American Sniper (autobiographie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

American sniper : l'autobiographie du sniper le plus redoutable de l'histoire militaire américaine
Auteur Chris Kyle
Scott McEwen
Jim DeFelice
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Autobiographie
Version originale
Langue Anglais américain
Titre American Sniper: The Autobiography of the Most Lethal Sniper in U.S. Military History
Éditeur William Morrow and Company,et HarperCollins
Date de parution 2 janvier 2012
Version française
Éditeur Nimrod
Date de parution 6 janvier 2015
Nombre de pages 350
ISBN 978-0062082350

American Sniper : l'autobiographie du sniper le plus redoutable de l'histoire militaire américaine est une autobiographie de Chris Kyle, un ancien membre des SEALs, coécrit avec Scott McEwen et Jim DeFelice et publié par William Morrow and Company le .

Avec 255 tués, dont 160 officiellement reconnus par le Pentagone, Chris Kyle est le tireur d'élite le plus efficace de l'histoire militaire américaine moderne.

Vendu à 1,2 million de copies dans tous les formats (numérique et papier), dont 700 000 en 2015, American Sniper est l'un des ouvrages les plus vendus en 2015[1]. Il arrive en haut de toutes les listes des meilleures ventes, y compris celle du The New York Times, de Publishers Weekly, d’USA Today et est numéro 2 des ventes sur le site Amazon.com[réf. nécessaire].

Une adaptation cinématographique : American Sniper, réalisé par Clint Eastwood est sortie en 2014, avec Bradley Cooper dans le rôle principal.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Chris Kyle en 2012.

Controverses[modifier | modifier le code]

Modification post-publication[modifier | modifier le code]

En , le sous-chapitre de l'autobiographie, intitulé Punching Out Scruff Face, est retiré des prochaines éditions du livre, à la suite d'un recours devant la cour fédérale de district, le jury trouvant que Chris Kyle s'était injustement enrichi aux dépens du demandeur, Jesse Ventura. Le jury lui accorda 500 000 dollars de dédommagement pour diffamation et 1 345 477,25 dollars pour enrichissement injustifié[réf. souhaitée].

Le procès, Ventura vs Kyle, est porté en appel par le défendant à la cour d'appel des États-Unis. En , les avocats de Ventura amorcent un procès séparé contre HarperCollins, la compagnie mère de l'éditeur, pour ne pas avoir vérifié la véracité de l'histoire, accusant HarperCollins d'avoir augmenté ses ventes et généré des millions de dollars grâce à une publicité mensongère[réf. souhaitée]. Le , la Cour d'appel des États-Unis pour le huitième circuit a annulé le verdict sur le dénombrement en diffamation, plaçant l'affaire pour un nouveau procès sur ce point, et renversé le verdict d'enrichissement injuste.[2]

Autres controverses[modifier | modifier le code]

La famille de Chris Kyle affirma que ce dernier avait fait don des gains générés par le livre aux associations d'aide au vétérans, mais des rapports révélèrent que Kyle avait gardé la plupart des profits pour lui. Selon les rapports, environ 2 % allèrent aux associations, alors que la famille de Kyle garda 3 millions de dollars[réf. souhaitée].

Adaptation[modifier | modifier le code]

Une adaptation cinématographique, American Sniper, réalisé par Clint Eastwood et produit par Warner Bros. a été présenté en avant-première le , avec Bradley Cooper dans le rôle principal.

Différences entre le film American Sniper et la réalité[modifier | modifier le code]

Article détaillé

Dans l'article du Figaro publié le , le journaliste Maurin Picard, qui avait rencontré le véritable Chris Kyle au moment de la sortie de son autobiographie en 2012, a souligné plusieurs différences entre le film American Sniper et la réalité[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]