Marcel Clech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Seconde Guerre mondiale
Cet article est une ébauche concernant la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marcel Clech
Lieutenant Marcel CLECH.jpg

Photo du Lieutenant Marcel CLECH

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 38 ans)
MauthausenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Marcel Clech (1905-1944) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret français du Special Operations Executive, section F (française).

Identités[modifier | modifier le code]

  • État civil : Marcel Rémy Clech
  • Comme agent du SOE, section F :
    • Nom de guerre (field name) : « Bastien », Georges 60
    • Nom de code opérationnel : GROOM
    • Noms de code du Plan, pour la centrale radio : SANCTION
    • Faux papiers : Marcel Cornic ; Yves Le Bras (2e mission)
    • Pseudo : André[1]

Parcours militaire : SOE, section F, General List ; grade : Lieutenant ; matricule : n° 225589

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Marcel Clech naît le en France.

Résidence : Londres W. Marcel Clech est chauffeur de taxi dans la vie civile.

Première mission
Définition de la mission : opérateur radio du réseau AUTOGIRO

Dans la nuit du 20 au , amené par sous-marin, il accoste à Miramar, près de Cannes[2]. Début mai, en arrivant à Lyon, il apprend que Pierre de Vomécourt « Lucas », chef du réseau, a été arrêté (le 25 avril).

Réorientation de la mission : opérateur radio du réseau MONKEYPUZZLE

Sa mission est alors modifiée et il est orienté sur Tours, où il est affecté au réseau MONKEYPUZZLE de Raymond Flower « Gaspar ». Il y travaille à partir d'août[3].

Dans la nuit du 14 au , il est ramené à Londres par Lysander[4].

Seconde mission
Définition de la mission[5] : opérateur radio du réseau INVENTOR de Sydney Jones « Élie », avec Vera Leigh « Simone », courrier.

Dans la nuit du 14 au , il est amené par Lysander[6]. Le , en début d’après-midi, il est arrêté alors qu’il est en train de finir d’émettre de chez Lucie Arthus au 53 rue de l’Est à Boulogne-Billancourt ; il a été localisé par le service allemand de radiogoniométrie. Déporté, il est exécuté en captivité à Mauthausen (ou Ebensee), Autriche, le .

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Site Special Forces Roll of Honour.
  • Le Mémorial de la section F, Gerry Holdsworth Special Forces Charitable Trust, 1992
  • Michael R. D. Foot, Des Anglais dans la Résistance. Le Service Secret Britannique d'Action (SOE) en France 1940-1944, annot. Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Tallandier, 2008, (ISBN 978-2-84734-329-8) / EAN 13 : 9782847343298. Traduction en français par Rachel Bouyssou de (en) SOE in France. An account of the Work of the British Special Operations Executive in France, 1940-1944, London, Her Majesty's Stationery Office, 1966, 1968 ; Whitehall History Publishing, in association with Frank Cass, 2004.
    Ce livre présente la version officielle britannique de l’histoire du SOE en France.
  • Hugh Verity, Nous atterrissions de nuit..., préface de Jacques Mallet, 5e édition française, Éditions Vario, 2004 ; (ISBN 2-913663-10-9)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Source : Boxshall, sheet 1, p. 2.
  2. Brooks Richards, p. 925.
  3. Boxshall, sheet 1, p. 2.
  4. Opération : SALESMAN ; réception organisée par Henri Déricourt ; terrain : BRONCHITE, près d’Amboise ; doublé de Lysander ; pilotes : Flying officers Vaughan-Fowler et McCairns ; personnes amenées (4) : Philippe Liewer, Gabriel Chartrand, André Dubois, Henri Frager ; personne remmenée (1) : Marcel Clech. [Source: Verity, p. 264]
  5. L'ordre d'opération de Clech est reproduit dans Foot, p. 678-681.
  6. Opération : INVENTOR ; réception organisée par Henri Déricourt ; terrain : GRIPPE, près de Tours ; doublé de Lysander ; pilotes : squadron leader Hugh Verity et flying officer Rymills ; personnes amenées (4) : Sydney Jones, Marcel Clech, Vera Leigh, Julienne Aisner ; personnes remmenées (2 ?) : Francis Suttill, France Antelme (?), Mme Gouin (?). [Hugh Verity, p. 266.]