Minor Majority

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Minor Majority
Pays d'origine Drapeau de la Norvège Norvège
Genre musical Pop, folk, rock
Années actives 2000 -
Labels Voices of Wonder (Norvège)
How To Say Good Night Records / Universal (Norvège)
Big Dipper (Norvège)
Vicious Circle (France)
Site officiel www.minormajority.no
Composition du groupe
Membres Pål Angelskår
Roar Nilsen
Harald Sommerstad
Henrik Harr Widerøe
Halvor Høgh Winsnes
Anciens membres Jon Arild Stieng

Minor Majority est un groupe de musique norvégien de style pop/folk.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un duo qui s'étoffe[modifier | modifier le code]

Le groupe, originaire d’Oslo, est né en 2000 d’un projet studio des deux amis Pål Angelskår et Andreas Berczelly[1]. Le duo sort un premier album le , intitulé Walking Home From Nicole's, sur lequel on note la participation de la chanteuse norvégienne Karen Jo Fields[1]. C’est à cette époque que le guitariste Jon Arild Stieng rejoint le groupe[1].

Après la sortie du deuxième album, If I Told You, You Were Beautiful, en 2002, Andreas Berczelly décide de quitter le groupe, préférant se consacrer à la production. En 2003, trois nouveaux membres rejoignent la formation : Harald Sommerstad au clavier, Henrik Harr Widerøe à la basse et Halvor Høgh Wisnes à la batterie. Le groupe est désormais le quintet que nous connaissons aujourd’hui.

Le succès[modifier | modifier le code]

Deux albums suivront : Up For You & I en 2004 qui sera certifié disque d’or en Norvège (plus de 20 000 exemplaires vendus) et Reasons to Hang Around en 2006[2].

Le groupe consacre l’année 2006 à une grande tournée en Norvège mais aussi en Allemagne, en Suisse et en France[3]. À l'occasion de son passage à Paris, le groupe est invité à jouer en direct dans l'émission de Stéphane Bern, Le Fou du roi sur France Inter.

Minor Majority a été récompensé dans la catégorie Meilleur groupe pop aux Spellemannsprisen 2006 (équivalent norvégien des Grammy Awards, dont la cérémonie s'est déroulée le à Oslo)[4].

Pendant le premier semestre 2007, le groupe a partagé son temps entre concerts (en Norvège et en Allemagne) et séances de travail en studio pour la préparation d'un double album. Candy Store, qui sort en Norvège pendant l'été. C'est pour une moitié une compilation des titres single du groupe et pour l'autre moitié un recueil de "chansons oubliées" réarrangées et réenregistrées, sans oublier trois titres totalement inédits[5],[6]. La tournée qui suit est un véritable succès et le groupe se voit remettre un disque d'or à Oslo le , à l'issue du dernier concert.

En 2008, Minor Majority repart en tournée à travers l'Europe (Allemagne, France et Suisse) et est invité sur le prestigieux plateau de la célèbre émission musicale française Taratata (diffusion le 13/06/2008 sur France 4)[7]. Le groupe achève sa tournée sur la scène du Rockefeller Music Hall à Oslo le .

Either Way I Think You Know[modifier | modifier le code]

En 2009, Minor Majority reprend le chemin du studio et confie la production de son nouvel album à Ole Petter Andreassen (The Cumshots). Either Way I Think You Know sort en Norvège le [8]. Après une tournée de deux mois en Norvège, le groupe présente son nouvel opus sur les scènes allemandes, suisses et françaises au printemps 2010.

Dans le même temps, un projet croisé avec le groupe de métal norvégien The Cumshots voit le jour. Le concept : Minor Majority reprend à sa façon un titre de The Cumshots (I Drink Alone) et The Cumshots fait de même avec Electrolove de Minor Majority. Le résultat donnera un single édité en version vinyle à 500 exemplaires.

