Mama Moussa Diaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mama Moussa Diaw
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Mama Moussa Diaw est un médecin-écrivain sénégalais né en 1975 à Podor.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a grandi en Mauritanie entre Rosso (Mauritanie) et Akjoujt. Après les évènements interraciaux entre le Sénégal et la Mauritanie en 1989, il est parmi les deportés noirs mauritiens et séjourne au camp de réfugiés mauritaniens de Dagana au Sénegal[1],[2]. Grâce à l'aide humanitaire du Haut Commissariat des Nations Unis pour les Réfugiés, de Caritas et d’humanitaires français basés à Rouen, il peut passer son bac scientifique en 1995. Avec une bourse de l'État du Sénegal, il étudie à la Faculté de Médecine de Dakar et obtient le diplôme de Docteur d’État en Médecine en 2003[3].'[4].

Tout en exerçant sa profesession de médecin dans la fonction publique sénégalaise, il écrit des textes engagés, mi-roman, mi-témoignage[5].

Son premier livre Otages (2007) sur le camp de réfugiés est largement autobiographique[6]. Son deuxième roman, Châtiments (2010) qui se situe au Sénégal, a pour thème le tourisme sexuel et la violence fait aux enfants[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les otages, Édition La Société des Écrivains, Paris 2007[8].
  • Châtiments, Édition Phoenix, USA 2010[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :