Michel Lamart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Lamart
Nom de naissance Michel Lamart
Naissance (68 ans)
Reims, Marne,
Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Michel Lamart est un écrivain français né le (68 ans) à Reims.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Lamart nait le 31 mars 1949 à Reims d'un père ouvrier, Jean, et d'une mère au foyer. Il est l'aîné de trois enfants (Nicole et Isabelle, la cadette).

Après des débuts remarqués par Alain Dorémieux et Daniel Walther, qui lui valent les honneurs de la revue Fiction, Michel Lamart publie une soixantaine de nouvelles, ressortissant aux genres de la science-fiction et du fantastique, et un roman, Love, qui paraît en 2000, aux Éditions Naturellement. Son écriture poético-onirique est exigeante. Elle use d'un humour qui se veut critique vis-à-vis d'une société qui dilue l'identité de l'homme en le tenant à l'écart de sa propre émancipation. C'est un moraliste dont la verve satirique n'épargne ni lui ni personne.

Son premier recueil de nouvelles paraît en 1983, dans le cadre du festival Interpol'Art à Reims. Il a été sélectionné dans le cadre d'un concours qui a débouché sur la publication. Le titre, Au bord du gouffre (Orcca/Mcam Éditions), est emprunté à un dessin de Topor La Nuit qui marche au bord du gouffre.

Lamart a publié plus de cent trente nouvelles, dans différents supports : dans les journaux (Libération, L'Union) et en revues.

Ses romans, généralement courts, sont baptisés « soties ». Daisy (1996, Éditions Alfil) en est sans doute l'exemple le plus emblématique : il met en scène la liaison amoureuse entre un employé de la Sécurité sociale et une poupée gonflable. Mais ce sont surtout la poésie et la chanson qui recueillent ses préférences. Il a publié une quinzaine de recueils et écrit plus de cent cinquante chansons.

En 2009, il crée, avec Jacky Petitjean (basse) et Jacqueline Fleurot (claviers, vocaux), le Mal'Art Trio dont il est le chanteur-guitariste et le compositeur principal.

Michel Lamart est également critique. Après avoir participé à de nombreuses revues, il ne collabore plus guère qu'à la revue Europe pour laquelle il a coordonné, en 2005, un dossier consacré à Joris-Karl Huysmans et à Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (août-septembre 2005, no 916-917) et à la revue Brèves, où il donne d'assez fréquentes notes de lecture.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Michel Lamart a publié une vingtaine de livres.

  • Bleuet 17, roman, Diabase, 1999
  • Sourire de Rheims, essai, Le Laquet, 2003
  • Le Bel aujourd'hui, fables, Éditions Cadex, 1997
  • Rimbalderies, poèmes, L'arbre à Paroles, 2011
  • Jouer au Mariole, nouvelles, Châtelet-Voltaire, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]