Olivier Mellano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un musicien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Olivier Mellano
Naissance Paris
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Pop rock - Musique contemporaine
Instruments Guitare, chant
Années actives Depuis 1987
Labels Idwet
Naïve Classique
Site officiel oliviermellano.com

Olivier Mellano (né à Paris, France en 1971) est un musicien, compositeur, improvisateur, auteur et guitariste dans plus de cinquante groupes depuis le début des années 90, il alterne projets pop-rock et compositions pour orchestre symphonique, ensemble de 17 guitares électriques, clavecins, orgue, voix ou quatuor à cordes.

Son travail de composition s'étend également au cinéma, au théâtre, à la danse et à la littérature. Il entame parallèlement un travail d'écriture et publie son premier livre en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris en 1971, Olivier Mellano commence le violon à 6 ans et passe son adolescence en Bretagne. Il suit ensuite des études de musicologie à Rennes durant lesquelles il travaille en tant que violoniste ou guitariste avec les groupes Roâde, Complot Bronswick, Venus de Rides, Bruno Green, Dominic Sonic. C'est aussi à cette période qu'il participe à la création du label discographique Rrose Sélavy.

En 1995, il part avec Miossec pour 2 tournées et 2 albums. On le retrouve au violon sur le deuxième album de l’Américano-Suisse Polar, Bi-Polar, sur le troisième album de Sloy, Electrelite, ainsi que sur un titre du musicien africain (sénégalais) Wasis Diop, Toxu.

En 1998, il crée l’Île Électrique, un projet scénique et expérimental dont il assure la création, la coordination et la direction artistique. Lors des sept éditions, des Rencontres Trans Musicales de Rennes aux Nuits Botaniques de Bruxelles, il y propose un mélange éclectique de musique classique, expérimentale, rock, de vidéo, voire de danse contemporaine avec la chorégraphe Christine Le Berre pour qui il a composé quatre pièces. Les représentations de l’Île Électrique accueillent les participations de nombreux artistes dont Yann Tiersen, Katerine ou Robin Guthrie.

L’Île électrique est aussi un moyen pour Mellano de présenter au public ses propres projets, comme le Pink Iced Club, qui interprète ses pièces pour 8 guitares électriques.

En 2000, il co-fonde le groupe Mobiil, avec Gaël Desbois[1], projet électro-pop en français qui trouve notamment un écho auprès du public espagnol. Mobiil sort 3 albums Prendre l’eau en 2001, Contre le centre en 2004 et Fondre sur les Hyènes en 2007. Olivier Mellano est à la guitare, au chant et écrit les textes. Mobiil crée le Mobiil sPoETial Opéra, un concert-spectacle avec acteurs et multi-diffusion vidéo et sonore.

Abandonnant définitivement le violon pour se consacrer à la guitare, il rejoint Dominique A en 1999 sur la tournée de l’album Remué et participe à l’enregistrement de ses disques Auguri puis L'Horizon. On le retrouvera ensuite aux côtés de Françoiz Breut et plus récemment de Bed, Laetitia Shériff ou du groupe de rap Psykick Lyrikah [2].

En 2004, à la suite de la commande de la Fondation Cartier, il compose son premier ciné-concert sur L'Aurore de F.W. Murnau. Il composera ensuite des ciné-concerts sur Duel de Spielberg et Buffet Froid de Bertrand Blier qu'il interprétera dans le monde entier.

En 2006 il sort chez Naïve Classique, La Chair des Anges, un disque comprenant ses pièces pour clavecins et orgue, octuor de guitares électriques, quatuor à cordes ou quatuor vocal, à mi-chemin de la musique baroque et contemporaine et qui rassemble la soprano Valérie Gabail, le Quatuor Debussy, Bertrand Cuiller, Emilie Nicot, Caroline Bardeau, Olivier Vernet, le Pink Iced Club et Les Voix Imaginaires. La Chair des Anges sera présentée entre autres à l'église St Eustache (Paris) lors de la Nuit Blanche en 2006 ou à la basilique St Denis lors du festival de St Denis[3] en 2013.

En 2008 il publie son premier livre « La Funghimiracolette »[4] recueil de pièces musicales imaginaires édité par les Editions MF et réédité en 2014.

