Williams FW37

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Williams FW37
Williams FW37
Felipe Massa au volant de la Williams FW37
Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni Williams Martini Racing
Constructeur Williams F1 Team
Année du modèle 2015
Concepteurs Pat Symonds
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone et d’aluminium en nid d’abeille
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs
Suspension arrière Doubles triangles superposés, tirants et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs
Nom du moteur Mercedes PU106B hybride
Cylindrée 1 600 cm3
Configuration V6 atmosphérique ouvert à 90°, limité à 15 000 tr/min
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Centrale arrière
Boîte de vitesses Williams, séquentielle à contrôle électro-hydraulique seamless, en position longitudinale
Nombre de rapports 8 + marche arrière, système Quickshift
Système de carburant Réservoir de 100 kg d'essence
Poids 702 kg avec le pilote, les caméras et le lest
Carburant Petrobras
Pneumatiques Pirelli PZero montés sur jantes Rays
Partenaires Martini, Rexona, Randstad
Histoire en compétition
Pilotes 19. Drapeau : Brésil Felipe Massa
77. Drapeau : Finlande Valtteri Bottas
Début Grand Prix d'Australie 2015
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
19000
Championnat constructeur 3e avec 257 points
Championnat pilote Valtteri Bottas : 5e
Felipe Massa : 6e

Chronologie des modèles (2015)

La Williams FW37 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie britannique Williams F1 Team dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2015. Elle est pilotée par le Brésilien Felipe Massa qui effectue sa seconde saison au sein de l'écurie de Grove et le Finlandais Valtteri Bottas, présent chez Williams pour la troisième année. Les pilotes essayeurs sont les Britanniques Susie Wolff et Alex Lynn. Conçue par l'ingénieur britannique Pat Symonds, la FW37 est présentée le 1er février 2015 sur le circuit permanent de Jerez en Espagne, après que des photos de la monoplace ont été diffusées en une du magazine F1 Racing le 20 janvier. Évolution de la Williams FW36 de 2014, la FW37 s'en distingue notamment par son poids, augmenté de onze kilogrammes.

Création de la monoplace[modifier | modifier le code]

Valtteri Bottas au Grand Prix du Canada.

La réglementation technique ayant peu évolué par rapport à 2014, la FW37 se distingue par un nez plus massif que celui de sa devancière et dotée d'une pointe plus courte afin de favoriser le passage de l'air. La suspension avant inférieure a été aplatie tandis que la supérieure affleure presque le capot moteur qui a été affiné et compacté à l'arrière. Ses ouïes de refroidissement sont en outre inspirées de la Mercedes AMG F1 W05 victorieuse en 2014. Les flancs de la voiture ont été abaissés et l'aileron arrière ne dispose pas de pilier central, contrairement aux autres monoplaces du plateau, afin de minimiser la traînée et la consommation et de favoriser l'évacuation ; certains observateurs mettent en avant l'aéroélasticité de la FW37 pour expliquer l'absence de pilier[1].

Le directeur technique de l'écurie, Pat Symonds, explique les évolutions de la FW37 : « La base, pour la FW37, était d'examiner très précisément la FW36 et ses performances. Nous avons ensuite repris ce qui a très bien fonctionné et identifié et résolu les problèmes dans les domaines où nous avons senti que c'était nécessaire. Même si l'aérodynamique de la voiture était impressionnante, il y a toujours une marge de progression, particulièrement avec les nouvelles réglementations 2015 pour le nez. Le changement des règles nous a donné un léger mal de crâne. La nouveauté à l'avant et la géométrie du nez avaient beaucoup plus d'impact que nous l'avions initialement anticipé, et les effets sur l'aéro étaient profonds. L'équipe a travaillé dur pour minimiser le déficit de ces règles »[2].

Jason Sommerville, le directeur de l'aérodynamique, relate que « le plus grand changement est une nouvelle modification de la réglementation au niveau du nez ; les gens les trouveront plus esthétiques, ou non, mais il est clair qu’ils sont différents ». Il déclare également : « le changement de nez a eu des répercussions sur l'aileron avant, sur la suspension avant et sur le châssis. Un changement moins visible est l'évolution du moteur Mercedes qui a requis des changements significatifs au niveau du design de la monoplace. Nous avons aussi passé du temps à exploiter la liberté de design dont nous disposons à l'arrière de la voiture, qui est un endroit important pour la performance »[3].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Williams FW37 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
2015 Williams Martini Racing Mercedes V6
PU106B hybride
Pirelli AUS MAL CHI BAH ESP MON CAN AUT GBR HON BEL ITA SIN JAP RUS USA MEX BRÉ ABU 257 3e
Felipe Massa 4e 6e 5e 10e 6e 15e 6e 3e 4e 12e 6e 3e Abd 17e 4e Abd 6e Dsq 8e
Valtteri Bottas Forf 5e 6e 4e 4e 14e 3e 5e 5e 13e 9e 4e 5e 5e 12e Abd 3e 5e 13e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Carpentiers, « La Williams FW37 à la loupe », sur f1i.fr,
  2. Basile Davoine, « FW37 : Williams a conservé les points forts de sa devancière », sur toilef1.com,
  3. Benjamin Vinel, « Williams a éliminé les faiblesses de la FW36 », sur toilef1.com,

Sur les autres projets Wikimedia :