Mayade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une mayade ou maïade est le nom local d'une fête du Sud-Ouest de la France et plus spécifiquement des Landes de Gascogne.

La pratique de la mayade est inscrite à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Les mayés[modifier | modifier le code]

Un "mayé" (du gascon maièr) était une sorte de commissaire des fêtes désigné pour organiser, régler la mayade[2].
Les mayés sont les jeunes du village qui organisent la mayade. Ce sont ceux qui ont 18 ou 19 ans dans l'année selon les villages. Ils sont aidés par les sur-mayés qui ont un an de plus et par les sous-mayés qui ont un an de moins. Ils choisissent un parrain et une marraine parmi les adultes du village afin de les aider matériellement. Les mayés se retrouvent régulièrement pour préparer le bal. L'argent récolté leur sert à organiser des activités. Un mai est planté chez le parrain, un chez la marraine, un chez le maire ainsi qu'un, au centre du village.

Le « mai »[modifier | modifier le code]

La tradition de la mayade fait partie des coutumes dédiées à la convivialité. Le premier mai, il est ainsi d'usage d'orner une maison de proches (amis, voisins, jeunes mariés, élus), d'arbres fleuris. La tradition de l'hommage s'est étendu à tous ceux qu'une communauté souhaite honorer. Le « mai » (pin maritime décoré), reste une œuvre unique, préparé en toute discrétion de celui à qui il est destiné. Planté dans la nuit du 30 avril au premier mai, il sera l'occasion d'un repas convivial.

Le bal[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Cette fête est généralement organisée au début du mois de mai, d´où son nom, par les jeunes des villages, qui passent dans chaque maison pour récolter de l'argent et ainsi organiser un bal, dont l'entrée est généralement payante. Le bal est ouvert à tous, à partir de 14 ou 16 ans. Les participants à la soirée y boivent beaucoup en général[évasif], des boissons alcoolisées (bière, jacqueline, punch) ou non, tels que des sodas.

Plusieurs villages landais organisent des mayades, parmi lesquels on peut citer pour exemple : Soustons, Saint-Vincent-de-Tyrosse, Orx, Maylis, Saubrigues, Saint-Jean-de-Marsacq, Saint-Geours-de-Maremne, Seignosse, Bénesse-Maremne, Poyartin, Rivière-Saas-et-Gourby, Soorts-Hossegor, Tosse, Josse, Saubusse, Saint-Martin-de-Hinx, Saint-Martin-de-Seignanx, Saubion ou Mées. Dans les Pyrénées Atlantiques, le village de Malaussanne, ainsi que d'autres villages, organisent des mayades, en général vers la mi-juin. Mais cette tradition était autrefois présente dans l'ensemble de la Gascogne on la retrouve encore parfois, dans le Gers, Les Hautes-Pyrénées, le Lot-et-Garonne...

Mayades en Aquitaine[modifier | modifier le code]

Mayade de Clermont*
Mayade de Donzacq*
Mayade de Narrosse*
Mayade de St-Jean-de-Marsacq*
Mayade de Saint-Vincent-de-Tyrosse*
Mayade de Saubion *
Domaine Pratiques festives
Lieu d'inventaire Nouvelle-Aquitaine
Landes
Clermont (Landes)
Donzacq
Narrosse
Saint-Jean-de-Marsacq
Saint-Vincent-de-Tyrosse
Saubion
* Descriptif officiel Ministère de la Culture (France)

Les mayades suivantes sont toutes inscrites à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France.

Mayade de Clermont[3][modifier | modifier le code]

La mayade de Clermont, dans les Landes, est organisée par le comité des fêtes et célébrée par les jeunes de la classe, les mayés, chargés d’ériger des pins décorés en l’honneur de personnes désignées par le thème choisi annuellement (nouveaux habitants, personnes publiques…). Le choix des arbres à couper se fait en collaboration avec l'Office national des forêts. Les mais, décorés de fleurs en papier, sont plantés dans le courant du mois de mai. Il s’ensuit un repas qui rassemble les mayés et la communauté villageoise.

Mayade de Donzacq[4][modifier | modifier le code]

La mayade de Donzacq, dans le département des Landes a été réhabilitée en 1997 après près de 30 ans d’interruption. C’est l’association Club taurin donzacquois qui se charge de son organisation, à savoir de l’érection d’un pin décoré par un drapeau tricolore et érigé en l’honneur d’une personne du village, ainsi que de la préparation du repas et du bal donnés ce jour. La mayade de Donzacq se déroule le dimanche de plus proche du 1er mai et le mai reste debout le mois de mai durant.

