Malang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Kabupaten de Malang
Malang
La mairie de Malang
La mairie de Malang
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Province Java oriental
Agglomération kota
Démographie
Population 780 000 hab.
Densité 6 240 hab./km2
Population de l'agglomération 1 175 282 hab.
Densité 4 661 hab./km2
Géographie
Coordonnées 7° 58′ 40″ S 112° 37′ 41″ E / -7.9778, 112.628067° 58′ 40″ Sud 112° 37′ 41″ Est / -7.9778, 112.62806
Superficie 12 500 ha = 125 km2
Superficie de l'agglomération 25 213 ha = 252,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

Voir sur la carte administrative d'Indonésie
City locator 14.svg
Malang
Liens
Site web http://www.malangkota.go.id/

Malang est une ville d'Indonésie, la deuxième de la province de Java oriental. Elle a le statut de kota.

Ville agréable, Malang était le lieu de repos préféré des planteurs européens à l'époque coloniale. Les vieux habitants de la région la surnomment le "Paris de Java oriental".

Malang a une superficie de 125 km2 et une population de 780 000 habitants.

La ville est le siège du diocèse de Malang avec la cathédrale Notre Dame du Mont Carmel

Le kabupaten de Malang dans Java oriental. En ocre au milieu, la ville de Malang proprement dite.

Histoire[modifier | modifier le code]

Margaretha et Rudolph Mac Leod à Malang en 1897

Une inscription découverte dans le village de Dinoyo, à 5 km à l'ouest de Malang, datée de 760 ap. J.-C., annonce que le roi Gajayana de Kanyuruhan a fondé un temple dédié à Agastya, un sage hindou[1]. Il s'agit vraisemblablement du temple de Badut qui se trouve dans le village de Kejuron (forme moderne de Kanyuruhan), au nord-ouest de Malang.

À l'époque du royaume de Singasari (1222-1292), Malang est située en son centre. À l'époque de Majapahit, Singasari n'est plus qu'un nagara (province).

En 1614, Malang est conquise par le royaume de Mataram.

En 1879, une voie ferrée est construite, reliant Malang à Surabaya, aujourd'hui capitale de Java oriental.

De 1898 à 1903 vécut à Malang Rudolf Macleod, un officier néerlandais, et son épouse Margaretha Geertruida Zelle qui deviendra célèbre sous le nom de Mata Hari. C'est là que la jeune femme apprendra la danse javanaise qui la rendit célèbre dans les cabarets parisiens dès son retour en Europe.

Transport[modifier | modifier le code]

L'Aéroport Abdul Rachman Saleh est desservi par les compagnies Citilink, Garuda Indonesia, Sriwijaya Air, qui relient Malang à Jakarta, et Wings Air, qui la relie à Denpasar à Bali.

Architecture[modifier | modifier le code]

La cathédrale de Malang

De l'époque coloniale, Malang a gardé de nombreuses édifices religieux :

  • Mosquée Jami
  • Église du Sacré Cœur (Gereja Hati Kudus Yesus)
  • Cathédrale Sainte Thérèse (Gereja Ijen ou Katedral Santa Theresia)
  • Temple chinois Eng An Kiong.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Damais, Louis