Parallèlement à ce travail de composition il explore le champ de la musique improvisée en solo ou en duo aux côtés de François Jeanneau, John Greaves, Bertrand Chamayou, Thierry Escaich, Robin Guthrie, Dick van der Haarst, Jacques Thollot, Claude Parle, Régis Boulard, Jean-François Vrod, Jessica Constable, Jean-François Vrod, Frédéric Le Junter,  Jessica Constable, Vincent Ferrand, Benoît Burello. Il accompagne les écrivains André Markowicz, Laure Limongi, Christophe Claro, Eric Meunié, Mehdi Belhaj Kacem, Jean-Michel Espitallier, Emmanuel Tugny, Bastien Gallet, Sylvain Coher, Nadia Xerri-L ou les comédiens Nathalie Richard, Bruno Blairet, Carlo Brandt.

En 2012 à la suite de la commande de l'Orchestre Symphonique de Bretagne, il compose le triptyque « How we tried an new combination of notes to show the invisible or even the embrace of the eternity »[5], soit une version symphonique interprétée par L'OSB dirigé par Jean-Michaël Lavoie et la soprano Valérie Gabail, une version pour 17 guitares électriques, batterie et voix interprétée par Olivier Mellano et le chanteur Simon Huw Jones du groupe And Also The Trees et une version électro hip-hop interprétée par MC Dälek, Black Sifichi et Arm. Le triple album sort chez Naïve Classique accompagné d'un film réalisé par Alanté Kavaïté. Le triptyque est créé à l'Opéra de Rennes en décembre 2012 lors du festival Transmusicales.

Il compose également pour la danse, le cinéma et le théâtre signant entre autres la musique de Par les villages de Peter Handke mis en scène par Stanislas Nordey avec Emmanuelle Béart et Jeanne Balibar créé dans la Cour d'Honneur du Palais des Papes au Festival d'Avignon 2013.

En 2013 il revient à la pop noise et sort son album solo MellaNoisEscape[6].

Depuis 2015, Olivier Mellano collabore avec le batteur Régïs Boulard sous le nom de NO&RD[7].

En 2016, Il sort un album vinyle joint au portfolio TAN (Dégât des Eaux)[8] qui accompagne l’exposition des photos de Richard Dumas du Parlement de Bretagne prises au matin de l’incendie le 5 février 1994. Il crée la musique du film d’animation de Sébastien Laudenbach, « La jeune fille sans mains » et celle du long métrage d’Émilie Deleuze « Jamais contente ». Live, il joue sur scène « Nourrir la Lune » [9] la dernière pièce de Florent Trochel.

Concomitamment, Olivier Mellano se consacre à sa nouvelle création musicale No Land[10] entre musiques actuelles et musique nouvelle. Pour ce nouveau projet, il convie Brendan Perry, le chanteur de Dead Can Dance et le Bagad de Cesson-Sévigné.

Il écrit actuellement son second livre.

Discographie, créations musicales et autres participations[modifier | modifier le code]

Discographie Olivier Mellano[modifier | modifier le code]

  • 2016 TAN Dégât des eaux (Olivier Mellano - Richard Dumas / Les Éditions de Juillet)
  • 2014 MellaNoisEscape (Olivier Mellano / Ulysse Productions)
  • 2014 Ekaterina Ivanovna - Pièces pour piano et ondes Martenot (Idwet/L'unijambiste)
  • 2012 How we tried a new combination of notes to show the invisible... (Naïve)
  • 2011 Herem - Ouvrage collectif avec A.Markowicz & D.Ramaën (Le dernier télégramme/L'unijambiste)
  • 2009 Ici Londres - Ouvrage collectif avec V.Cuvelier, A.Herbauts & A.Luneau (Editions du Rouergue)
  • 2008 Ralbum - Ouvrage collectif avec L.Limongi, E.Tugny... (Laureli/Léo Scheer)
  • 2006 La Chair des Anges (Naïve)
  • 2004 Pièces pour clavecin (La grange à disques)

Autres albums[modifier | modifier le code]

NO&RD

  • 2016 « NO&RD » (Bandcamp)

Régïs Boulard

  • 2015 « La Machine Couchée » (Signature/Radio France)

Filiamotsa

  • 2015 « Like it is » (AAgo)

Olivier Mellano & Noël Akchoté

  • 2015 « Echox » (Bandcamp)

John Greaves

  • 2015 « Verlaine Gisant » (Signature/Radio France)

Régïs Boulard

  • 2014 « Après tout » (Bandcamp)

Psykick Lyrikah

  • 2013 « Jamais trop tard » (Yotanka)
  • 2012 « Cahier d'un retour au pays natal /Aimé Césaire » (Bandcamp)
  • 2010 « Acte 2 » (Bandcamp)
  • 2008 « Vu d'ici » (Idwet)
  • 2007 « Acte » (Idwet)
  • 2004 « Des lumières sous la pluie » (Idwet)

Jaromil

  • 2010 « Jetlag Memories » (Socadisc)

Robert Le Magnifique

  • 2009 « Knives in hems » (Idwet/L'unijambiste)
  • 2008 « Oh yeah baby » (Idwet)
  • 2003 « Hamlet II » (Idwet/L'unijambiste)

DPU

  • 2008 « Daniel Paboeuf Unity » (Il Monstro)

XmasX

  • 2008 « XmasX » (range ta chambre)

Laetitia Sheriff

  • 2008 « Games over » (Fargo)
  • 2004 « Codification » (Naïve)

Dominique A

  • 2007 « Sur nos forces motrices - live » (Olympic Disk)
  • 2006 « L'horizon » (Olympic disk)
  • 2002 « Le détour » (Virgin)
  • 2001 « Auguri » (Virgin)

Betty Ford Clinic

  • 2007 « Conspiracies, Cover-Up & Crimes » (Beast Records)

Mobiil

  • 2007 « Fondre sur les hyènes » (Idwet)
  • 2005 « Contre le centre » (La grange à disques)
  • 2001 « Prendre l’eau » (Secta records)

Nestor Is Bianca

  • 2006 « Out of the the nest » (Montauk)
  • 2001 « Nestor is bianca » (La grange à disques)

Bed

  • 2005 « New Lines » (Ici d'ailleurs)
  • 2003 « Spacebox » (Ici d'ailleurs)
  • 2001 « The Newton Plum » (Ici d'ailleurs)

Fred Vidalenc

  • 2006 « Quelque chose dans l'ordre » (Wagram)
  • 2002 « La latitude des chevaux » (Les Messieurs)

Compilation

  • 2005 « Bouchazoreille Slam Experience »

Mudflow

  • 2004 « A life on standby » (No vice)

Françoise Breut

  • 2000 « L’origine du monde » single (Labels)

Refree (Espagne)

  • 2003 « Nones » (Acuarela)

Miss Mary Mack

  • 2003 « 9 songs » (Modèle anatomique)

Polar

  • 1999 « Bi-Polar » ( Pias)

Lamour

  • 1999 « Sanzao » (Bnc Production)

Sloy

  • 1998 « Electrelite » (Pias)

The Guilt

  • 1998 « Ad Solem »

Wasis Diop

  • 1999 « Toxu » (Mercury)

Yann Tiersen

  • 1999 « Tout est calme » (Ici d'ailleurs)

Miossec

  • 1998 « A Prendre » (Pias)
  • 1997 « Baiser » (Pias)

Santa Cruz

  • 2003 « Santa Cruz » (Hasta Luego Recordings)

Bruno Green

  • 2005 « Horse Mood » (La grange à disques)
  • 1999 « A Tombeau Ouvert » (Silent records)
  • 1995 « Friday » (Ulm)
  • 1993 « Digging for happiness » (Silent Records)

Vein

  • 1996 « Les années retournées » (Rrose Sélavy)

Complot Bronswick

  • 1995 « Complot » (Rrose Sélavy)

Rrose Selavy

  • 1998 Compilation 2 (Rrose Sélavy)
  • 1994 Compilation 1 (Rrose Sélavy)

Venus De Rides

  • 1991 « Vénus de rides » (Rrose Sélavy)

Autres participations studio[modifier | modifier le code]

Goldfrapp (GB) single Strict Machine remix Daniel Presley (unreleased), Les Marquises (remix), Moon Pilot, Loup Barrow, Martha Jane (Be), Dominic Sonic, Maujard, Little Rabbits (NYC project), Frandol (Roadrunners), Gallous, Core Dump, Betty Ford Clinic, Bikini Machine...

