Marcelle Baverez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marcelle Baverez
Biographie
Naissance
Décès
Pseudonyme
BertheVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Hospitalières de Besançon, filles de Notre-Dame des Sept-Douleurs (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Lieux de détention
Distinctions

Sœur Marcelle Baverez est une religieuse et résistante française, née à Besançon (Doubs) le et déportée et décédée le au camp nazi de Ravensbrück (Allemagne).

Biographie[modifier | modifier le code]

Sœur Marcelle Baverez est née le dans la commune française de Besançon. Religieuse hospitalière à l'hôpital Saint-Jacques de la ville, elle fut l'une des principales résistantes bisontines. Marcelle Baverez a sauvé de nombreuses personnes condamnées à mort à l'hôpital, aidé à l'évasion de plusieurs prisonniers de guerre, et était également responsable d'un service de renseignements de la résistance ainsi que d'un réseau de faux papiers[1]. Sœur Marcelle Baverez après avoir été torturée à Besançon (Hôtel de Clévans) est déportée au camp de concentration pour femmes de Ravensbrück, où elle décède le [2]. Une rue du quartier des Tilleroyes, à Besançon, rend hommage à son courage et à son héroïsme.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]