Colt M1911

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colt M1911
Image illustrative de l'article Colt M1911
Colt M1911A1
Présentation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Pistolet semi-automatique
Munitions .45 ACP
Période d'utilisation 1911
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 1 105 g
Masse (chargé) 1 271 g
Longueur(s) 218 mm
Longueur du canon 127 mm (modèle du gouvernement)
108 mm (Commander model)
89 mm (Officer's ACP model)
Caractéristiques techniques
Portée pratique 50 m
Capacité 7 ou 8 coups (.45), 9 coups (.38, 9 mm)
Variantes M1911A1

Le M1911 (aussi appelé Colt Government ou Colt 45) a été le pistolet des Forces armées des États-Unis pendant 74 ans, de 1911 à 1985. Les modèles civils et la plupart des modèles livrés aux forces américaines étaient fabriqués par la Colt's Patent Fire Arms Manufacturing Company, Hartford, Connecticut

Historique[modifier | modifier le code]

Conçu par John Moses Browning, le pistolet est adopté le 28 mars 1911 par l'US Ordnance Department (en) et commence à être fabriqué le 28 décembre[1].

Le Model M1911 était l'arme d'ordonnance de l'armée américaine pendant la Première Guerre mondiale, il est alors fabriqué par la Colt's Patent Fire Arms Manufacturing Company, la Remington-UMC, la Springfield Armory et la North American Arms Company.

Particulièrement robuste et fiable dès sa première version, il est modernisé en 1926, devenant le M1911A1.

À la Seconde Guerre mondiale, les fabricants du modèle M1911A1 sont, à côté de Colt's, la Singer Manufacturing Company, la Union Switch & Signal Company, la Remington Rand Inc. et la Ithaca Gun Company Inc.

M1911 dans la main d'un soldat américain de la Deuxième Guerre mondiale.

L'Argentine fut le premier utilisateur étranger du M1911A1 sous la forme du Colt 1927. Les différences entre les M1911 et 1911A1 concernent entre autres la forme du marteau (chien, qui a été simplifié), un fraisage sur la carcasse à l'arrière du pontet pour faciliter l'accès de l'index à la détente (dans ce même but, la détente a été raccourcie), le logement du ressort du marteau a été bombé et quadrillé voire strié (pour permettre un tir plus instinctif car certaines personnes dans cet exercice tiraient trop bas), le guidon a été grossi et muni d'une face arrière inclinée, les plaquettes de crosse ont été simplifiées et remplacées par du plastique (d'origine en bois), le bronzage a été remplacé par une parkérisation (phosphatage), le « beaver tail » (sécurité arrière en « queue de castor ») a été allongé pour éviter aux tireurs (toujours ceux munis de grandes mains) de se faire coincer la peau entre cette pièce et le chien. La plupart de ces modifications ont été apportées surtout pour des besoins de rentabilité qu'une grande production d'armes de guerre exige. Un 1911 est aujourd'hui une pièce de collection rare d'une fabrication beaucoup plus soignée.

Colt, malgré une forte demande militaire, n'accorda que deux licences de fabrication. Ainsi, pour le compte de la Norvège, la Fabrique d'armes de Kongsberg produisit le M1911 sous une forme légèrement modifiée (arrêtoir de culasse coudé pour le tir avec gants) devenu le Kongsberg M1914 Auto Pistol cal 11,25 mm (diamètre pris au plat des rayures). Ce M1914 sera produit sous contrainte pour la Wehrmacht entre 1940 et 1945. De même, la FMAP (Fabrique militaire d'armes portatives) de Rosario produisit le M1927A1 (M1911A1) cal. 11,25 mm après 1945 pour armer les policiers et militaires argentins. De nombreux fabricants espagnols (Llama Gabilondo y Cia SA, Star) réalisèrent des copies simplifiées des M1911 et M1911A1, absorbées principalement par l'Amérique latine.

Diagramme du pistolet d'un manuel d'entraînement pour soldats américains, Seconde Guerre mondiale.

L'arme originale est exclusivement chambrée en .45 ACP, une munition de fort calibre (11,43 mm), et fonctionne en simple action. La munition qu'elle emploie est une balle de gros calibre lourde et lente qui développe un recul important pour une énergie de 49 kgm (477 joules) pour le chargement militaire standard mais en limitant la capacité de l'arme à 8 coups (une cartouche dans la chambre, 7 dans le magasin). Le .45ACP et le Colt M1911 constituent toujours une tradition américaine qui a de fervents supporters en Amérique du Nord. Il est encore aujourd'hui considéré par beaucoup de tireurs, de représentants des forces de l'ordre et de militaires des forces spéciales comme le meilleur pistolet semi-automatique disponible.

