Milan Munclinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Milan Munclinger

Naissance 3 juillet 1923
Košice, Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Décès 30 mars 1986 (à 62 ans)
Prague, Drapeau de la République tchèque République tchèque
Activité principale flûtiste, chef d'orchestre, compositeur, musicologue
Années d'activité 1946-1985

Milan Munclinger, né le 3 juillet 1923 à Košice (Slovaquie) et mort le 30 mars 1986 à Prague (République tchèque), était un flûtiste, chef d'orchestre, compositeur et musicologue tchèque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père était un chanteur et metteur en scène connu à l'Opéra du Théâtre National de Prague, sa mère était une actrice au Théâtre National Slovaque à Bratislava.
Entre 1946-1952, Munclinger a étudié au Conservatoire de Prague (la flûte), à la Faculté de Musique de l'Académie tchèque des arts musicaux à Prague (la direction et la composition) et à l'Université Charles (la musicologie, l'esthétique, la philosophie et l'orientalisme).

Depuis 1946, il s'est orienté avant tout vers la musique baroque et les questions de son interprétation. En 1951, il a créé l'ensemble Ars Rediviva dont les enregistrements et concerts (commentés par Munclinger) ont fait connaître au grand public tchèque la musique baroque.

Éditeur, chef d'orchestre[modifier | modifier le code]

Munclinger a édité de nombreux manuscrits d'archives tchèques et allemandes (il a collaboré notamment avec les éditions Supraphon, International Music Company New York et Baerenreiter). Il a également dirigé plusieurs formations de musique historique (p.ex. l'Orchestre de chambre de Prague, Musici de Praga). Entre 1955-1956, il a participé à l'édition Musica Antiqua Bohemica, récompensée par le grand prix du disque: le Concerto pour flûte de Benda et celui de Richter a été un de premiers enregistrements de Jean-Pierre Rampal en Tchécoslovaquie (Jean-Pierre Rampal flûte, Milan Munclinger direction, Orchestre de chambre de Prague, Ars Rediviva; Supraphon SUA 190 37, partiellement réédité en 2002 - voir Liens externes: Benda, Stamitz, Rosetti Flute Concertos).

Collaboration avec Jean-Pierre Rampal[modifier | modifier le code]

Avec Jean-Pierre Rampal, son maître et ami, Munclinger a collaboré jusqu'à sa mort en 1986. Il a été juré des concours d'interprétation (p.ex. Concours de flûte Jean-Pierre Rampal 1980 et 1983), maître des cours d'interprétation à Bayreuth et à Nice (l'Académie internationale d'été). Il a dédicacé à Rampal ses reconstructions des concerts de Johann Sebastian Bach.
Rampal écrit de Munclinger dans son livre Musique, ma vie. Il a dédicacé à Munclinger ses performances de la musique de Carl Philipp Emanuel Bach.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Il s'est également donné à l'improvisation de jazz, a fondé les ensembles Quatuor à vent Munclinger et Aulos, a réalisé de nombreux enregistrements. Il a fait découvrir au public tchèque les compositeurs français modernes comme André Jolivet.

Il a fait partie des fondateurs de la Jeunesse Musicale en Tchécoslovaquie.

Son activité a considérablement influencé dans son pays la redécouverte de la musique ancienne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources textuelles[modifier | modifier le code]

  • (en) Nicolas Slonimsky, Baker’s Biographical Dictionary of 20th Century Classical Musicians, Schirmer Books,‎ 1997 (ISBN 978-0-02-871271-0)
  • (cs) Československý hudební slovník osob a institucí (Dictionnaire tchèque des musiciens et institutions musicales), vol. 1, Praha (Prague), SHV (Éditions musicales d'État),‎ 1963
  • (cs) Jan Kozák, Českoslovenští hudební umělci a komorní soubory (Musiciens et ensembles de chambre tchécoslovaques), Praha (Prague), SHV (Éditions musicales d'État),‎ 1964, p. 426-429, 456, 469