Michelangelo Rossi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rossi.

Michelangelo Rossi (dit aussi « Michel Angelo del Violino ») (1601 ou 16021656) est un compositeur, violoniste et organiste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été assistant de son oncle, Lelio Rossi, à la cathédrale San Lorenzo de Gênes, il s'est déplacé à Rome en 1624, au service de cardinal Maurizio de Savoie, où il a rencontré Sigismondo d'India. Dans la même période il a également étudié avec Girolamo Frescobaldi. Son opéra Erminia stel Giordano fut représenté au théâtre du Palazzo Barberini en 1633 et publié quatre ans après ; un deuxième opéra, Andromeda (1638, musique perdue), fut présenté à Ferrare.

Rossi était célèbre à son époque comme virtuose de violon. Sa musique de clavier, particulièrement ses toccatas, sont dans le style de Johann Jakob Froberger et de Girolamo Frescobaldi.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il compose des œuvres pour clavier ainsi que deux opéras : Erminia sul Giordano (créé à Rome le 2 février 1633) et Andromeda (créé à Ferrare en 1638).

Repères discographiques[modifier | modifier le code]

Musique pour claviers 
  • Toccate e Correnti parte prima - Francesco Cera, clavecin (Tactus)
  • Toccate e Correnti parte seconda - Francesco Cera, orgue Luca Neri 1650 de l’église d'Aquila et positif Barthélémy Formentelli, Vérone 1986 (mai 1996, Tactus TC 601802)
  • Toccate e Correnti - Jörg-Andreas Bötticher, clavecin (Alpha)
  • Toccate e Correnti d’Intavolatura d’organo e cembalo - Sergio Vartolo, clavecin (19-20 juin 2003, Naxos 8.557321)
Madrigaux 
  • Straziami pur Amor, Madrigaux - Il Complesso Barocco, dir. Alan Curtis (26 novembre-1er décembre 1995/18-20 janvier 1996, Virgin 5 45220 2)
  • La poesie chromatique, Madrigaux - Huelgas Ensemble, dir. Paul Van Nevel (13 juillet 2008, SACD Deutsche Harmonia Mundi 88697527092)[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « Choc » dans le magazine Classica.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]