Michel Roos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Roos
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
StrasbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Michel Adolphe RoosVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Jacqueline Roos (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Céline Roos
Louis Roos
Jean-Luc Roos (d)
Daniel Roos (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Sport
Classement Elo
2 093 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Michel Roos est un joueur d'échecs, professeur de médecine et universitaire français, né le à Strasbourg et mort dans cette ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études de médecine, Michel Roos se spécialise dans l'histologie et l'enseignement. Professeur à la faculté de médecine de Strasbourg, il fonde un laboratoire de bio-statistique et fut vice-président de l'université Louis-Pasteur.

Aux échecs, il est formé par Gaston Wolf et devient un des meilleurs joueurs français. Il préside aux destinées du Cercle d'échecs de Strasbourg, club français emblématique des décennies 1970 et 1980. Michel Roos est champion de France par correspondance en 1957. En 1958, il partage la première place du championnat de France avec Claude Lemoine, mais est battu au départage. En 1964, à Montpellier, il obtient enfin le titre national en battant au départage Guy Mazzoni.

Sa femme Jacqueline est grand maître international féminin de l'ICCF (jeu par correspondance). Ses quatre enfants sont également maîtres internationaux : Céline (à titre féminin), Louis (qui gagna à son tour le championnat de France 1977), Daniel et Jean-Luc Roos.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]