Meurtre de Chris Kyle et Chad Littlefield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Meurtre de Chris Kyle et Chad Littlefield

Cible Chris Kyle et Chad Littlefield
Coordonnées 32° 09′ 15″ nord, 97° 54′ 39″ ouest
Date 2 février 2013
Type Double meurtre
Armes .45 caliber M1911 pistol, 9 mm SIG Sauer handgun
Auteurs Eddie Ray Routh

Le meurtre de Chris Kyle et Chad Littlefield a lieu le sur un champ de tir près de Chalk Mountain au Texas. Chris Kyle, un ancien membre des Navy SEAL, et son ami Chad Littlefield sont en train de fixer des cibles sur le pas de tir quand Eddie Ray Routh ouvre le feu et les atteint tous les deux. Routh, un marine de 25 ans au moment des faits, souffrait d'un trouble de stress post-traumatique.

En raison de la renommée de Kyle, auteur de la biographie à succès American Sniper, publiée en 2012, l'affaire a une répercussion nationale. Une adaptation cinématographique basée sur ce livre, et réalisée par Clint Eastwood, sort deux ans plus tard[1],[2],[3].

Meurtres[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté l'armée, Chris Kyle commence à travailler avec des vétérans. La mère de Routh, qui travaillait à l'école que fréquentaient les enfants de Kyle, entend parler de son travail et lui demande d'aider son fils. Kyle accepte d'emmener Routh à un champ de tir, ce que Kyle croyait avoir une valeur thérapeutique[4].

Le 2 février 2013, Kyle et son ami, Chad Littlefield, 35 ans, sont tués par Eddie Ray Routh au champ de tir de Rough Creek Ranch-Lodge-Resort dans le comté d'Erath, au Texas[5]. Kyle et Littlefield étaient tous deux armés de pistolets de type M1911 lorsqu'ils sont tués, mais aucun des deux fusils n'avait été dégagé ou tiré, et les crans de sécurité étaient toujours en place. Kyle a été tué avec un pistolet de calibre .45, tandis que Littlefield a été abattu avec un pistolet SIG Sauer P226 Mk.25 Mod 0 de 9 mm. Les deux armes appartenaient à Kyle[6].

Routh est un vétéran du US Marine Corps âgé de 25 ans de Lancaster, au Texas. Kyle et Littlefield auraient emmené Routh au champ de tir dans le but de l'aider avec son trouble de stress post-traumatique (SSPT). Routh avait fréquenté dans et hors des hôpitaux psychiatriques pendant au moins deux ans et avait été diagnostiqué comme schizophrène[6]. Sa famille a également déclaré qu'il souffrait du SSPT à cause de son temps dans l'armée[6],[7]. Sur le chemin du champ de tir, Kyle envoie un SMS à Littlefield : « Ce type est complètement dingue. », il lui répondit : « Il est juste derrière moi, surveille mes arrières »[8],[9]. Quatre mois plus tard, alors qu'il est dans sa cellule de prison, Routh confie à l'ancien adjoint du shérif du comté d'Erath, Gene Cole: « Je roulais simplement sur le siège arrière du camion, et personne ne voulait me parler. Ils m'emmenaient juste au champ de tir, alors je leur ai tiré dessus. Je me sens mal, mais ils ne voulaient pas me parler. Je suis sûr qu'ils m'ont pardonné"[6].

Après les meurtres, Routh va chez sa sœur à Midlothian et lui a dit ce qu'il a fait. Sa sœur, Laura Blevins, appele le 9-1-1 et dit à l'opérateur d'urgence: "Ils sont allés à un champ de tir... Genre, il est tout fou. Il est... psychotique"[6],[10]. La police locale capture Routh après une course poursuite sur autoroute, qui se termine lorsque ce dernier, qui a fui les lieux dans le camion Ford F-350 de Kyle, s'écrase dans une voiture de police à Lancaster[11].

Auteur[modifier | modifier le code]

Eddie Ray Routh est né le 30 septembre 1987 à Lancaster, au Texas, de Raymond et Jodi Routh. Il a une sœur aînée, Laura Blevins. Il voulait rejoindre le Corps des Marines depuis l'âge de treize ans, et le fait après le lycée. Il est déployé dans une base près de Bagdad en septembre 2007, où il travaille pendant six mois comme gardien de prison et répare des armes. En janvier 2010, il est envoyé en mission humanitaire en Haïti . Il a été honorablement libéré du Corps des Marines en juillet 2011 après avoir servi pendant sept ans[4].

À la fin de juillet 2011, des médecins de l'hôpital des anciens combattants diagnostiquent Routh comme souffrant d'un trouble de stress post-traumatique et lui prescrivent des antipsychotiques et des antidépresseurs. Il souffrait d'hallucinations auditives et de paranoïa et avait menacé de se suicider. Les cliniciens VA croyaient que les symptômes psychotiques de Routh étaient causés par l'abus d'alcool et ont offert un traitement hospitalier. Il refuse et arrête de prendre ses médicaments[4].

Victimes[modifier | modifier le code]

  • Chris Kyle (8 avril 1974 – 2 février 2013) avait 38 ans au moment de sa mort.
  • Chad Littlefield (11 février 1977 – 2 février 2013) [12] avait presque 36 ans.

Procès[modifier | modifier le code]

Routh est interpellé le 2 février 2013 pour deux chefs d'accusation de meurtre qualifié et est emmené à la prison du comté d'Erath pour détention sous caution de 3 millions de dollars[13]. Son procès devait commencer le 5 mai 2014, mais a été retardé pour donner plus de temps aux exigences des tests ADN[14]. Le procès a débute le 11 février 2015[15].