Musiques de films[modifier | modifier le code]

Longs métrages

  • « Un poison violent » Katell Quillévéré Quinzaine des réalisateurs 2010 / Prix Jean Vigo 2010
  • « Le fil d'Ariane » Marion Laine
  • « Halbschatten » Nicolas Wackerbach
  • « How we tried a new combination of light » Alanté Kavaïté (scénario O.Mellano/A. Kavaité)

Courts métrages

  • « Vasco » Sébastien Laudenbach Semaine de la critique Cannes 2010
  • « Le jour de Gloire » Bruno Collet Prix pour la musique du Festival International de Soria 2008)
  • « Méandres» / « Métamorphoses » moyen métrage et 6 épisodes F. Mihaille, E. Bouedec, M.Philippon
  • « XI La force » Sébastien Laudenbach
  • « Out » Marie Baptiste Roche
  • « A sa trace » Jean-Marie Vinclair
  • « Des Ecchymoses » Car Lionnet
  • « J'avais New-York dans ma poche intérieure » Florent Trochel

Documentaires

  • « Odile Decq at work » Martine Gonthier
  • « Comme une ligne rouge sur la mer » Chantal Gresset & Richard Volante

Musicien sur

  • « Dans les cordes » Magaly Richard Serrano
  • « Où tu vas » Fred Gélard

Compositions pour le théâtre[modifier | modifier le code]

  • « Affabulazione » de Pier Paolo Pasolini par Stanislas Nordey (O. Mellano interprète sur scène)
  • « Par les villages » de Peter Handke par Stanislas Nordey (Création Festival d'Avignon 2013 Cour d'honneur) (O. Mellano interprète sur scène)
  • « 9 petites filles » de Sandrine Roche par Stanislas Nordey
  • « Ekaterina Ivanovna » David Gauchard Cie L'Unijambiste
  • « Richard 3 » David Gauchard Cie L'unijambiste (O. Mellano interprète sur scène)
  • « Démangeaisons de l'oracle » Florent Trochel
  • « Montagne 42 » Florent Trochel
  • « Trois bonheurs » Florent Trochel
  • « Herem » Cie L'Unijambiste, A. Markowicz (O. Mellano interprète sur scène)
  • « Prends soin de l'ours » Théâtre de l'Arpenteur
  • « Démiurges » Bob Théâtre
  • « Nosferatu » Bob Théâtre
  • « Gargantua » Cie Aïe Aïe Aïe
  • « Blanche Neige » Nicolas Lieutard (film de Florent Trochel)

Ciné-concerts[modifier | modifier le code]

  • « Le Président » de Dreyer (improvisation) Commande du festival Lumière Lyon 2009
  • « Images d'archives du pays de l'Ain » (improvisation) Commande de la ville de Bourg en Bresse
  • « Pinocchio » de Comencini avec Massimo Dean et Vincent Guédon. Commande du Festival Travelling 2008
  • « El Vampiro » de Mendès avec F.Ripoche, F.Pellegrini, J.Grubic à Tucson (Arizona) 2008
  • « Buffet Froid » de Bertrand Blier. Commande du Festival Travelling 2007
  • « Duel » de Spielberg. Commande du festival du moyen métrage de Brive 2006
  • « L'Aurore » de F.W Murnau. Commande de la Fondation Cartier pour Le Printemps de septembre à Toulouse 2005

Musiques pour pièces chorégraphiques[modifier | modifier le code]

  • Duo improvisé avec Boris Charmatz Biennale de Turin Nov 2011
  • « Fouille » de Franck Picard Cie Jean-Pierre
  • « Pour la Peau » Cie Christine Le Berre
  • « Anticorps 7 » Cie Christine Le Berre
  • « La Chair des Anges » Cie Christine Le Berre
  • « L’Antre » Cie Christine Le Berre

