Maud (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maud.
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant l’exploration image illustrant l’Arctique
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire, l’exploration et l’Arctique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Maud
Image illustrative de l'article Maud (bateau)
Maud (1918).

Type Goélette à trois mâts
Histoire
Chantier naval Asker
Lancement ou [1]
Statut Coulée en 1930. Rachetée en 1990. Renflouée en 2016.
Caractéristiques techniques
Longueur 36,5 mètres
Maître-bau 12,3 mètres
Carrière
Pavillon Drapeau de la Norvège Norvège
Localisation
Coordonnées 69° 07′ 08″ Nord, 105° 01′ 12″ Ouest

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Maud
Maud

La Maud est une goélette à trois mâts construit pour Roald Amundsen pour sa deuxième expédition dans l'Arctique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Expédition polaire[modifier | modifier le code]

Conçu pour son voyage projeté à travers le passage du Nord-Est, le navire a été spécialement construit dans un chantier naval à Asker, dans l'Oslofjord. Il est nommé d'après la reine de Norvège Maud de Galles.

Après avoir passé avec succès le passage du Nord-Est entre 1918 et 1924, le navire atteint Nome en Alaska en août 1925.

Sa conception réussie servira de base au St. Roch.

Vente et perte[modifier | modifier le code]

Épave de la Maud près d'Ikaluktutiak.

Il est vendu par Amundsen à Seattle pour payer ses créanciers et acheté par la Compagnie de la Baie d'Hudson qui le renomme Baymaud. Peu après, lors de l'hiver 1926, le navire est coincé par les glaces près d'Ikaluktutiak, au Canada, puis y coule en 1930. Le navire est en partie pillé par les autochtones qui s'en servent comme matériau de construction[2].

Renflouement[modifier | modifier le code]

Épave renflouée.

L'épave est rachetée en 1990 pour un dollar symbolique par la commune norvégienne d'Asker[2]. Un permis d'exportation est obtenu mais n'est pas utilisé faute de financement[2]. En 2011, son renflouement est de nouveau étudié pour être placé dans un musée norvégien à l'instar du Fram au musée du Fram[2]. Néanmoins, étant devenu entre temps une attraction touristique locale, cela a imposé une nouvelle négociation avec l'État canadien[2]. Finalement, en 2016, le navire est près à rejoindre la Norvège[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The Maud rises: Famed ship resurrected after 85 years in Arctic grave », sur CBC News,‎ (consulté le 29 septembre 2016)
  2. a, b, c, d et e « 80 ans après son naufrage, le Maud d'Amundsen pourrait revenir en Norvège », sur sciencesetavenir.fr,‎ (consulté le 28 août 2011)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :