Marcel Rainaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Rainaud
Fonctions
Sénateur de l'Aude
Élection
Prédécesseur Raymond Courrière
Successeur Gisèle Jourda
Conseiller général du Canton de Lagrasse
Prédécesseur Louis Angelvy
Successeur Jean-Pierre Maisonnade
Président du Conseil général de l'Aude
Prédécesseur Raymond Courrière
Successeur André Viola
Maire de Talairan
Successeur Max Azais
Biographie
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Talairan (Aude)
Parti politique SFIO, PS
Profession Professeur de mathématiques

Marcel Rainaud, né le à Talairan (Aude), est un homme politique français, membre du Parti socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcel Rainaud est né le à Talairan, petit village des Corbières situé dans le département de l'Aude.

Il est le fils unique de Émile Rainaud (1920-2009) et de Marcelle Rainaud (1918-2008), famille originaire de cette région, son père était viticulteur à Talairan, où il a travaillé la terre toute sa vie[1].

Après avoir été scolarisé à Talairan, il poursuit ses études au lycée Henri IV à Béziers, pour devenir ensuite professeur de mathématiques, charge qu'il assumera jusqu'à sa retraite.

Il s'engage en politique en 1958 en adhérant à la SFIO, il devient conseiller municipal de Talairan, puis est élu maire de cette même commune de 1983 à 2000. Il est élu conseiller général du Canton de Lagrasse en 1988, il est nommé président du Conseil Général de l'Aude en 1998[2].

Il est le suppléant de Raymond Courrière, ancien secrétaire d'état aux rapatriés de 1981 à 1986, réélu sénateur de l'Aude, décédé le , Marcel Rainaud est donc désigné sénateur le , et prend ainsi la suite de son mentor. Il fut élu le 21 septembre 2008 au premier tour avec 76 % des voix.

Le , Marcel Rainaud (70 ans) déclare à la presse qu'il passe la main, il ne se représentera donc pas en mars 2011 à l'élection cantonale de Lagrasse, mandat qu'il détient depuis 1988. Il reste toutefois sénateur de l'Aude [3] avant de déclarer fin 2013 mettre fin à sa carrière politique : il n'est pas candidat lors des élections sénatoriales de 2014.

Ancien mandat[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Pour en savoir plus[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]