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • « Gnat's drowning in the eye of Klaus Kinski » pièce pour 8 guitares électriques
  • « As the fire's tongues of earthly pleasure lick's the Holy's wings » pièce pour 8 guitares électriques et 2 voix
  • « La chair des anges » pièce pour 2 clavecins et orgue
  • « Eterre » pièce pour clavecin seul
  • « riVIEre » Quatuor à cordes n°1
  • « Chant d'électrons » pièce électronique
  • « Animarum perpetuus motus I » pièce pour voix seul
  • « Animarum perpetuus motus II » pièce pour 4 voix
  • « Propter vos » pièce pour 3 voix, clavecin, orgue et violoncelle
  • « The moving air » pièce pour orgue à 4 mains
  • « Somnia formidolorosa » pièce pour 8 guitares électriques et 2 voix
  • « Dead sparkling stars » pièce pour voix, guitares électriques, clavecins, quatuor à cordes et orgue
  • « How we tried a new combination of notes to show the invisible or even the embrace of the eternity » pièce pour orchestre symphonique et voix
  • « How we tried a new combination of noise to show the invisible or even the embrace of the eternity » pièce pour 12 guitare électriques, batterie et voix
  • « How we tried a new combination of one/0 to show the invisible or even the embrace of the eternity » pièce pour programmations et voix
  • « Ekaterina Ivanovna » 13 pièces pour piano et Ondes Martenot

Créations[modifier | modifier le code]

Création, coordination, programmation et direction artistique :

Autres créations :

  • Création de ciné-concert sur Duel de Steven Spielberg, L'aurore de Friedrich Wilhelm Murnau et Buffet Froid de Bertrand Blier.
  • Création de siestes musicales pour les 20 ans de la radio Canal B, diffusées au Parc du Thabor à Rennes en 2004.
  • Musique pour différentes chorégraphies de Christine Le Berre.
  • Création Résidence Mobiil / Olympic / Ministère de la culture. Concert spectacle avec 4 écrans et quadriphonie.
  • Mise en musique de textes pour le théâtre Adolescendo, pour 2 pièces du théâtre de l’Imaginoire, pour la pièce Nosferatu de Bob Théâtre.
  • Musique pour les courts métrages La mémoire de l’armoire, Le jour de gloire..., Où tu vas de Fred Gélard, les choses de la nature de Julien Mellano, A sa trace de Jean-Marie Vinclair.

Musicien de scène[modifier | modifier le code]

Olivier Mellano a joué sur scène avec les artistes suivants : Bed, Dominique A, Laetitia Shériff, Psykick Lyrikah, Mobiil, Françoise Breut, Pink Iced Club, Dominic Sonic, Miossec, Vénus de Rides, Complot Bronswick, Bruno Green, Roâde, Fils de Novembre, Yann Tiersen, Married Monk, Oslo Telescopic, Core Dump, Amor Belhom duo, Emma, Vein, Dominique Petitgand, Refree

Autres activités[modifier | modifier le code]

Ecriture[modifier | modifier le code]

La Funghimiracolette et autres trésors de l'équilibre - ISBN 978 2 915794 71 7 : recueil de textes poétiques sorti en mai 2008[11] - réédité en 2014 Editions MF.

A chacun sa place - ISBN 978 2 917817 00 1 - Livre + CD audio (participation : l'Internationale revisitée. (éditions) La Contre Allée 2008

Label[modifier | modifier le code]

1993-1998 Participation à la création du label discographique Rrose Sélavy : Sortie de 2 compilations-objets / divers artistes. Sortie des albums de Vein, Emma, Torii Kami, Vénus de Rides, Complot Bronswick. Concerts performances multi arts (Transmusicales, Folies Rennaises, etc.)

DJ[modifier | modifier le code]

Dj sets à Barcelone (mond club), Paris (Batofar)[1], Blois, Rennes, Mâcon...

Sessions guitare improvisée[modifier | modifier le code]

En solo à Bruz, Rennes, Vendôme et Ploërmel. En duo à Rennes avec l'écrivain Emmanuel Tugny et au Trabendo à Paris avec R.Boulard. En trio à Rennes avec Gaël Desbois et Tonio Marinesco et avec BODOM (Régis Boulard et L.L. de Mars).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]