Matthias Lehmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matthias Lehmann (football) et Lehmann.
Matthias Lehmann
MatthiasLehmann2015.jpg
Portrait de l'auteur par Blaise Harrison
Naissance
Nationalité
Activités

Matthias Lehmann est un auteur de bande dessinée, illustrateur et peintre français[1], né en 1978.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 1990, il édite des fanzines autoproduits à la linogravure. Son attachement à cette technique marque l'esthétique de son travail, dans les projets à la carte à gratter (L'étouffeur de la RN 115) comme à la plume (La Favorite)[2]. Parallèlement à son travail d'auteur, il publie régulièrement ses illustrations dans la presse, notamment dans Libération, Le Monde des Livres, Siné Mensuel, et participe également à des anthologies comme Comix 2000, Lapin ou Dirty Stories[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Graphzine[modifier | modifier le code]

  • O pesadelo de Gustavo Ninguém, Marseille, Le Dernier cri, collection « Bi-kro », 2000[4].
  • (en) Grandma's painting, Ljubljana, Stripburger, 2006.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Illustration[modifier | modifier le code]

Collectif[modifier | modifier le code]

  • Nouillasses, Éd. Léozédi, 1999.
  • La Légende d'Ed Kurs, Éd. Léozédi, 2000.
  • Criarde tome 1, Éd. Léozédi, 2002.
  • Y'a pas de malaise !, Éd. Steinkis, 2010.
  • Poépsies, Éd. Vent du soir, 2011.

Traduction[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2015 : prix du meilleur album pour La Favorite au festival Normandiebulle de Darnétal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il se définit lui-même comme franco-brésilien.
  2. Stéphane Beaujean, « Matthias Lehmann, double identité », Kaboom, no 9,‎ (ISSN 2264-9182)
  3. « LEHMANN, Matthias », sur Actes Sud (consulté le 24 juin 2015)
  4. Notice bibliographique de la BnF.

Liens externes[modifier | modifier le code]