Marcelline Delbecq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marcelline Delbecq est une artiste française née à Évreux en 1977. Elle est à la fois photographe, écrivaine et critique d'art[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie la photographie à l'université Columbia College de Chicago puis au Centre international de la photographie à New York de 1995 à 1997. De 1997 à 2002, elle suit une formation aux Beaux-Arts de Caen achevée par un DESS Arts de l’exposition à l’Université Paris X-Nanterre en 2002-2003[2].

Initialement photographe, elle privilégie aujourd'hui l'écriture tout en conservant une large place à l'image[3]. Elle propose ainsi des lectures de textes avec projection d'images, des textes accompagnant des chorégraphies ou des vidéos pour livrer une narration riche, originale et très personnelle du monde. Elle est l'invitée régulière des centres d'art[4].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Dans la nuit/In the dark, galerie Frank Elbaz,
  • Shadows, Chert Gallery, Berlin, octobre-
  • Camera obscura, galerie Xippas, Paris, -
  • Silence trompeur, Fondation d'entreprise Ricard, Paris, janvier-

Livres[modifier | modifier le code]

  • Pareidolie, Paris, Mix, coll. « Fiction à l'oeuvre », , 64 p. (ISBN 978-2-914722-91-9)
  • West I-VIII. Livret 1, Blou, Le Gac Press, coll. « Écrits. Faux raccord », , 63 p. (ISBN 978-2-36409-024-8)
  • avec Pascale Cassagnau, Beyond sound, Christophe Daviet-Thery édition, , 40 p. (ISBN 978-2-9558596-4-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Marcelline Delbecq : Biographie », sur ici-ccn.com, Institut Chorégraphique International (consulté le 11 septembre 2019)
  2. « Artistes Marcelline Delbecq », sur Fondation d'entreprise Ricard (consulté le 11 septembre 2019)
  3. « Marcelline Delbecq, le murmure et le secret », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. « Quatre inventeurs dans l'orbite des centres d'art », sur lemonde.fr, (consulté le 28 septembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]