Matt Johnson (hockey sur glace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le musicien, voir Matt Johnson.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnson.

Matt Johnson (né le à Welland, dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel retraité de hockey sur glace ayant évolué à la position d'ailier gauche.

Carrière[modifier | modifier le code]

Réclamé par les Kings de Los Angeles au deuxième tour du repêchage de 1994 de la Ligue nationale de hockey alors qu'il évolue pour les Petes de Peterborough de la Ligue de hockey de l'Ontario, Matt Johnson devient joueur professionnel au cours de la saison suivante, rejoignant les Kings à l'occasion de quatorze rencontres où il cumule plus de cent minutes de punition.

Excellant dans le rôle de policier, il décroche rapidement un poste permanent au sein des Kings et s'impose alors comme un des meilleurs pugilistes de la ligue. Il voit sa saison 1998-1999 être écourtée en raison d'une suspension de douze rencontres que la ligue lui imposa à la suite d'un coup de poing qu'il assena derrière la tête du joueur des Rangers de New York, Jeff Beukeboom. Cette attaque sonna d'ailleurs la fin de la carrière du joueur des Rangers.

Laissé sans protection à l'été suivant en vue du repêchage d'expansion des Thrashers d'Atlanta, il est réclamé par ces derniers. Johnson ne prend part qu'à une seule saison sous les couleurs des Thrashers avant d'être échangé au Wild du Minnesota.

L'homme fort du Wild est nommé le capitaine de l'équipe pour le mois de et atteint au cours de la saison 2002-2003 et ce, pour la deuxième fois de sa carrière en LNH, le plateau des 200 minutes de punition.

Forcé à l'inactivité pour la saison 2004-2005 en raison d'un « lock-out » qui paralyse les activités de la LNH, il décide de se retirer de la compétition à l'été 2005. Après trois années hors du hockey, Johnson revient au jeu pour la saison 2007-2008 et s'aligne alors pour trois équipes de la ECHL. Au terme de cette saison il se retire à nouveau[1].

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[2],
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1992-1993 Petes de Peterborough LHO 66 8 17 25 211 16 1 1 2 56
1993 Petes de Peterborough Coupe Memorial 4 0 0 0 2
1993-1994 Petes de Peterborough LHO 50 13 24 37 233
1994-1995 Petes de Peterborough LHO 14 1 2 3 43
1994-1995 Kings de Los Angeles LNH 14 1 0 1 102
1995-1996 Kings de Los Angeles LNH 1 0 0 0 5
1995-1996 Roadrunners de Phoenix LIH 29 4 4 8 87
1996-1997 Kings de Los Angeles LNH 52 1 3 4 194
1997-1998 Kings de Los Angeles LNH 66 2 4 6 249 4 0 0 0 6
1998-1999 Kings de Los Angeles LNH 49 2 1 3 131
1999-2000 Thrashers d'Atlanta LNH 64 2 5 7 144
2000-2001 Wild du Minnesota LNH 50 1 1 2 137
2001-2002 Wild du Minnesota LNH 60 4 0 4 183
2002-2003 Wild du Minnesota LNH 60 3 5 8 201 12 0 0 0 25
2003-2004 Wild du Minnesota LNH 57 7 1 8 177
2007-2008 Lynx d'Augusta ECHL 7 1 0 1 4
2007-2008 Nailers de Wheeling ECHL 13 2 1 3 8
2007-2008 Jackals d'Elmira ECHL 15 4 1 5 19
Totaux LNH 473 23 20 43 1 523 16 0 0 0 31

Honneurs et trophées[modifier | modifier le code]

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie de Johnson sur www.legendsofhockey.net.
  2. (en) Fiche de carrière sur www.hockeydb.com et sur www.nhl.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]