Labenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Labenne
Mairie de Labenne
Mairie de Labenne
Blason de Labenne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Canton de Saint-Vincent-de-Tyrosse
Intercommunalité Communauté de communes de Maremne-Adour-Côte-Sud
Maire
Mandat
Jean-Luc Delpuech
2008-2014
Code postal 40530
Code commune 40133
Démographie
Population
municipale
4 954 hab. (2011)
Densité 202 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 35′ 38″ N 1° 25′ 32″ O / 43.5939, -1.42555555556 ()43° 35′ 38″ Nord 1° 25′ 32″ Ouest / 43.5939, -1.42555555556 ()  
Altitude Min. 2 m – Max. 52 m
Superficie 24,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Labenne

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Labenne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Labenne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Labenne
Liens
Site web http://www.ville-labenne.fr/

Labenne, en gascon graphie dite classique La Vena, est une commune française, située dans le département des Landes en région Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Labennais et Labennaises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Labenne est une commune littorale, située dans le département des Landes. Elle fait partie de la communauté de communes de Maremne-Adour-Côte-Sud (la MACS). Elle est entourée par les communes d’Ondres, Orx et Capbreton. Elle se situe à 13 km de Bayonne.

La commune comprend deux secteurs : Labenne-Bourg, le long de la RD810 et Labenne-Océan, au bord de l'océan Atlantique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Labenne, commune littorale de la côte landaise s’est développée au XIXe siècle grâce à l’assèchement des marais (lancé par Napoléon III) et à l’exploitation des forêts de résineux.

L’origine du nom Labenne viendrait du mot occitan la Pena qui signifie la hauteur, il existe d’ailleurs à Labenne, un quartier nommé la montagne.

Avant la Révolution, Labenne est un village pastoral et agricole : culture du maïs, du seigle, de millet et d’un peu de vignobles.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Parti : au premier d'or au dauphin contourné d'azur, au chef de gueules chargé d'une coquille du champ, au second de sinople au lion d'argent[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1976 1983 Jacques Dubrana PS maire
mars 1983 1995 Francis Hirigoyen sans étiquette maire
mars 1995 1999 Yves Ulysse PS maire
1999 2001 Régine Andrieu PS maire
mars 2001 en cours Jean-Luc Delpuech PS maire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 4 954 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].
           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
373 435 392 420 504 541 526 552 575
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
619 657 791 782 792 776 790 802 759
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
762 794 801 700 710 938 1 108 1 177 1 210
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
1 256 1 422 1 753 2 120 2 884 3 345 4 302 4 431 4 954
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3])
Histogramme de l'évolution démographique

Tourisme[modifier | modifier le code]

Labenne est une station littorale de la côte sud des Landes avec 3 kilomètres de plage. On y trouve de nombreux hébergements touristiques et de parcs de loisirs, activités de baignade, surf, et pêche en mer. Labenne Océan offre un point de vue sur les Pyrénées et la baie de la Côte Basque. Avec près de 1300 hectares de forêt de pins maritimes et de chênes-lièges, c’est un endroit où l'on pratique des loisirs en plein air comme VTT, course à pied, promenades sur des sentiers pédestres et un réseau de piste cyclable.

La plage au printemps

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

187 odonymes recensés à Labenne
au 5 janvier 2014
Allée Avenue Bld Chemin Cours Impasse Parvis Place Quai Rd-point Route Rue Square Voie Autres Total
41 [N 1] 7 0 4 [N 2] 0 42 0 7 0 1 [N 3] 7 42 [N 4] 0 0 [N 5] 36 [N 6] 187
Notes « N »
  1. Dont Allée du 8-Mai-1945.
  2. Chemin de Mouton, Chemin de Pounots, Chemin des Marguerites, Chemin du Rey.
  3. Rond Point de L'Europe.
  4. Dont Rue du 19-Mars-1962.
  5. Voie du Matecul.
  6. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap

Édifices et sites[modifier | modifier le code]

La chapelle est située sur les dunes à Labenne-Océan. La construction de ce deuxième lieu de culte a été décidée par Jules Bouville, maire de Labenne et propriétaire du centre Hélio-Marin pour répondre à la croissance démographique. Elle est inaugurée le 1er décembre 1932. De style architectural classique, elle est composée d’un sanctuaire et d’une nef unique.
  • Esplanade de la plage
Esplanade qui surplombe l’océan Atlantique avec vue sur les dunes Landaises et le port de Capbreton au nord et sur la baie de la côte basque et les Pyrénées au sud.
  • Vestiges d'une base radar du « mur de l'Atlantique »
La station balnéaire de Labenne Océan possède des bunkers érigés entre 1942 et 1944, encore visibles. Le casernement, aujourd'hui colonie Danielle Casanova, est dans un état de conservation remarquable. À voir dans la salle des fêtes, au bourg, une fresque peinte par un soldat allemand prisonnier en 1945. Aux archives municipales, voir une carte de circulation du "Groupe FFI de Labenne".

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Francis Hirigoyen, Historien de la région et du canton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Banque du blason
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Aarticles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Étape précédente
Capbreton
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle
08 Coquille.jpg
Voie Littoral Aquitain
Étape suivante
Ondres