Les avocats de Routh ont soutenu qu'il était fou au moment des meurtres[16]. Le psychologue légiste Randall Price, témoin à charge, soupçonne Routh de simuler la schizophrénie. Il prétend que Routh a en fait un trouble de la personnalité paranoïaque exacerbé par la consommation de drogue. Il déclare également que les symptômes psychotiques de Routh peuvent être attribués à l'abus de drogues et d'alcool. Un autre expert, le Dr Michael Arambula, déclare qu'il ne croyait pas que Routh soit schizophrène et qu'il n'était pas fou au moment des meurtres mais qu'il était en état d'ébriété[17].

Le 24 février 2015, Routh est reconnu coupable du meurtre de Kyle et Littlefield. Le jury rend le verdict après moins de trois heures de délibérations. Les procureurs ayant décidé à l'avance de ne pas demander la peine de mort, le juge de première instance, Jason Cashon, le condamne immédiatement à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle[18],[19]. Routh est emprisonné à l'unité Powledge du département de la justice pénale du Texas, près de Palestine, au Texas[20].

Funérailles[modifier | modifier le code]

Un service commémoratif a lieu pour Kyle au Cowboys Stadium à Arlington, Texas, le 11 février 2013. Il est enterré le 12 février 2013 au cimetière d'État du Texas à Austin, après que le cortège funèbre s'est rendu de Midlothian à Austin, à plus de 200 milles (321 868,8 mètres)[21]. Des centaines de personnes, dont beaucoup brandissent des drapeaux américains, s'alignent sur l'Interstate 35 pour voir passer le cortège et rendre hommage à Kyle[22],[23].

Les funérailles de Littlefield ont eu lieu le 8 février 2013 à la First Baptist Church de Midlothian, Texas ; il est enterré au cimetière du mont Sion[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lamothe, « The fatal intersection of Navy SEAL Chris Kyle and the Marine veteran who killed him », The Washington Post,
  2. Thompson, « Chad Littlefield, 1977-2013: The Other Shooting-Range Victim », Time, Inc.,
  3. Childs, « Chris Kyle: US Navy Seal sniper », The Independent,
  4. a b et c Mike Spies, « Inside the Tortured Mind of Eddie Ray Routh, the Man Who Killed American Sniper Chris Kyle », Newsweek,‎ (lire en ligne)
  5. « Noted sniper slain at Erath County gun range » [archive du ], Fox4News, (consulté le 10 mars 2015)
  6. a b c d et e (en) Dan LamothecloseDan LamotheReporter covering the Pentagon et the U. S. militaryEmailEmailBioBioFollowFollowReporter, « The fatal intersection of Navy SEAL Chris Kyle and the Marine veteran who killed him », sur Washington Post (consulté le 17 août 2020)
  7. « Man charged in fatal shooting of ex-SEAL/author », Yahoo! News, (consulté le 3 février 2013)
  8. « Etats-Unis : l'homme accusé d'avoir tué «American Sniper» condamné à la perpétuité », sur Libération avec l'AFP,
  9. « Chris Kyle's Widow Breaks Down on the Stand and the Chilling Text Message », ABC News, (consulté le 14 juin 2015)
  10. Laura Beil, The Enemy Within: The Inside Story of Eddie Routh, the Man Accused of Killing Legendary "American Sniper" Chris Kyle, Rodale,
  11. « Author of 'American Sniper' among the dead at Rough Creek » [archive du ], yourstephenvilletx.com, (consulté le 3 février 2013)
  12. a et b (en) « Chad Littlefield, 1977-2013 : The Other Shooting-Range Victim / TIME.com », sur TIME.com (consulté le 13 septembre 2020).
  13. (en-US) Larry Copeland, USA TODAY, « Ex-SEAL Chris Kyle remembered after shooting death », sur USA TODAY (consulté le 17 août 2020)
  14. « Chris Kyle Murder Trial Delayed », Local News, nbcdfw.com, (consulté le 4 mai 2014)
  15. (en-US) Rick Jervis, « At 'American Sniper' murder trial, a psychosis defense », sur USA TODAY (consulté le 17 août 2020)
  16. Ed Lavandera, Jason Morris and Chris Lett CNN, « 'American Sniper' trial: Defense builds its case », sur CNN (consulté le 17 août 2020)
  17. (en) A. B. C. News, « 'American Sniper' Trial: Eddie Ray Routh Knew His Actions Were Wrong, Psychologist Says », sur ABC News (consulté le 17 août 2020)
  18. (en-US) « Jury Returns Guilty Verdict in ‘American Sniper' Trial », sur NBC 5 Dallas-Fort Worth (consulté le 17 août 2020)
  19. Ed Payne, Dana Ford and Jason Morris CNN, « Eddie Ray Routh guilty in 'American Sniper' case », sur CNN (consulté le 17 août 2020)
  20. « Routh, Eddie Ray » [archive du ], Texas Department of Criminal Justice (consulté le 28 décembre 2015)
  21. « Chris Kyle Funeral Procession Arrives in Austin. NBC 5 Dallas-Fort Worth », Nbcdfw.com, (consulté le 15 juillet 2014)
  22. « Details announced for Navy SEAL Chris Kyle's memorial service at Cowboys Stadium » [archive du ], The Scoop Blog (consulté le 4 janvier 2015)
  23. « Residents Line I-35 to Pay Respects to Slain Navy SEAL » [archive du ], Kwtx.com, (consulté le 4 janvier 2015)