Mike Agostini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Michael Agostini)
Aller à : navigation, rechercher
Mike Agostini
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
SydneyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A participé à

Michael George Raymond Agostini surnommé Mike Agostini, né le 23 janvier 1935 à Port-d'Espagne et mort le à Sydney en Australie[1], est un athlète trinidadien naturalisé australien, spécialiste des épreuves de sprint.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mike Agostini apparaît sur la scène internationale à la fin de la saison 1952 en battant le Jamaïcain Herb McKenley à Kingston, médaillé lors des Jeux olympiques d'été de 1952. Cette victoire permet à Agostini de recevoir des offres de bourse d'étude de plusieurs universités américaines. En avril 1953, de retour à Kingston, il court le 100 yardsen 9 s 4 (nouveau record du monde junior) et bat le champion olympique du 200 m Andy Stanfield. En juin, Agostini se classe huitième sur 100 yards en 9 s 7 de la finale de l'AAU à Dayton.

En 1954, âgé de dix-neuf ans seulement, il remporte l'épreuve du 100 yards lors des Jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth à Vancouver, au Canada, devenant à cette occasion le premier athlète de Trinité-et-Tobago à être titré lors des Jeux du Commonwealth. En finale, il devance le Canadien Don McFarlane et l'Australien Hector Hogan[2]. L'année suivante, il remporte la médaille d'argent du 100 mètres et la médaille de bronze du 200 mètres lors des Jeux panaméricains se déroulant à Mexico[3].

Il participe aux Jeux olympiques de 1956, à Melbourne, où il se classe sixième de la finale du 100 m[4] et quatrième de celle du 200 m[5].

Diplômé en économie de l'université d'État de Californie à Fresno en 1958, il est le premier étudiant de Trinité-et-Tobago à étudier aux États-Unis grâce à une bourse d'étude en athlétisme. Lors des Jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth de 1958, il obtient la médaille de bronze sur 100 y derrière le Jamaïcain Keith Gardner et le Bahaméen Tom Robinson[6]. En 1959, sous les couleurs de la Fédération des Indes occidentales, il obtient trois médailles au cours des Jeux panaméricains de Chicago : l'argent sur 100 m et le bronze sur 200 m et 4 × 100 m.

Retiré de l'athlétisme à la fin des années 1950, il se fixe en Australie où il devient journaliste et professeur. Brièvement, il entraîne le coureur de demi-fond australien Ralph Doubell. Il obtient la nationalité australienne en 1961. Éditeur, il lance plusieurs magazines consacrés à l'athlétisme, dont Track and Field. Il est l'auteur de neuf ouvrages[7].

Il décède le 12 mai 2016 des suites d'un cancer du pancréas[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
1954 Jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth Vancouver 1er 100 y
1955 Jeux panaméricains Mexico 2e 100 m
3e 200 m
1956 Jeux olympiques Melbourne 6e 100 m
4e 200 m
1958 Jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth Cardiff 3e 100 y
4e 4 × 110 y
1959 Jeux panaméricains Chicago 2e 100 m
3e 200 m
3e 4 × 100 m

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Former champion sprinter Mike Agostini has died at the age of 81 », sur dailytelegraph.com.au,‎
  2. (en) « Palmarès des Jeux du Commonwealth », sur gbrathletics.com (consulté le 12 mai 2016)
  3. (en) « Palmarès des Jeux panaméricains », sur gbrathletics.com (consulté le 12 mai 2016)
  4. (en) « Athletics at the 1956 Melbourne Summer Games:Men's 100 metres », sur sports-reference.com (consulté le 12 mai 2016)
  5. (en) « Athletics at the 1956 Melbourne Summer Games:Men's 200 metres », sur sports-reference.com (consulté le 12 mai 2016)
  6. (en) « Palmarès des Jeux du Commonwealth », sur gbrathletics.com (consulté le 12 mai 2016)
  7. (en) « Trinidadian sprint legend Agostini dies », sur iaaf.org,‎
  8. (en) « Former champion sprinter Mike Agostini has died at the age of 81 », sur dailytelegraph.com.au,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]