À la fin des années 1920, Colt chambre son pistolet aussi en .38 Super Auto (9 mm) avec un magasin de 9 coups. Ces armes sont très prisées en Amérique du Nord, le Colt 38 Super Auto équipant longtemps la police mexicaine, ainsi que des polices d'Amérique du Sud.

L'adoption en 1985 du M9 chambré en 9 mm Parabellum en remplacement du Colt 1911 a donné lieu à de nombreuses querelles de chapelle. Très répandu sur le marché civil américain, il connaît un grand nombre de clones et de versions « customs » comme par exemple le P14-45 ou le Coonan .357 Magnum.

En 1991, pour célébrer les 80 ans du Colt M1911, Colt a produit le M1991A1. Pour cette nouvelle série, la firme de Hartford (Connecticut) a décidé de faire démarrer les numéros de série là où elle les avait arrêtés lorsqu'elle mit fin à la production militaire du M1911A1.

Encore très largement répandu au sein de la police ou des unités spéciales et plus encore sur le marché civil, le Colt 1911 a dépassé sans difficulté le siècle d'existence. Depuis l’expiration des brevets, le Colt M1911 est copié par de nombreux fabricants aux États-Unis et partout dans le monde.

C'est une arme idéale en milieu hostile, ne s'enrayant jamais et fonctionnant même plein d'eau grâce à sa faible charge au cm².

Principales variantes proposées par la firme Colt[modifier | modifier le code]

Dès 1930, son fabricant a proposé le Colt ACE en .22 LR afin de faciliter l'entraînement des GI. Puis les tireurs sportifs ont pu utiliser des Colt National Match, devenus ensuite Gold Cup, équipés d'une visée réglable. À partir des années 1950, la firme Colt a proposé sur le marché des armes de police et de défense personnelle les Colt MkIV (Series 70 puis Series 80), XSE . Enfin en jouant sur l'encombrement et le calibre sont apparus des dérivés du M1911 que sont les Colt Commander/Combat Commander/Lightweight Commander, Colt Government Model .380, Colt Officer's ACP et Colt Delta Elite.

Diffusion militaires des 1911/1911A1[modifier | modifier le code]

En dehors des forces armées américaines, les PA Colt M1911/M1911A1 armèrent de nombreux soldats à l'étranger.

Colt M1911 en calibre .455

Le M1911[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale, le Colt M1911 fut exporté au Royaume-Uni et, en 1920, transféré au Royal Flying Corps et poinçonné « RAF » (Royal Air Force) en calibre .455 Webley, rarement en .45 ACP, en France (1915-1916 pour les tankistes), en Russie (marqué « ANGLO ZAKAZIVAT », commande anglaise), et au Canada.

D'autres acquéreurs du M1911 étaient l'Argentine, le Brésil, le Guatemala, le Mexique, la Norvège, les Pays-Bas, et les Philippines.

Le M1911A1[modifier | modifier le code]

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, le Colt M1911A1 fut le pistolet d'ordonnance des forces armées américaines, en plus, ils armèrent de nombreux soldats des forces aliées dans le cadre du Lend-Lease-programme.

Durant la Guerre froide[modifier | modifier le code]

Après 1990[modifier | modifier le code]

La réputation de la puissance d'arrêt du .45 Auto ont remis au goût du jour les Colt M1911 dans les armées et polices des pays suivants :

Carrière militaire aux Etats-Unis et en France[modifier | modifier le code]

Au poing des officiers des forces armées américaines, le Colt .45 a notamment servi durant les :


De son côté, l'Armée française l'utilisa durant les :

Transformations et copies[modifier | modifier le code]

Ses qualités et sa popularité sur le marché de la défense personnelle aux États-Unis ont amené plusieurs firme à produire des variante de ce Colt. Ces clones mesurent tous environ 22 cm pour 1100 g à vide. Leur chargeur contient généralement 7 ou 8 cartouches. Ils sont enfin chambré pour les munitions suivantes :

Aux USA[modifier | modifier le code]

Le MEU(SOC)[modifier | modifier le code]

Le MEU(SOC) est une transformation basé sur le M1911, destiné quasi-exclusivement aux bataillons de la Force Recon.

Le Springfield Armory TRP[modifier | modifier le code]

Le Springfied TRP est un modèle basé sur le M1911, destiné initialement aux opérateurs du HRT du FBI. L'entreprise Springfield Armory, Inc. Geneseo, Illinois, USA propose d'autres versions (dont le GI .45) pour le marché civil sous le nom de Springfield Armory M1911A1, qui sont majoritairement importées du Brésil et sortent des usines d'IMBEL.

