Maison de Gâtinais-Anjou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maison de Gâtinais—Anjou ou encore Maison de Château-Landon — famille de noblesse française. Ils furent Comtes d'Anjou, Comtes du Maine, Comtes de Tours, mais aussi Ducs de Normandie et Ducs de Bretagne. Issue des Ingelgeriens, la Maison des Gâtinais-Anjou est souvent citée comme la Première maison d'Anjou. Au XIIe siècle, la Maison s'est scindée en deux branches — l'aînée qui allait donner les Plantagenêts dont certains deviendraient rois d'Angleterre (et par conséquent leurs descendants par les mâles des maisons de Lancastre et d'York), et la cadette, qui allait laisser son empreinte au Royaume de Jérusalem.

Une Maison à deux branches[modifier | modifier le code]

Branche des Comtes du Gâtinais[modifier | modifier le code]

On peut faire remonter la généalogie des comtes du Gâtinais à Geoffroi Ier, Comte du Gâtinais qui épousa Béatrice de Mâcon, de laquelle il eut Aubry, Comte du Gâtinais. Après la mort de Geoffroi, Béatrice épousa Hugo du Perche, duquel elle eut Geoffroi II, Comte du Gâtinais. Geoffroi II, héritier du Comté du Gâtinais, épousa Ermengarde, fille de Foulques III le Noir, Comte d'Anjou. De leur union naquirent Geoffroi III (Comte du Gâtinais et d'Anjou) et Foulques IV, Comte d'Anjou.

Les Gâtinais-Anjou[modifier | modifier le code]

Histoire de la famille[modifier | modifier le code]