de leurs familles, Felice Sciosciammocca introduit ainsi le cuisiner dans la maison des parents d'Eugenio...

Distribution[modifier | modifier le code]

Théâtre de l'Alliance française puis théâtre de la Madeleine, 1956-57
Traduction : Antonio Braga
Mise en scène et adaptation : Jacques Fabbri
Décors et costumes : Yves Le Faucheur
Musique originale : Antonio Braga
Théâtre Mogador (Au théâtre ce soir), 1958
Mise en scène et adaptation : Jacques Fabbri
Réalisation : Marcel Bluwal
Production exécutive : ORTF

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]