Michel Roussel (hippisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roussel et Michel Roussel (homonymie).

Michel Roussel est une personnalité du monde des courses hippiques, driver, entraîneur et propriétaire de trotteurs, né le à Alençon.

Carrière[modifier | modifier le code]

Michel Roussel est le deuxième fils de Gaston Roussel qui s'était lui-même illustré dans les courses au trot, mais également en plat et obstacle[1]. Michel Roussel nait le [2] à Alençon, trois ans après son frère Jean et cinq avant le benjamin Alain[1]. Les trois frères héritent de la passion de leur père et deviennent entraineurs.

Formé auprès de son père, Michel Roussel remporte sa première course à 15 ans et court son premier Prix d'Amérique en 1963 (à moins de 18 ans) au sulky de Lina[1]. En 1970, il laisse échapper le Critérium des 3 ans au sulky de Bellouet, échec dont il se considèrera plus tard responsable, par manque d'expérience[1]. Devenu une valeur sûre, on lui confie à piloter ou entrainer des chevaux tels Azelino B, Igor du Beauvoisin, Passionnant, Idéal de l'Iton[1]

Sa carrière prend une autre dimension après sa rencontre avec l'entraineur Jean-Louis Peupion. Celui-ci lui confie de grands champions comme Minou du Donjon, Œillet du Corta, Ogorek, ou Sébrazac[1]. Après cette période faste et un millier de victoires, il décide en 1992 de cesser sa carrière d'entraineur-driver et de devenir juge aux allures[1].

Après un bref retour en tant qu'entraineur au début des années 2000, il abandonne définitivement ce métier et devient consultant pour Canal+[1].

Palmarès driver[modifier | modifier le code]

Classiques (Groupes I)[modifier | modifier le code]

Semi-classiques (Groupes II)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Jean-Pierre Reynaldo, Le Trotteur français, Panazol, Éditions Lavauzelle, (ISBN 978-2-7025-1638-6), p. 267 à 269
  2. « Michel Roussel », sur paris-turf.com, Paris-Turf (consulté le 6 juillet 2016).