Autres pays[modifier | modifier le code]

Les IMBEL MD1 et Taurus PT1911[modifier | modifier le code]

Fabriqué par l' Industria de material Bélico do Brasil , le pistolet MD1 et ses variantes, est un derivé brésilien du Colt M1911, à l'instar du Taurus PT1911 . Ces deux modèles sont disponibles surtout sur les marchés sud-américain et nord-américain où le MD1 est vendu sous le nom de Springfield Armory M1911A1.

Les Norinco 1911A1[modifier | modifier le code]

Afin de satisfaire les tireurs sportifs nord-américains et européens, la firme chinoise Norinco fabrique et exporte des copies nommées :

  • 1911A1 : Copie du Colt M1911A1 militaire en 45 ACP (aux normes strict Mil-Spec ou USGI) soit en version bronzé ou soit en parkérisation.
  • NP-30 : version 1911A1 avec un chargeur de 10 coups de grande capacité avec des options sportive.
  • NP15 : Version 1911A1 de grande capacité de 14 coups et des options sport
  • NP-9 : copie du Colt M1911A1 en 9x19mm para.
  • NP-28 : copie du Colt M1911A1 en 9x19mm mais avec une grande capacité

Apparitions dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le Colt .45 auto arme de nombreux vétérans de la Seconde Guerre mondiale ou du Vietnam peuplant le roman noir, des films noirs et autres séries policières que sont Mike Hammer, Thomas Magnum, Walt Longmire et Dave Robicheaux

Ce Colt apparait dans de nombreux films et séries US tels que : Blue Bloods, Agence tous risques, L'Enfer du devoir (1ère série télévisée sur la Guerre du Viêt Nam), Apocalypse Now, Nous étions soldats, Gran Torino, RED, Les Douze Salopards (et ses suites), Il faut sauver le soldat Ryan, The Punisher, Public Enemies, Sin City ou La Chute du faucon noir (Blackhawk Down). Sur les écrans de cinéma français, il arma ainsi Le Clan des Siciliens, Le Samouraï, Les Barbouzes, Les Tontons flingueurs ou Les Morfalous. Il est visible enfin dans Gainsbourg, vie héroïque.

Il est aussi en dotation dans plusieurs jeux vidéo dont : Metal Gear Solid 3, Metal Gear Solid 4, Call of Duty 4: Modern Warfare, Call of Duty: Modern Warfare 2, Call of Duty: Black Ops, Call of Duty: Finest Hour, Day Of Defeat, Day of Defeat: Source, Brothers in Arms, Hell's Highway, Road To Hill 30, Panzerfaust, Battlefield: Bad Company 2,Battlefield 3, Mafia II, Resistance 2, Fullmetal Alchemist, Duke Nukem Forever, Far Cry 2, Medal of Honor, The Darkness II, Hitman, L.A. Noire, Left 4 Dead, Max Payne 3, Call of Duty: Black Ops II, Far Cry 3, ArmA: Armed Assault, ArmA II, SWAT 3: Close Quarters Battle, SWAT 4, Fallout New Vegas, Ghost Recon 2, Call of Duty: World at War, GTA San Andreas.

Enfin sa célébrité lui vaut d'être présent dans le monde de l' Airsoft.

Il en va de même de ses clones modernisés :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rick Sapp, Standard Catalog of Colt Firearms, F+W Media, Inc,,‎ 2007 (ISBN 978-0-8968-9534-8, présentation en ligne)
  2. Survivre par Xavier Maniguet éd. Albin Michel, 1988

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • U.S. Military Automatic Pistols 1894-1920 by Edward Scott Meadows (Richard Ellis Publications 1993)
  • The Government Models 1988 by William H. D. Goddard (Andrew Mowbray Inc. publishers) ISBN 0-917218-24-8
  • Les Colts (3). Les Pistolets automatiques Colt par Yves Louis Cadiou (éditions du Portail, 2000)
  • Colt 1911 & Early prototypes by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com 2003)
  • The Colt 1911A1 Explained by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com 2004)
  • Army Marksmanship Unit: The Pipeline for Spec Ops Weapons par Rob Garrett dans Tactial Weapons Magazine Volume 1. (Harris Publications, Inc. 2007)
  • Post 80 Colt Pistols by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com 2002)
  • Full Auto Conversion for Browning Pistols by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com 2003)
  • Early Colt Pistols Models 1900-1902-1903 downloadable ebook by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com 2008)
  • Les Pistolets Colt - 100 ans de Production (Éditions H&L - HLebooks.com 1996)
  • La mécanique du Colt .45 expliquée Ebook par Gérard Henrotin (Éditions H&L - HLebooks.com 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]