Michel-Ange Slodtz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Michel-Ange Slodtz
Tombeau Cathédrale Vienne.JPG

Mausolée des archevêques Armand de Montmorin et Henri-Oswald de la Tour d'Auvergne dans la cathédrale de Vienne (Isère)

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
Activité
Domiciles
Père
Distinctions
Deuxième prix de Rome en sculpture (d) ( et )Voir et modifier les données sur Wikidata

René-Michel Slodtz dit Michel-Ange Slodtz est un sculpteur français né à Paris en 1705 et mort dans cette même ville en 1764.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du statuaire et décorateur d'origine flamande Sébastien Slodtz (1655-1726), il est le frère de Sébastien-Antoine Slodtz (1695-1754), de Paul-Ambroise Slodtz (1702-1758), également sculpteurs, et de Dominique-Francois Slodtz (env. 1710-1764), peintre des Menus plaisirs du Roy. Considéré comme étant le plus doué des quatre frères, il passa dix-sept ans à Rome où il reçut le surnom de Michel-Ange. Il a réalisé de nombreux monuments funéraires et des œuvres religieuses influencées par le baroque.

Avec son frère Sébastien-Antoine, il travaille vers 1750-1760 au chœur de style baroque de l'église Saint-Merri à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Monument funéraire de Jean-Baptiste Joseph Languet de Gergy, curé de la paroisse de Saint-Sulpice.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no 538 », sur la base Atlas du musée du Louvre
  2. « Notice no 537 », sur la base Atlas du musée du Louvre

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :