Mir Sultan Khan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mir Sultan Khan
Image dans Infobox.
Mir Sultan Khan en 1932.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Activité
Autres informations
Sport

Mir Malik Sultan Khan (1905 à Mithka Thavana, Pendjab, actuel Pakistan - à Sargodha, Pakistan) est un joueur d'échecs indien.

Malgré sa condition d'esclave, pendant quatre ans, à partir de 1929, il est reconnu comme faisant partie de l'élite mondiale échiquéenne. Mais il disparaît après comme joueur, car son maitre esclavagiste n'a pas voulu qu'il poursuive cette voie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il devient d'abord un très fort joueur d'échecs indien (Chaturanga). Son maître, le colonel Naweb, est officier dans l'armée britannique, mais aussi un riche seigneur du Pendjab. Il lui apprend les règles européennes et le fait participer au championnat d'Inde de 1928. Sultan Khan gagne l'épreuve avec deux points d'avance.

En 1929, le colonel amène Sultan Khan à Londres, où il participe au championnat de Grande-Bretagne qu'il va gagner trois fois en 1930, en 1932 et en 1933. Il ne connaît rien de la théorie et obtient ses résultats par la seule pratique. Pendant les quatre années de sa courte carrière, il affronte les meilleurs joueurs du monde : Alekhine, Capablanca, Rubinstein, Euwe et Tartakover.

Il joue sans calcul[réf. nécessaire]. À Hastings en 1930, après avoir battu Capablanca, il refuse la nulle proposée par Euwe dans une position égale qui aurait pu lui faire gagner le tournoi. Il a perdu la partie. Il a défendu le 1er échiquier de l'Angleterre aux Olympiades d'échecs de 1930, de 1931 et de 1933.

En 1934, il retourne en Inde avec son maître et disparaît pour le monde des échecs. Il meurt en 1966 de tuberculose.

La connaissance des ouvertures lui faisait défaut, mais dès le milieu de partie, sa maîtrise lui donnait l'avantage. Il avait une compréhension étonnante des finales.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]