Maxus (fusée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maxus.

Maxus est une fusée-sonde européenne développée à partir de l'étage de fusée américain Castor 4B à propergol solide par la société suédoise Swedish Space Corporation (en) et par la société allemande MBB-ERNO, aujourd'hui absorbée par le groupe EADS Astrium Space Transportation, pour des recherches en microgravité notamment pour des expériences de fusion de cellules et d’électrophorèse. Elle peut atteindre une altitude maximale de 850 km et offrir ainsi jusqu’à 13 minutes de micropesanteur. Son moteur et son carburant proviennent des États-Unis[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Son premier vol, le , a échoué ; le second, le , a réussi en emportant 420 kg de charge utile à 716 km d’altitude. En 2011, un total de 9 fusées ont été tirés, avec un seul échec.

Un dixième tir était annoncé en 2014 mais en janvier 2015, il est prévu pour avril 2016[2] puis, en février 2016, il est reporté en novembre 2016[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Liste des tirs[modifier | modifier le code]

Date Base de lancement Fusée Mission Résultat
Esrange Castor 4B MAXUS 1 Échec, altitude 154 km
Esrange Castor 4B MAXUS 1B Succès, altitude 716 km
Esrange Castor 4B MAXUS 2 Succès, altitude 706 km
Esrange Castor 4B MAXUS 3 Succès, altitude 713 km
Esrange Castor 4B MAXUS 4 Succès
Esrange Castor 4B MAXUS 5 Succès
Esrange Castor 4B MAXUS 6 Succès, altitude 706 km
Esrange Castor 4B MAXUS 7 Succès
Esrange Castor 4B MAXUS 8 Succès, charge utile 803 kg, apogée 703 km

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MAXUS 9 rocket motor arrives at Esrange », sur Swedish Space Corporation (en),‎ (consulté le 31 octobre 2011)
  2. (en) « Esrange Space Center LAUNCHING PROGRAM » [PDF], sur National Aeronautics and Space Administration,‎ (consulté le 10 mars 2016).
  3. « Esrange Space Center Launching Program », sur Swedish Space Corporation,‎ (consulté le 10 mars 2016)
  4. « Maxus », sur www.astronautix.com (consulté le 7 mai 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]