Max Zorn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zorn (homonymie).
Max August Zorn à Iéna en 1930

Max Zorn ( à Krefeld, Allemagne - à Bloomington, Indiana, États-Unis) est un mathématicien américain né en Allemagne. Ses travaux portent sur l'algèbre, la théorie des groupes et l'analyse numérique. Il est surtout connu pour le lemme de Zorn, un outil puissant en théorie des ensembles qui trouve des applications dans des domaines très variés. Le lemme de Zorn a été découvert pour la première fois par Kazimierz Kuratowski en 1922, puis retrouvé de façon indépendante par Zorn en 1935.

Zorn suit ses études à l'Université de Hambourg. Il reçoit son Ph.D en avril 1930 après une thèse sur les algèbres alternatives. Il est nommé assistant à l'Université de Halle mais n'a pas la chance d'y travailler longtemps puisqu'en 1933, la politique menée par le régime nazi le contraint de quitter l'Allemagne. Il n'était cependant pas juif. Il émigre alors aux États-Unis et est embauché à l'Université Yale. Il rejoint ensuite l'Université de Californie à Los Angeles où il reste jusqu'en 1946, pour ensuite travailler à l'Université de l'Indiana jusqu'à sa retraite en 1971.

Max Zorn meurt en mars 1993 d'une insuffisance cardiaque congestive.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Max Zorn sur le site du Mathematics Genealogy Project