2014 - 2016 : 10e anniversaire des albums Up For You & I et Reasons to Hang Around[modifier | modifier le code]

À l'occasion du dixième anniversaire de l'album Up For You & I, Minor Majority s'offre une tournée norvégienne de 5 dates (dont un concert au Sentrum Scene à Oslo) pendant l'hiver 2014 et une réédition exceptionnelle de l'album qui leur avait offert la notoriété[9]. Ce vinyle contient deux morceaux bonus : une nouvelle version de Wish You Knew et la démo de leur tube Supergirl.

Deux ans plus tard, forts du succès de la précédente tournée, le groupe réitère le principe de la tournée anniversaire avec Reasons to Hang Around.

Retour sur le devant de la scène[modifier | modifier le code]

Après trois nouveaux singles (I've Been Here Before You en , It's Easier to Sing en et Napkin Poetry en ), Minor Majority annonce en la parution d'un nouvel album, Napkin Poetry, le . Another Year, premier single issu de l'album paraît le . La sortie de l'album Napkin Poetry est suivie d'une grande tournée en Norvège de janvier à avril 2019 puis une tournée des festivals pendant l'été de la même année.

2020 : Un tournant[modifier | modifier le code]

A l'issue de la tournée Napkin Poetry, le guitariste Jon Arild Stieng fait part de sa décision de quitter le groupe[10]. C'est Roar Nilsen, qui avait produit les deux albums solo de Pål Angelskår et Napkin Poetry pour Minor Majority, qui est choisi pour le remplacer. Dans le contexte exceptionnel de crise sanitaire, le groupe reprend le chemin des studio et sort le son huitième album The Universe Woudl Have To Adjust.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

  • Pål Angelskår : auteur-compositeur, chanteur, guitare
  • Jon Arild Stieng : guitare, chœurs
  • Harald Sommerstad : clavier
  • Henrik Harr Widerøe : basse, banjo, chœurs
  • Halvor Høgh Winsnes : batterie, chœurs

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Walking Home From Nicole's (Norvège : 25/11/2001)
  • If I Told You, You Were Beautiful (Norvège : 29/10/2002 – France : 28/02/2005[11])
  • Up For You & I (Norvège : 15/01/2004 – France : 13/05/2004)
  • Reasons to Hang Around (Norvège : 23/01/2006 – France : 10/04/2006)
  • Candy Store (Norvège : 20/08/2007 - France : 18/02/2008)
  • Either Way I Think You Know (Norvège : 05/10/2009 - France : 12/04/2010)
  • Napkin Poetry (Norvège : 11/01/2019)
  • The Universe Would Have To Adjust (Norvège : 21/05/2021)

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Dancing In The Backyard (2002)
  • She Came Back For Her Smile (2002)
  • She Gave Me Away (2004)
  • Supergirl (2006)
  • I Drink Alone (2010)
  • I've Been Here Before You (2016)
  • The Singer (2021)
  • Julia Jacklin's Voice (2021)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) K. Ross Hoffman, Minor Majority Biography, AllMusic.
  2. Vincent Arquillière, Reasons to Hang Around, Les Inrockuptibles, 30 avril 2006.
  3. Yohav Oremiatzki, Minor Majority visite la France, Les Inrockuptibles, 3 octobre 2006.
  4. « Spellemann.no : Minor Majority », sur Spellemmann.no
  5. Vincent Arquillière, Candy Store, Les Inrockuptibles, 29 mai 2008.
  6. ”Candy Store”, un album de Minor Majority, Télérama, 15 février 2008.
  7. « Taratata : Minor Majority », sur MyTaratata.com
  8. Johanna Seban, Either Way I Think You Know, Les Inrockuptibles, 13 avril 2010.
  9. (no) Espen A. Amundsen, « Endelig tilbake! », Popklikk,‎ (lire en ligne)
  10. (no) Charlotte Sissener, « Minor Majority: - Et band i endring », Musikknyheter,‎ (lire en ligne)
  11. Martin Cazenave, Minor Majority réédite son premier album, Les Inrockuptibles, 25 février 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]