Mayade de Narrosse[5][modifier | modifier le code]

À Narrosse, dans les Landes, un jeune pin est planté et décoré en l’honneur des élus de la commune lors d’une mayade organisée par le comité des fêtes et se déroulant généralement le week-end le plus proche du 1er mai. La « plantation » du mai se déroule à 19h30 et est suivie d’un vin d’honneur et d’un repas.

Mayade de Saint-Jean-de-Marsacq[6][modifier | modifier le code]

Les mayades de Saint-Jean-de-Marsacq représentent une pratique déjà ancienne. Le principe est que les jeunes de la classe (18 ans), soutenus par les aides-mayés, d’un an leurs cadets, érigent et décorent de jeunes pins en l’honneur d’une personne ou d’un groupe d’individus de la commune. Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, ils dressent leur mai au centre du village, en déposent parfois un devant les maisons de leurs parrains et marraines préalablement choisis, et passent parfois la nuit au pied du mai central afin qu’il ne soit pas abattu par les mayés des villages concurrents. Dans le courant du mois de mai, les mayés organisent « le bal des mayades » où ils invitent leurs parrains et marraines grâce à l’argent récolté durant le mois de mars auprès des habitants du village en échange d’un bouquet de fleurs.

Mayade de Saint-Vincent-de-Tyrosse[7][modifier | modifier le code]

La mayade de Saint-Vincent-de-Tyrosse est l’une des plus importantes dans les Landes. Elle se déroule le 30 avril ou le 1er mai. La classe des 18 ans se charge d’ériger de jeunes pins décorés et d’organiser un repas et un bal. La mayade rythme en fait tout le début de l’année. En décembre ou janvier, les états-civils des jeunes de 18 ans sont récupérés par un parrain ou une marraine, qui les convoque afin de former la classe. Ils choisissent également leur parrain et marraine qui financeront les mayés.

En février, la classe organise une quête dans le village pour financer son repas et le bal. Quand vient le mois de mai, les pins offerts par la municipalité sont décorés de fleurs et de 5 couronnes représentant les 5 Républiques françaises. Lors de la mayade accueillant de nombreux spectateurs, un pin est dressé sur la place principale de la commune, et d’autres pins sont déposés devant les portes de parrains et marraines pour les remercier de leur soutien. Un repas est ensuite organisé pour les mayés et leurs parrains/marraines, suivi d’un bal.

Mayade de Saubion[8][modifier | modifier le code]

La mayade de Saubion occupe également une partie de l’année. En décembre ou janvier, les mayés (classe des 18 ans), les sous-mayés (17 ans) et les sur-mayés (19 ans) sont réunis. Ils choisissent leur parrain et marraine qui les aideront à financer la fête. En février, les mayés font le tour les habitations pour récolter un peu d’argent, notamment pour l’achat des pins. Le soir du 30 avril, les mais sont plantés et décorés avec 5 couronnes représentant les 5 Républiques françaises, des fleurs de papier, une pancarte indiquant les personnes honorées et une tresse de sapinette qui entoure le pin. Ce dernier est également cerné de fil barbelé sur 2 à 2,50 mètres de haut afin qu’il ne soit pas coupé pendant la nuit par les mayés voisins, ce qui provoquerait le déshonneur du village. Si le coupeur de mai se fait prendre, il recevra une amende, qui peut se traduire par le règlement des frais liés au bal. Le repas et le bal ont lieu dans les semaines qui suivent. Les parrains et marraines sont tenus de payer le repas à leurs filleuls et filleules.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche d'inventaire de Mayades
  2. Simin Palay; Dictionnaire du béarnais et du gascon modernes; éd. CNRS, 1980, au mot "mayè
  3. Fiche d'inventaire de la mayade de Clermont
  4. Fiche d'inventaire de la mayade de Donzacq
  5. Fiche d'inventaire de la mayade de Narrosse
  6. Fiche d'inventaire de la mayade de Saint-Jean-de-Marsacq
  7. Fiche d'inventaire de la mayade de Saint-Vincent-de-Tyrosse
  8. Fiche d'inventaire de le mayade de Saubion

Voir aussi[modifier | modifier le code]